F1 - Saison 2010 : Alonso en plein rêve

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 10 Février 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    03/02/2010 - 19:15
    [​IMG]

    Fernando Alonso a vécu un premier jour riche en émotions au volant de sa F10 à Valence, mercredi lors de la dernière journée des essais d'avant-saison. L'Espagnol a poursuivi le cavalier seul de Ferrari en réalisant le meilleur temps.

    " C'était une journée très émouvante ". Après des années passées à attendre ce moment, Fernando Alonso a enfin réalisé son rêve de piloter une Ferrari à l’occasion de la dernière journée des essais d'avant-saison à Valence. "C’est une journée spéciale, car c'est aussi l'anniversaire de mon père. J'en ai beaucoup profité. Ces derniers jours, j'étais assez anxieux de monter dans la voiture", a-t-il expliqué en conférence de presse. Quelque 36 400 personnes étaient présentes au circuit Ricardo Tormo de Valence pour assister à ce grand moment de la carrière sportive de leur idole nationale, "quelque chose que je recherchais depuis longtemps", a souligné l'Espagnol.

    "On attendait beaucoup de gens. Mais une chose est de les attendre, une autre est de les voir dans les gradins. Chaque fois que je sortais des stands, je remarquais que le public s'animait. (...) C'était bien parce que les gens ont apprécié la F1", a-t-il observé. Auteur du meilleur chrono mercredi, une demi-seconde devant son compatriote Pedro de la Rosa (Sauber) et surtout une seconde devant l'Allemand Michael Schumacher (Mercedes), Fernando Alonso a simplement qualifié sa journée d' "assez bonne" avec "beaucoup de travail".

    Meilleur temps des essais


    "Cela a été une mise en marche après quatre mois d'arrêt, sans pouvoir s'entraîner. Le premier jour, il faut toujours mettre les choses à leur place et, surtout, quand en arrive dans une nouvelle équipe, se sentir bien dans son baquet, avec le casque, les pédales, le volant", a-t-il raconté. "Mais il ne faut pas faire grand cas des chronos. C'est comme si on retransmettait les entraînements du Real Madrid ou du FC Barcelone, sans savoir si ce sont les remplaçants qui jouent contre les titulaires, avec deux gardiens, avec une jambe attachée à l'autre, etc.", a fait remarquer Alonso.

    "En F1, il se passe la même chose : on peut rouler avec plus ou moins d'essence, utiliser plus ou moins de pneus. Sans me fier à mes temps, je suis content du rendement de l'auto, mais je reste très prudent", a affirmé l'Espagnol. Après deux saisons ratées chez Renault, pour à peine deux victoires, dont une suspecte lors du Grand Prix de Singapour 2008, Alonso a signé chez Ferrari fin 2009, réalisant "un rêve".

    Mercredi, l'Espagnol a poursuivi le cavalier seul de Ferrari en réalisant mercredi le meilleur temps de la troisième et dernière journée des essais. Alonso, suivant l'exemple de son coéquipier brésilien Felipe Massa, le plus véloce lundi et mardi, a parcouru 127 tours et signé un chrono de 1 min 11 sec 470/1000, devançant de plus d'une demi-seconde l'Espagnol Pedro de la Rosa (Sauber) et d'une seconde le septuple champion du monde Michael Schumacher (Mercedes). A noter le temps moyen réalisé par le champion en titre, le Britannique Jenson Button, 5e chrono du jour à plus d'une seconde et demi d'Alonso et qui a expliqué avoir connu une "longue" journée.


    Eurosport
     

Partager cette page