FC Barcelone 2-0 Inter Milan : le Champion répond présent !

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 27 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    En difficulté dans le groupe F avant la soirée, le Barça a su magistralement renverser la situation en dominant nettement l'Inter. Premier avec deux points d'avance sur Milan et Kazan, les Catalans sont quasiment qualifiés.

    Les faits et le jeu :
    Depuis une semaine, l'inquiétude était grande à Barcelone. Entre la grippe A et les blessures, l'effectif blaugrana apparaissait considérablement affaibli. De fait, au coup d'envoi, pas de Messi ni de Ibrahimovic dans le onze, tous deux étant convalescents et jugés trop justes par Guardiola pour être alignés. Pas de Touré non plus, pas encore remis de sa rencontre avec H1N1, ni de Marquez pour la même raison (en dehors de son état de forme), mais par contre bel et bien Abidal, la surprise du chef, lui que l'on pensait pourtant grippé ET blessé !

    L'équipe de départ concoctée par Guardiola se présentait ainsi très classiquement derrière avec Valdes dans les cages, Alves et Abidal sur les côtés et Piqué-Puyol en charnière. Au milieu confiance était accordée à Busquets, auteur de son premier vrai bon match de la saison samedi à Bilbao, ainsi qu'à Keita et Xavi, tandis que l'attaque était de droite à gauche occupée par Iniesta, Henry et Pedro. Toutefois il ne s'agissait là que du papier. Dans les faits, Iniesta laissa l'intégralité du couloir droit à Alves pour mieux épauler Xavi à la construction, tandis que Keita était préposé avec Abidal au blocage de Maicon, le principal moteur de l'animation offensive intériste. Cette tactique fut implacable et contribua au rayonnement collectif du Barça, lequel imposa sa patte sur la rencontre en asphyxiant totalement son adversaire.

    L'Inter a beau être quadruple champion d'Italie en titre et leader de la Série A, elle fut ramenée à un vulgaire rang de sparing partner. Impérial, le Barça ne lui laissa que des miettes de ballon et plia l'affaire en moins d'une demi-heure, par Piqué tout d'abord sur corner (reprise au second poteau d'une déviation de Henry, 1-0, 10'), puis par Pedro à la suite d'une action collective impressionante, impulsée par Iniesta et surtout Xavi, lequel trouvait Alves auteur d'un centre parfaitement ajusté pour le plat du pied du buteur (2-0, 26').

    Incapable de faire trois passes d'affilée et de s'approcher de la cage de Valdes, l'Inter était bouffée dans les duels par le pressing monstrueux des Catalans qu'on avait pas vu à pareille fête depuis plusieurs matches. Pressing très haut, exploitation des couloirs avec Alves et Pedro, qualité de transmission au milieu, mouvement permanent autour du porteur : les ingrédients traditionnels des grandes victoires du Barça de l'an passé étaient tous réunis. A tel point que le spectacle en devenait monotone et presque ennuyeux ! La bande à Mourinho avait déjà déçu à l'aller par son jeu très frileux, mais que dire du visage affiché ce soir ! Des petits garçons maladroits et timides face à une machine de guerre parfaitement huilée. La qualité catalane explique sans doute une bonne part de cette physionomie, et il suffit de se souvenir pour cela de la finale de Rome (avec le même arbitre !), mais tout de même ! Pauvre Inter ! Pauvre Samuel Eto'o (dont certaines sources bien informées ont signalé la présence sur le terrain) !



    Etait-ce de la pitié, de la suffisance, ou simplement la volonté d'en garder sous le pied avant le choc de dimanche contre Madrid ? Le fait est que les Blaugranas n'essayèrent pas vraiment d'enfoncer le clou, et préférèrent gérer tranquilement leur avantage. Une tête de Keita en fin de première période sur corner, une autre de Xavi sur une merveille de centre de Dani Alves en début de seconde période, tels furent les principales alertes sur la cage de Julio César, lequel s'interposa à chaque fois avec assurance. Le Barça n'avait pas besoin de plus. Il ne força pas. Cela suffisait pour s'assurer les trois points et reprendre la tête du groupe. Les Catalans mal embarqués mardi matin, se retrouvent désormais dans un fauteuil confortable avant la dernière journée. Seule une large défaite en Ukraine éliminerait la Pep Team. Et un nul devrait suffire pour assurer la première place.

