F1 - Grand Prix d'Australie : Hamilton arrêté par la police

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 27 Mars 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Lewis Hamilton a été arrêté par la police au volant de sa voiture, à la sortie de Melbourne Park, après la séance d'essais libres. Le Britannique conduisait de façon "inappropriée" dans les rues de la ville. Il s'est excusé à travers un communiqué. "C'était stupide", a-t-il dit.


    Que ce soit sur la piste ou en dehors, Lewis Hamilton aime prouver qu'il est un bon pilote. Dans la foulée de son meilleur temps aux essais libres du GP d'Australie, le Britannique s'est fait surprendre par la police en train de faire un burnout (crisser ses pneus jusqu'à la fumée), ainsi qu'une queue de poisson, à la sortie de Melbourne Park, vers 21h15 (11h15, heure française). Une conduite "inappropriée" pour la police de Victoria qui passait par là et lui a demandé de se ranger sur le bas côté.

    Lewis Hamilton a donc été réprimandé pendant une demi-heure, a écopé d'une amende puis a vu son véhicule saisi pour les prochaines 48 heures. "Il ne passera pas devant le juge et il n'y avait pas de facteur aggravant comme l'alcool", a expliqué un porte parole de la police. Il a été extrêmement coopératif et paraissait vraiment désolé". Le champion du monde 2008 aurait même fait par de sa crainte de voir sa réputation un peu plus écornée, selon le policier qui l'a arrêté.

    Le pilote McLaren a aussitôt fait publier un communiqué pour présenter ses excuses avant que l'affaire ne s'ébruite d'une autre façon. "Je conduisais de façon exubérante et j'ai été arrêté par la police. Ce que j'ai fait est stupide et pour ça, je présente mes excuses". Cet écart de conduite n'est pas le premier pour Lewis Hamilton, qui commence à être un spécialiste du repentir. En 2007, il avait été arrêté sur une autoroute française pour excès de vitesse (196 km/h).


    Eurosport
     

Partager cette page