F1 - Grand Prix de Bahrein : Qualification : déclarations

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 14 Mars 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de la séance de qualification du Grand Prix de Bahreïn, samedi.

    Sebastian Vettel (Red Bull, pole position) : "C'est une grosse surprise, sachant que lors des derniers tests nous ne savions pas où nous étions, même s'il était clair que quatre équipes étaient très fortes, mais en même temps proches les unes des autres. Pour être honnête, vendredi a été une journée difficile pour nous ; nous n'avons pas roulé autant que nous espérions. Après une longue nuit pour les mécaniciens, qui n'ont pas beaucoup dormi, avec pour certains des visages fatigués, nous avons pu attaquer ce matin, avec la certitude d'avoir une super voiture. Mais, premièrement, il fallait réunir tous les paramètres. La qualification s'est passée en douceur et je suis évidemment ravi d'être en pole, et j'adresse un 'Merci' à toute l'équipe. Déjà, le mois passé, les gars n'avaient pas beaucoup dormi en raison de la quantité de tests programmés dans une courte période de temps. Venir ici et se montrer à ce point fort est un sentiment agréable."

    Mark Webber ( Red Bull, 6e) : "J'ai fait le pire tour au moment le plus important. Ça allait jusqu'au virage 16, quoi que ça n'était pas sensationnel jusque là. Seb [Vettel] a fait du bon boulot pour acquérir la pole position ; la voiture valait plus que la 6e place. C'est décevant mais tout n'est pas perdu."

    Fabrice Lom ( Renault , motoriste) : "C'est un super résultat pour débuter la saison. Nous étions un peu dans le brouillard car nous ne savions pas où nous étions en termes de performance. Si une si bonne réponse à toutes les questions."

    Felipe Massa ( Ferrari , 2e) : "Tout d'abord, félicitations à Sebastian [Vettel] pour son super boulot. Me concernant, c'est très sympa de revenir à la compétition ici (ndlr : depuis son accident en Hongrie, en juillet 2009), d'être dans le coup. Je suis heureux de revenir après une période si difficile. J'ai regardé les courses à la télévision, c'était très excitant (rires)… Mais c'est quand mieux d'être dans la voiture ! Je me suis bien préparé physiquement, en roulant en kart, en faisant ses tests. Si vous regardez ce qui s'est passé l'an dernier, c'est un bon début pour nous quand on considère la façon dont nous avons terminé la saison… Donc, commencer ainsi est bien pour les gars, qui ont fait un gros travail à l'usine, depuis longtemps. Je me sentais positif pour ce premier GP. Deuxième sur la grille, ça reste très bien pour l'équipe. On verra dimanche ce qui se passera ; Red Bull a l'air solide mais la course s'annonce éprouvante."

    Fernando Alonso (Ferrari, 3e) : "La différence entre les performances est difficiles à lire car le tour est long ici (deuxième de la saison après Spa-Francorchamps), il fait chaud, et c'est difficile de ne pas commettre une erreur, de ne pas connaitre de problème. A différents moments du week-end, nous avons vu des écarts serrés, ou plus larges. Nous allons continuer dans la lignée des tests hivernaux ; autant en qualification qu'en course. Etre 2e avec Felipe et 3e avec moi, c'est un super résultat pour tout le monde à Maranello. Ils ont bossé à fond depuis novembre dernier. Ce premier résultat de la saison est positif. C'est un gros boost."

    Chris Dyer ( Ferrari , responsable de l'Activité piste) : "Je suis content de dire qu'il y a un soupçon de déception après ce résultat, étant donné que j'ai du mal à me souvenir de la dernière fois où nous avons placé deux voitures en Q3 ! Nous avons eu des petits problèmes sur les voitures aujourd'hui mais l'équipe a bien résolu ça. Lors des longs runs vendredi, notre voiture était assez constant en termes de performance et nous n'avons vu personne de significativement mieux que nous."

