Europe - Scandale des oeufs contaminés

Discussion dans 'Info du monde' créé par titegazelle, 5 Août 2017.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    la France n'est "à ce jour" pas concernée

    [​IMG]

    Alors que l'Allemagne et la Suisse ont retiré de la vente tous les œufs néerlandais suspectés de contenir des traces d'insecticide, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a fait savoir que la France n'était pour l'instant pas concernée par le scandale.

    La France n'est, «à ce jour», pas concernée par le scandale des œufs contaminés par un insecticide qui touche en particulier l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, a précisé samedi à l'AFP le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. «À ce jour la France n'est toujours pas dans la liste des pays concernés par cette contamination» et le ministère n'a pas non plus à ce stade «été informé de la distribution du produit incriminé ou de produits de volailles contaminés sur notre territoire», a-t-on affirmé au ministère.

    «Toutefois le ministère de l'Agriculture a lancé des enquêtes en étroite collaboration avec les autorités sanitaires belges», a-t-il ajouté en précisant que «le risque lié à la consommation éventuelle de ces produits semble limité». «Si les enquêtes en cours mettent en évidence que des denrées issues des élevages contaminés étaient commercialisées en France, la Direction générale de l'alimentation procéderait immédiatement à un retrait-rappel de ces denrées du marché», a ajouté le ministère. «Les professionnels français des filières concernées sont informés et il leur est demandé de vérifier leur approvisionnement», a-t-il également indiqué.

    À ce jour, seul un éleveur du département du Pas-de-Calais a signalé aux autorités avoir été informé le 28 juillet par un de ses partenaires belges que le produit incriminé «avait potentiellement été utilisé dans son élevage». Son élevage a aussitôt été mis sous surveillance, et «aucun œuf n'a été mis sur le marché», en attendant le résultat des analyses, a précisé le ministère.

    Le scandale s'est étendu vendredi à plusieurs pays européens

    Le scandale s'est étendu vendredi à plusieurs pays européens qui ont lancé préventivement la traque dans les rayons de leurs supermarchés de plusieurs millions d’œufs néerlandais suspectés de contenir des traces d'insecticide. Les supermarchés néerlandais et allemands avaient commencé jeudi à retirer en masse et vendredi, à plus petite échelle, les autorités sanitaires suédoises et belges ont également commencé à tracer et retirer des lots d’œufs suspects.


    À l'origine de l'affaire, des éleveurs néerlandais de volailles ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge, qui a employé dans son produit du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire. Selon le ministère français, «la France a été prévenue de cette contamination par le système d'alerte européen» le 20 juillet.



    [​IMG] Paris Match - Il y a 6 heures
    Crédit photo : © Guido Kirchner / dpa / AFP Scandale des oeufs contaminés : la France n'est "à ce jour" pas concernée
    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/scandale-des-oeufs-contaminés-la-france-nest-à-ce-jour-pas-concernée/ar-AApsYT5?li=BBoJIji

     
  2. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    L'ONSSA réagit à l'affaire
    des œufs contaminés en Europe

    [​IMG]

    L’Office National de Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de réagir à l’affaire des œufs contaminés à l'insecticide Fipronil qui touche ces derniers jours l'Europe.

    «Aucun produit à base du Fipronil n'est homologué au Maroc ni en agriculture ni chez les animaux domestiques dont les produits sont destinés à la consommation humaine, entre autres chez les volailles», souligne un communiqué de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, notant que cette molécule est autorisée seulement chez les chiens et chats en tant que médicament vétérinaire pour le traitement des parasites externes.

    L’ONSSA assure suivre de près l’évolution du dossier relatif au retrait dans certains pays européens du circuit de commercialisation des œufs de consommation contaminés, suite à la présence d’un insecticide (Fipronil), rassurant le consommateur de la qualité et la salubrité des œufs mis sur le marché national.

    Selon la même source, le Maroc n’importe pas des œufs de consommation, à l’exception de faibles quantités importées durant le Ramadan 2016 suite à l’apparition au Maroc de l’influenza aviaire faiblement pathogène (H9N2), notant que la production nationale en œufs de consommation, d’environ 5 milliards d’unités, «couvre tous les besoins des consommateurs marocains, voire même l’exportation vers certains pays d’Afrique».

    Dans le cadre de ses attributions, l'Office veille à la sécurité sanitaire des produits alimentaires mis sur le marché local ou importés, souligne le communiqué, ajoutant qu'à l’importation, tout produit alimentaire destiné à la consommation humaine et animale fait l’objet d’un contrôle sanitaire systématique par les services de contrôle au niveau des postes d’inspection frontaliers du royaume pour s’assurer de sa qualité et de sa salubrité, relève le communiqué.

