F1 - Grand Prix d'Australie : Hamilton : "J'ai appris de mon mensonge"

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 27 Mars 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Un an après le scandale de son mensonge à Melbourne, Lewis Hamilton estime que cette expérience n'a pas été négative. Au contraire, le pilote britannique de McLaren affirme que cela l'a rendu "plus fort" et espère faire parler de lui sur la piste lors du GP d'Australie, ce week-end.

    Melbourne aurait pu être le théâtre de la dernière course de Lewis Hamilton. Le champion du monde 2008 a failli ne jamais se remettre du scandale qui a émaillé l'édition 2009 de l'épreuve. Le pilote McLaren avait délibérément menti aux enquêteurs de la FIA, affirmant que Jarno Trulli l'avait dépassé malgré un drapeau jaune, alors que son écurie lui avait en fait ordonné de laisser passer l'Italien. Une version confirmée après consultations des transmissions radios entre le pilote et son équipe, et qui avait conduit la FIA à le disqualifier alors qu'il s'était classé troisième. La mise en lumière de ce mensonge avait provoqué une telle polémique que le Britannique avait pensé un moment arrêter sa carrière. Un an après, c'est un homme "plus fort", de son propre aveu, qui va retrouver le GP d'Australie.

    Si Hamilton n'a pas voulu revenir sur le scandale, cela ne l'a pas empêché de prendre du recul sur cette expérience qu'il juge positive. "J'ai toujours eu de bonnes expériences en Australie, et celle de 2009 n'en est pas une mauvaise", affirmait-il mercredi, en marge d'une opération de l'un des ses sponsors à Sydney. "Je la vois comme une étape de ma vie, et un événement qui m'a beaucoup appris. Comme je disais, j'ai souvent eu de bons moments à Melbourne. D'ailleurs, je n'oublie pas que j'avais réalisé une belle course. J'étais passé de dernier à quatrième, c'est quand même positif. Mais c'est vrai que 2009 a été une année difficile dans l'ensemble. J'ai beaucoup appris sur la construction d'une équipe et sur le fait de hausser son niveau. L'écurie travaille énormément mais, au final, c'est à moi de prendre le volant de la monoplace pour faire le meilleur résultat possible."

    C'est d'ailleurs dans cette optique qu'il aborde l'édition 2010 du GP d'Australie. Après avoir terminé troisième à Bahreïn, il espère bien offrir à McLaren sa première victoire de la saison, et tracer ainsi un trait définitif sur le scandale de 2009. "Quand on est pilote, il faut aller de l'avant. C'est aussi de cette façon que je prends la vie. Ça va très vite et il faut être prêt à prendre ce qui va arriver, pas ce qui est survenu dans le passé", explique-t-il. Le pilote McLaren se concentre donc uniquement sur Albert Park, un circuit qui correspond bien aux qualités de sa monoplace. "Certains circuits conviennent mieux à la MP4-25, et celui-ci en fait partie. On se sent plus fort au moment d'aborder cette course et on espère marquer plus de points. On a une chance de gagner, et j'espère bien qu'on va atteindre cet objectif", a-t-il conclu. Qui sait, après avoir failli marquer la fin de sa carrière, Melbourne pourrait devenir le théâtre d'un nouveau départ pour Hamilton.


    Eurosport

     

Partager cette page