    Lewis Hamilton (McLaren, 4e) : "Je suis surpris du résultat : nous n'avions pas la vitesse des meilleures autos, je ne m'attendais pas à être 4e. Je ne pense pas que la victoire fasse partie des options. Nous avons eu du mal dans le secteur 2 : nous manquons un peu d'appuis. Dimanche, gérer les pneus sera très compliqué. Et je ne sais pas si tout le monde l'a bien saisi. C'est incroyable la vitesse à laquelle leur performance chute."

    Jenson Button (McLaren, 8e) : "J'ai vraiment lutté avec les blocages de l'avant mais nous avons pu résoudre ça au fil des sessions. J'étais plus satisfait d'un run sur l'autre, mais en Q3 quelque chose n'a pas tourné rond. Les ingénieurs regardent les datas. Ça a été une surprise pour nous de voir la vitesse des autos les plus rapides. Aujourd'hui, nous avons vu les plus rapides sur un tour, dimanche nous verrons quelque chose de légèrement différent car ces voitures travaillent très différemment avec le plein."

    Nico Rosberg (Mercedes, 5e) : "Pour être honnête, nous espérions un peu mieux bien que nous manquons de vitesse pour nous battre au sommet. Nous ne devons pas être trop déçus. C'était difficile ici avec la surchauffe des pneus. Si vous commettez une petite erreur, vous prenez du survirage, puis vous perdez beaucoup grip dans les virages suivants. Il sera très important de prendre soin des pneus en course. Avec un peu de chance, nous devrions pouvoir viser le podium."

    Michael Schumacher (Mercedes, 7e) : "Je suis satisfait de ma 7e place après avoir été à l'écart de la Formule 1 si longtemps. C'est une coïncidence, c'est la même position sur la grille que lorsque j'ai commencé ma carrière à Spa, en 1991. C'est sympa de travailler dans une nouvelle équipe et j'apprécie tous les efforts pour me soutenir car je reviens. Les gars sont vraiment très bons et je sens que je progresse pas à pas ce week-end."

    Ross Brawn ( Mercedes , directeur technique) : "L'équilibre de la voiture a changé entre les essais libres et la qualification, peut-être à cause de l'élévation des températures, et ça nous a coûté de la performance. Nico [Rosberg] a très bien piloté dans toutes les sessions et Michael [Schumacher], qui a pris part à sa première qualification depuis 2006, revient dans le rythme au fil des kilomètres."

    Robert Kubica ( Renault , 9e) : "Notre premier objectif était d'entrer en Q3, nous pouvons donc être satisfaits de l'avoir atteint. Cependant, je suis un peu déçu de n'être que 9e. Mes tours étaient très bons en Q1 et Q2 mais, malheureusement, la voiture est partie en survirage dans le virage 16 en Q3 et cela m'a coûté 0.4 sec. Le côté positif de la journée, c'est que nous avons une idée assez précise de notre position dans la hiérarchie, et celle-ci est positive. Lorsqu'on regarde les voitures autour de nous, il est certain que la R30 a un bon potentiel. La course sera longue et difficile, mais notre mission sera de progresser dans le classement."

    Vitaly Petrov ( Renault , 17e) : "Pour la première séance de qualifications en F1 de ma carrière, ce résultat est normal. J'ai pris beaucoup de plaisir. Notre objectif était d'atteindre Q2, ce que nous avons fait, puis nous n'avons pas été chanceux."

    Alan Permane (Renault, ingénieur en chef) : "Vitaly a disputé une séance de qualifications solide pour son premier week-end de Grand Prix. Il a aisément passé Q1, ce qui était une bonne chose. Malheureusement, il est entré un peu trop vite dans le virage 9 lors de sa tentative en Q2. Il partira donc 17e. Robert, quant à lui, a été très compétitif en Q1 et Q2 pour entrer en Q3, ce qui était notre objectif. En Q3, il a été victime de survirage dans le virage 16 et cela a été coûteux. D'une manière générale, nous sommes satisfaits de la performance de la R30. De plus, nous savons que la voiture fonctionne bien avec le plein de carburant et que notre vitesse de pointe est bonne. Nous pensons donc mener une course solide."