    «Tout produit non sûr ou pouvant présenter un risque pour le consommateur n’est pas admis sur le territoire national», assure-t-on de même source, rappelant que certains pays européens, notamment les Pays Bas, ont récemment procédé au retrait du circuit de commercialisation des œufs de consommation contaminés suite à la présence du Fipronil dont l’utilisation est interdite chez les animaux dont les produits sont destinés à la consommation humaine.

    A l’origine de cette affaire, poursuit l'ONSSA, des élevages avicoles européens qui ont utilisé un produit contenant du Fipronil pour lutter contre les poux rouges chez la volaille. Cette molécule est autorisée en Europe dans le domaine agricole et en tant qu’antiparasitaire externe chez les chiens et chats.

    Néanmoins, ladite molécule est interdite pour le traitement des animaux dont les produits sont destinés à la chaine alimentaire. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le Fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour les êtres humains.



    Menara.ma / 09.08.2017

    http://www.menara.ma/fr/actualités/...-laffaire-des-oeufs-contaminés-en-europe.html
     
  3. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    Oeufs contaminés :
    comment la France est touchée

    [​IMG]
    © Reuters

    Alors que l'affaire des œufs contaminés touche désormais une dizaine de pays européens, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a fait le point concernant la France, vendredi.

    Quinze pays de l'Union européenne, ainsi que la Suisse et Hong Kong, sont pour l'instant touchés par la crise des œufs contaminés, a annoncé vendredi la Commission européenne dans un point presse. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a fait le point vendredi matin sur RMC sur la situation en France, assurant que le risque pour les consommateur était très faible. Près de 250.000 oeufs concernés sont entrés sur le territoire en provenance des Pays-Bas et de Belgique depuis avril - bien plus que ce qui était annoncé jusqu'à présent.

    250.000 œufs contaminés sur le marché français

    Près de 250.000 oeufs contaminés au fipronil, importés de Belgique et des Pays-Bas, ont été "mis sur le marché" en France depuis avril, a indiqué Stéphane Travert. Ils ont transité par "deux centres d'emballage d'oeufs dans le Nord et la Somme". "Un premier lot de 196.000 oeufs en provenance de Belgique a été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai", a précisé le ministre. Un "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", portant le code 0NL43651-01, contient "environ 48.000 oeufs qui ont été mis en vente par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet".

    Au moins sept entreprises françaises concernées

    En début de semaine, le ministère de l'Agriculture faisait état d'au moins deux entreprises françaises ayant reçu des livraisons de ces produits. Puis dans un communiqué publié mercredi, il affirmait que "cinq établissements" avaient reçu des œufs contaminés. Ils sont situés respectivement dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan. Vendredi, Stéphane Travert a ajouté deux nouvelles entreprises à cette liste. Ces "deux établissements, situés dans les départements de Moselle et de Vendée, ont réceptionné des ovoproduits contaminés en provenance de Belgique", a-t-il informé.
    Des mesures annoncées par le gouvernement

    Le ministre de l'Agriculture a également annoncé que "tous les produits contenant des oeufs issus des élevages contaminés seront retirés du marché dans l'attente de résultats d'analyses" et que ces aliments "seront remis sur le marché en cas de résultat favorable". "Les enquêteurs vont distinguer (les) situations" et "si le taux de contamination est nul ou très faible, aucune mesure n'est nécessaire", a-t-il dit. Pour remonter jusqu'aux divers gâteaux, pâtes ou sauces pouvant contenir des traces de fipronil, "nous allons effectuer une traçabilité de l'aval qui sera systématique sur l'ensemble des oeufs qui proviennent des élevages contaminés", soit 86 exploitations en Belgique et aux Pays-Bas, a-t-il poursuivi.

    Peu de risques pour les consommateurs

    Le ministre a fait état d'un avis de l'Agence de sécurité de l'alimentation, l'Anses, qui confirme, selon lui, que "le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fipronil qui sont constatés dans les oeufs contaminés, mais aussi au vu des habitudes françaises de consommation alimentaire". "Nous ne faisons pas face à un scandale sanitaire, mais à une fraude", a assuré Stéphane Travert. "Des entreprises ont été trompées par leurs fournisseurs", a-t-il déclaré. Le ministre a rappelé que Paris souhaitait "prendre une initiative au prochain conseil des ministres de l'Agriculture en septembre à Tallinn pour mesurer l'ampleur de cette affaire".



    [​IMG] leJDD - Thomas Liabot; il y a 1 jour
    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/oeufs-contaminés-comment-la-france-est-touchée/ar-AApRAfI

     
  4. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    Oeufs contaminés: Hong Kong
    s'ajoute à la liste des pays touchés

    [​IMG]
    © afp.com/TENGKU Bahar
    Des œufs néerlandais suspects ont été trouvés à Hong Kong.

    Alors que la crise des œufs contaminés ne cesse de prendre de l'ampleur, la Commission européenne a convoqué les États membres de l'UE concernés.

