F1 - Saison 2010 : Sauber mise sur l'équilibre

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 10 Février 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    L'écurie Sauber a présenté dimanche à Valence sa nouvelle monoplace, la C29, qui disputera le Championnat du monde 2010. Son patron, Peter Sauber, espère que l'expérience de l'Espagnol Pedro de la Rosa et la jeunesse du Japonais Kamui Kobayashi apporteront du succès à son équipe.

    L'équipe est encore enregistrée sous le nom BMW Sauber F1, bien que le constructeur allemand se soit retiré de la discipline-reine du sport automobile en fin de saison dernière pour des raisons stratégiques, et qu'il ne finance en aucune manière la structure, a affirmé un porte-parole de l'écurie. La C29 sera en outre propulsée par un moteur Ferrari, sans que la marque italienne ne figure au nom de l'écurie.

    L'écurie Sauber, qui a terminé 6e du Championnat constructeur en 2009, a pour objectif de se maintenir à ce même rang cette saison, aidée en cela par l'ancien pilote-essayeur de McLaren, Pedro de la Rosa, 38 ans, que secondera Kamui Kobayashi, 23 ans, auteur d'un intérim fructueux chez Toyota en fin de saison dernière. "Nous prenons traditionnellement un jeune prometteur et un concurrent plus expérimenté pour constituer notre paire de pilotes. C'est une approche qui nous a apporté beaucoup de succès", a commenté Peter Sauber, le patron et propriétaire de l'écurie.

    De la Rosa ravi

    "Enfin, je peux à nouveau me sentir comme un pilote à part entière. La compétition sur la piste m'a vraiment manquée ", s'est réjoui de la Rosa, qui a disputé 71 Grands Prix de F1, avec pour meilleur résultat une 2e place au GP de Hongrie-2006. Très reconnaissant envers Peter Sauber pour la confiance que ce dernier a placé en lui, Kobayashi a de son côté indiqué avoir pour but de rendre le Suisse "fier de lui" en 2010.


    "Les derniers mois ont été très intenses pour nous. Premièrement, nous avons dû nous battre pour assurer la survie de l'équipe. Et ensuite, nous nous sommes concentrés à mettre de bons réglages en place pour le futur", a remarqué Sauber. Après le retrait de BMW, l'écurie Sauber, très longtemps dans l'incertitude, n'a dû son retour sur la grille qu'au départ d'une autre formation de pointe, Toyota F1, lâchée par le constructeur japonais.


    Eurosport
     

Partager cette page