    Adrian Sutil (Force India, 10e) : "Je suis très content. Je pense que c'est un super résultat d'aller en Q3 à la première course : c'est notre meilleur début de saison depuis longtemps. Le team peut en être fier, et j'en suis personnellement très fier. Notre but est à présent de finir dans les points (ndlr : barême étendu aux dix premiers cette saison). Je pars 10e mais j'espère gagner une ou deux places car je suis le seul à partir en pneus durs, ce qui peut être un avantage. Je suis surpris que les autres partent en tendres. Notre décision pourrait s'avérer payante."


    Tonio Liuzzi (Force India, 12e) : "Je suis un peu déçu, je ne sais pas ce qui s'est passé entre les libres et la qualification. Nous paraissions avoir un bon équilibre ce matin et nous n'avons pas changé grand-chose pour aller en qualification et nous avons eu un problème de traction. C'est la principale raison pour laquelle je n'ai pas pu aller en Q3."

    Rubens Barrichello (Williams, 11e) : "Nous n'avons pas fait aussi bien qu'espéré mais nous avons eu quelques petits problèmes. La direction de travail est bonne et nous avons une bonne compréhension de ce qui se passé. J'ai failli passer en Q3, j'étais sur talons de Jenson [Button]. Ce n'est pas mal et j'aurai des pneus frais dimanche."

    Nico Hulkenberg (Williams, 13e) : "J'espérais mieux mais la voiture n'était pas parfait et je n'ai pas tout bien fait dans mon tour."

    Pedro de la Rosa ( Sauber , 14e) : "Je ne peux pas me dire satisfait car avant d'arriver ici nos objectifs étaient un peu plus élevés. Nous savions depuis hier que c'était une mauvaise piste pour nous, avec la nouvelle portion. Je ne peux que me blâmer d'avoir perdu 0.2 sec à cause d'une erreur en attaquant trop dans mon tout dernier tour, mais à cet instant je n'avais pas grand-chose à perdre. La course va être dure en termes de gestion des pneus. J'ai bien peur qu'ils ne surchauffent après un tour."

    Kamui Kobayashi (Sauber, 16e) : "Après les tests hivernaux, nous pensions être plus rapides, mais nous soffrons vraiment sur les bosses de la nouvelle portion."

    Willy Rampf (Sauber, directeur technique) : "Sur la base de nos tests hivernaux, nous pensions placer une voiture en Q3. Nous l'avons marquée, à pas de peu. Nous allons devons sérieusement améliorer la voiture avant les prochaines courses."

    S é bastien Buemi ( Toro Rosso, 15e) : "C'est plus ou moins ce que nous attendions et nous nous retrouvons à nous battre contre Petrov, les Sauber et les Williams. J'aurais pu faitre mieux, peut-être de 0.2 sec. J'espère finir dans les points, donc dans le Top 10."

    Jaime Alguersuari (Toro Rosso, 16e) : "Nous espérons une Q2 mais j'ai commis une faute avec les plus tendres. Le niveau de grip était assez bas, j'ai trop attaqué et fait un écart."

    Jarno Trulli (Lotus, 20e) : "Ce n'est pas mal vu notre faible roulage en libres 3. Nous allons tenterons de finir pour collecter des données afin de comprendre pourquoi la voiture se comporte bien ou mal."

    Heikki Kovalainen (Lotus, 21e) : "Ce n'est peut-être pas le meilleur tour que j'ai fait mais c'est une bonne base pour dimanche. Vendredi, la voiture paraissait bien sur les longs runs. Le plus important ser de voir l'arrivée."




    Eurosport
     

Partager cette page