Explosions à Bombay: plus de 130 morts

Discussion dans 'Scooooop' créé par FoX, 11 Juillet 2006.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    La capitale économique indienne a été frappée par sept attaques à la bombe qui ont visé quasi simultanément des trains de voyageurs et plusieurs gares, mardi, aux heures de pointes. Les forces de sécurité sont en état d'alerte maximale.

    Bombay vient d’être victime d’une série d’attentats qui a fait plus de 130 morts et 300 blessés, selon la police. Les pompiers, qui ont dû lutter contre des incendies sur les sept sites des attentats, disent avoir dû soigner plus d'une trentaine de blessés dans la banlieue de Mahim et une cinquantaine à la gare de Matunga. Il s’agit d’ores et déjà du plus lourd bilan depuis 1993, où 257 personnes avaient trouvé la mort dans treize attaques.

    Une première explosion s’est produite à 18h24 (heure locale), dans un train de voyageurs de la capitale économique indienne. Quelques minutes plus tard, six autres ont suivi, notamment dans les quartiers de Matunga, Khar, Santacruz, Jogeshwari, Borivali et Bhayendar.

    Toutes ces attaques ont visé les transports ferroviaires et des gares de Bombay et de sa banlieue, à l’heure même où la plupart des habitants de la mégalopole sortent du bureau. «L'explosion était si puissante que nous avons pensé avoir été atteints par un coup de foudre. Le marché a tremblé», a confié un témoin.

    Réunion de crise

    Le premier ministre indien a immédiatement convoqué une réunion de crise. «C'est un triste jour», a déclaré le ministre de l'Intérieur, V. K. Duggal. «Les experts ont été appelés sur place et vont déterminer quels types d'explosifs ont été utilisés», a dit le préfet de police de Bombay. «A l'évidence, un groupe terroriste est à l'origine de ces explosions car un être humain normal ne pourrait pas avoir fait cela», a-t-il ajouté.


    Les forces de sécurité ont été placées en état d'alerte maximale, notamment dans la capitale, New Delhi, où contrôles et barrages de police ont été mis en place dans les lieux sensibles, notamment dans les transports en commun. Le premier ministre, Manmohan Singh, a lancé un appel au calme à la population. Il a qualifié ce septuple attentat à l'explosif d'«acte honteux» et a promis de «vaincre les plans diaboliques des terroristes».

    Pour l’heure, les autorités indiennes n'ont cependant donné aucune indication quant à l'origine de ces attentats. Mais par le passé, nombre d'actions violentes ont été imputées aux séparatistes musulmans du Cachemire indien, que l'Inde accuse le Pakistan de soutenir. Le président pakistanais, Perevez Musharraf, a immédiatement condamné les «attentats terroristes» commis à Bombay.

    lefigaro.fr
     
  2. annous

    annous Guest

    Re : Explosions à Bombay: plus de 130 morts

    لقي 135 شخصا على الأقل مصرعهم وأصيب 250 آخرون بجروح في سلسلة تفجيرات استهدفت شبكة القطارات بمدينة مومباي العاصمة الاقتصادية للهند. ووقد اتهمت السلطات من أسمتهم إرهابيين بالهجمات فيما دعا رئيس الوزراء الشعب إلى الهدوء واصفا الهجوم بالعمل المخزي.
     

Partager cette page