    La crise des œufs contaminés dépasse désormais les frontières de l'Europe. D'après la Commission européenne, des produits ont été identifiés à Hong Kong. L'institution bruxelloise a par ailleurs convoqué les États membres de l'Union européenne concernés, en leur demandant d'arrêter de se rejeter mutuellement la faute.

    "Nous devons travailler ensemble pour tirer les leçons nécessaires et avancer plutôt que perdre de l'énergie à désigner des coupables", a asséné vendredi le commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis. Ce dernier a convoqué une réunion des ministres et des représentants des agences de sécurité alimentaires dans tous les pays de l'UE impliqués, "dès que l'ensemble des faits sera à notre disposition", a priori le 26 septembre.
    Des oeufs néerlandais "trouvés" à Hong Kong

    Selon la Commission, des œufs suspects ont été distribués -frais, cuits ou sous forme liquide- en Suisse, à Hong Kong, en France, en Suède, au Royaume-Uni, en Autriche, en Irlande, en Italie, au Luxembourg, en Pologne, en Roumanie, en Slovaquie, en Slovénie et au Danemark. Au total, 17 pays, dont 15 membres de l'UE, sont touchés.

    Premier pays d'Asie concerné, Hong Kong "a indiqué avoir trouvé des œufs" néerlandais contaminés, a précisé l'exécutif européen. La ministre de la Santé de Hong Kong, Sophia Chan, a déclaré ce samedi que les autorités locales renforçaient leurs contrôles. "Le Centre pour la sécurité alimentaire inspecte maintenant de près les œufs venant d'Europe, que ce soit au niveau de l'importation ou au niveau de la vente de détail", a déclaré la ministre.

    Le CFS a indiqué vendredi qu'il avait trouvé à deux reprises des oeufs néerlandais qui excédaient les limites admises à Hong Kong pour le fipronil.
    Tensions au cœur de l'UE

    Au sein de l'Europe, l'Allemagne et la France -où quelques fermes sont bloquées- ont vertement tancé la Belgique et les Pays-Bas. Dans ces deux pays, plus de 200 élevages de poules pondeuses ont été contaminés après la désinfection des lieux avec des produits contenant du fipronil, un insecticide dont l'usage est pourtant strictement interdit dans le secteur avicole.

    La Belgique a accusé les Pays-Bas d'avoir traité avec légèreté une information anonyme reçue en novembre 2016 sur l'utilisation de fipronil dans les élevages néerlandais. Le lanceur d'alerte à l'origine du renseignement, Nick Hermsen, a enfoncé le clou en racontant vendredi aux médias qu'il avait nommément désigné les deux entreprises à l'origine de la fraude: le distributeur de produits sanitaires belge Poultry-Vision et la firme de désinsectisation ChickFriend. L'homme se présente comme un ancien associé du dirigeant de Poultry-Vision.

    "Dans toute crise, des erreurs sont commises. C'est absolument le cas pour celle-ci", a reconnu jeudi la ministre néerlandaise de la Santé Edith Schippers. "Mais il n'y avait aucune indication que du fipronil s'était retrouvé dans les œufs à ce moment-là", a-t-elle ajouté pour expliquer pourquoi les autorités n'avaient pas procédé à des contrôles dès fin 2016.

    Le fipronil est couramment utilisé contre les poux et tiques sur les animaux domestiques, mais interdit dans la chaîne alimentaire. À haute dose, il peut provoquer des troubles neurologiques et des vomissements.





    [​IMG] L'Express - Il y a 6 heures
    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/...ajoute-à-la-liste-des-pays-touchés/ar-AApUtS8

     
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    Œufs contaminés : la liste des produits concernés
    sera bientôt rendue publique,
    annonce le ministre de l'Agriculture

    [​IMG]
    © Fournis par Francetv info

    Les noms de "l'ensemble des produits contaminés" seront mis en ligne "dans les prochains jours" sur le site du ministère de l'Agriculture, annonce Stéphane Travert dans les colonnes du "Parisien".

    Les consommateurs pourront bientôt connaître la liste de l'ensemble des produits touchés par le scandale des œufs contaminés.. "Dans les prochains jours, au fur et à mesure que des résultats d'analyse seront connus, nous allons rendre public sur le site du ministère le nom de l'ensemble des produits contaminés" au fipronil, annonce le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, dans un entretien au Parisien mardi 15 août.


    "Les marques, le numéro de lot, leur conditionnement et la date de mise sur le marché" devraient être publiés. Cela concernera "les lots testés et identifiés comme contaminés au fipronil à des taux supérieurs à la limite autorisée". "Les enseignes qui le souhaitent pourront informer leurs clients par des affichettes en magasin" et "dans certains cas, elles seront tenues de le faire", ajoute le ministre de l'Agriculture.

