F1 - GP du Japon : déclarations aprés les essais Libres 1 et 2

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 2 Octobre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après les essais libres 1 et 2 du Grand Prix du Japon, vendredi à Suzuka.

    Sebastian Vettel (Red Bull, 17e et 2e) : "En libres 1, c'était trop sec pour passer des 'pluie' et, à la fin, même en 'intermédiaire', mais c'était trop mouillé pour des 'sec'. Je pense que le problème général des équipes aujourd'hui a été le quota un peu limité de pneus 'pluie', c'est pourquoi nous avons vu peu de voitures tourner. En libres 2, il y avait beaucoup d'eau sur la piste, et personne ne voulait prendre le risque de faire quelque chose de stupide. Vers la fin, la pluie a commencé à se calmer et nous y sommes allés. Le circuit est fun même sur le mouillé."

    Mark Webber (Red Bull, 11e et 13e) : "Les conditions ont tout dicté. Nous n'avions qu'un nombre limité de pneus 'pluie' durant un week-end, c'est pourquoi nous y sommes juste allés pour en avoir un aperçu."

    Giancarlo Fisichella (Ferrari, 4e et 15e) : "Toute la journée n'a été que pluie mais cela ne devrait pas être le cas dimanche. Je suis content de mes libres 1 : j'ai rapidement eu un bon feeling de la voiture sur le mouillé."

    Kimi Räikkönen (Ferrari, 8e et 11e) : "Les conditions étaient difficiles, espérons que ça change samedi. En libres 1, la piste changeait continuellement, c'était difficile de comprendre où nous étions comparé aux autres. Comment la piste est-elle après trois ans ? Impossible de dire : les pneus et les voitures ont trop changé depuis 2006."

    Fernando Alonso (Renault, 7e et 7e) : "Nous n'avons pu pu faire beaucoup de roulage à cause de la pluie incessante, mais nous pensons que la course se déroulera sur le sec. Le peu de roulage ne sera donc pas pénalisant. Samedi, la situation sera nouvelle pour tout le monde. Nous sommes satisfaits de la voiture, qui fonctionne bien, mais le véritable travail commencera samedi matin."

    Romain Grosjean (Renault, 20e et 14e) : "A cause de la pluie, les essais ont été un peu difficiles et c'est dommage. J'ai tout de même pu faire quelques tours et cela m'a permis d'apprendre le circuit, que je découvre. Cet après-midi, je n'ai fait que quatre tours, mais ils m'ont servi. Vivement samedi, que nous puissions continuer le travail!"

    Bob Bell (Renault, directeur d’équipe) : "La pluie n'a pas cessé de la journée. Nous avons pu utiliser les pneus intermédiaires ce matin, mais n'avons pu passer que les pneus pluie cet après-midi. Cela nous a donné une idée de la manière dont fonctionnent ces enveloppes sur ce circuit. Nous avons également une bonne idée du set-up à adopter dans ces conditions. A part cela, il a été difficile d'apprendre quoi que ce soit. Les prévisions évoquent de la pluie pour samedi matin, mais les qualifications devraient se dérouler sur le sec. Nous pourrions utiliser les pneus 'slick' pour la première fois à cette occasion, ce qui pourrait rendre la séance très intéressante."

    Jarno Trulli (Toyota, 13e et 8e) : "Pas grand chose à dire. Malheureusement pour tous les supporters japonais, la météo a sévèrement limité notre roulage. J'espère une amélioration samedi pour leur offrir un meilleur spectacle. La voiture n'était pas mal."


    Kamui Kobayashi (Toyota, 19e et 12e) : "On m'a dit à 08H30 que je piloterai alors que je me rendais au circuit ; c'était un peu une surprise car je ne savais même pas que Timo [Glock] était malade. Ce fut une bonne opportunité pour moi mais les conditions étaient assez mauvaises et je n'ai pas fait beaucoup de tours au bout du compte. J'ai essayé d'y aller pas à pas. C'était important de ne pas commettre d'erreur car je voulais boucler le plus de tours possible, pour moi et le team. Je n'ai pas attaqué à 100% mais mes chronos étaient assez bons, spécialement en considérant que je n'avais pas une grande expérience de la piste et que je n'y avais pas tourné depuis six ans. La voiture a beaucoup progressé depuis que je l'avais pilotée en février dernier (ndlr : sous la pluie à Portimao)."


    Eurosport
     

Partager cette page