    Quatorze entreprises touchées en France

    Stéphane Travert juge "probable" que des produits contaminés au fipronil, un insecticide interdit dans les élevages de plusieurs pays européens, soient encore en rayons. Il rappelle toutefois "que le risque sanitaire est très faible du fait des teneurs observées et des habitudes alimentaires françaises".

    Des œufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens et jusqu'à Hong Kong. En France, le ministère de l'Agriculture a recensé 14 entreprises ayant importé des œufs ou des ovo-produits susceptibles de contenir du fipronil.
    Quarante "grossistes" ayant importé 45,4 tonnes de produits à base d'œufs pourraient également être concernés.



    [​IMG] Franceinfo

    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/...e-ministre-de-lagriculture/ar-AAq86GX#image=1

     
  6. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    Œufs contaminés : des gaufres contenant du fipronil
    et vendues en France retirées du marché

    [​IMG]
    © Fournis par Francetv info

    Le ministère de l'Agriculture a publié une première liste de produits vendus en France et fabriqués aux Pays-Bas, contenant des traces de fipronil.

    Des gaufres font partie d'une première liste de produits issus des Pays-Bas, contenant des traces de fipronil et vendus en France, a annoncé le ministère de l'Agriculture, jeudi 17 août. Les produits listés par le ministère de l'Agriculture jeudi ont été retirés du marché car ils contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire. Toutefois, les niveaux constatés "ne présentent pas de risque pour le consommateur au regard des références scientifiques", assure le ministère dans un communiqué.



    [​IMG] Franceinfo - Il y a 3 heures
    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/...ndues-en-france-retirées-du-marché/ar-AAqfuia

     
  7. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4185
    Points:
    113
    Œufs contaminés: une première liste
    de produits concernés rendue publique

    [​IMG]
    © JOHN THYS/AFP Des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens.
    Une première liste de produits contaminés au fipronil a été publiée par le ministère de l'Agriculture. Elle ne contient pour l'instant que des gaufres, commercialisées depuis le 23 juin sous plusieurs marques de distributeurs en France, mais fabriquées aux Pays-Bas.

    Sous la pression, entre autres, des associations de consommateurs, montées au créneau pour dénoncer le «flou total» dans lequel sont plongés les consommateurs, le ministère de l'Agriculture a publié jeudi une première liste de produits contenant des traces de fipronil vendus en France. Pour l'instant, cette liste recense exclusivement des gaufres. Il s'agit de 17 références de gaufres sous marque Leclerc, Carrefour, Intermarché, Leader Price, Franprix, Système U, Monoprix et Casino mises sur le marché français depuis le 23 juin, mais fabriquées aux Pays-Bas.

    Ces produits figurant ont été identifiés grâce à des contrôles menés par des entreprises néerlandaises, souligne le ministère.

    [​IMG]
    © Alim'agri

    Pas de risque pour le consommateur

    Ces références sont retirées du marché car elles contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire, toutefois, les niveaux constatés «ne présentent pas de risque pour le consommateur au regard des références scientifiques», explique le ministère dans un communiqué. À ce stade, les contrôles et inspections menés n'ont identifié aucune matière première ou produit élaboré présentant des concentrations supérieures à la dose de référence aigüe (ARfD), seule susceptible d'entraîner des troubles graves en cas d'ingestion de denrées contaminées.

    Autre inquiétude des consommateurs: les produits achetés antérieurement et stockés à la maison. Pour l'instant aucun produit n'a été rappelé mais la liste pourrait évoluer dans les jours qui suivent. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, avait précisé dans un entretien au Parisien mardi, que la liste des produits concernés par le scandale serait dévoilée «au fur et à mesure que des résultats d'analyse seront connus». Près de 250.000 oeufs contaminés par le fipronil auraient pu avoir été consommés par les Français dans les derniers jours ou pourraient encore se trouver dans leur réfrigérateur, avait déclaré vendredi dernier le ministre.

    À ce jour, le ministère a recensé seize établissements de transformation, deux conditionneurs d'oeufs et 40 grossistes ayant importé des oeufs ou des produits à base d'oeufs susceptibles de contenir du fipronil. De nouveaux produits, cette fois fabriqués en France, pourraient donc se rajouter ultérieurement à cette liste. Un bilan des contrôles officiels réalisés par les services de l'État sur les établissements de la filière oeufs et ovoproduits sera rendu public dans les prochains jours.
    Publicité

    L'utilisation de cet insecticide interdit en Europe sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais a causé un scandale sanitaire qui touche désormais au moins 17 pays européens.




    [​IMG] Le Figaro - Antoine Garbay, AFP agence - Il y a 2 heures
    http://www.msn.com/fr-fr/finance/ac...rendue-publique/ar-AAqfywo?li=BBoJIji#image=2

     

Partager cette page