    Rassurante, cette victoire l'est donc évidemment. Une grande partie des doutes qui étaient nés ces dernières semaines se sont évaporés en 90 minutes, avec qui plus est l'absence de trois joueurs majeurs. La copie rendue fut brillante, à défaut de déboucher sur un match enthousiasmant de rythme et d'intensité.
    Néanmoins attention à ne pas projeter ce résultat sur le clasico de dimanche, lequel demeure un match spécial surtout pour des Merengues toujours hantés par le 2-6 de la saison passée...

    Barça : élève brillant, doit confirmer.


    Les joueurs :
    Valdes : 4,5
    Du chômage technique hormis quelques sorties aériennes. Une prestation marquée par une énorme erreur de jeu au pied qui aurait pu permettre à l'Inter de revenir au score. Une par an c'est le tarif habituel. Pas plus mal que cela soit arrivé ce soir. En espérant cependant qu'il n'y en ait plus d'autres...

    Alves : 8
    Un grand match du brésilien, omniprésent dans son couloir droit avec à la clé plusieurs centres ravageurs, dont un décisif.

    Piqué : 8
    Un but, de la classe, du Piqué.

    Puyol : 7
    Enfin un défenseur central à la hauteur pour épauler Piqué (rendez nous Chy !). Beaucoup d'engagement. Parfois trop. Logiquement averti.

    Abidal : 7
    Roselyne Bachelot et l'ensemble des gouvernements du monde entier peuvent aller mettre à la poubelle leurs millions de vaccins contre la grippe A. Quand on voit comment Abidal a réussi à récupérer de ce truc en seulement quelques jours... ah et puis il était censé être blessé aussi ! On attendait Ibra ou Messi sur une jambe, on a eu Abidal sur deux jambes. Et elles ont bien servi. Maxwell (qui l'a remplacé à la 88ème), un café, l'addition.

    Busquets : 7,5
    Il confirme son bon match de Bilbao. Un travail énorme dans l'entrejeu pour récupérer, presser, et garder le ballon. Une vraie satisfaction.

    Xavi : 8
    Il s'est régalé face à Cambiasso, Motta and co. Et il nous a régalé. Un décalage laser sur le second but.

    Keita : 7,5
    Indispensable dans ce match par son abbatage au milieu. Maicon et Zanetti s'en souviendront.

    Iniesta : 7
    Le chemin de la guérisson ? Un match plus que rassurant de la part du Manchego, malgré des pertes de balle encore un peu trop nombreuses. Il était temps et cela fait vraiment du bien de retrouver le vrai Iniesta.
    Remplacé en toute fin de match par Jonathan Dos Santos.

    Henry : 5
    Un match pas évident en pointe face à une assez forte densité défensive. Beaucoup de travail de course effectué, mais un impact limité dans le jeu.

    Pedro : 8
    Un but et surtout un excellent match dans le jeu, que ce soit dans la participation, ou dans la provocation individuelle. De quoi essayer d'aller plus haut. Sans s'enflammer pour autant.
    Remplacé par Bojan.



    Fiche technique :
    FC Barcelone : Valdés; Alves, Puyol, Piqué, Abidal (Maxwell, m.89); Busquets, Xavi, Keita; Iniesta (Jonathan dos Santos, m.90+4), Pedro (Bojan, m.85), Henry.

    Inter Milan : Julio César; Maicon, Lucio, Samuel, Chivu; Zanetti, Cambiasso (Muntari, m.46), Motta, Stankovic (Balotelli, m.71); Diego Milito (Quaresma, m.81), Eto'o.

    Buts : 1-0, m.10: Piqué. 2-0, m.26: Pedro.

    Arbitre : Massimo Busacca (Suisse).
    Avertissement : Motta (m.18), Puyol (m.34), Pedro (m.50), Chivu (m.80), Zanetti (m.88).

    93.524 spectateurs.


    SOURCE
     
  2. prince d'amour

    prince d'amour ZaKaRiA

    J'aime reçus:
    210
    Points:
    63
    une très belle leçon de foot

    tfarejna ou 9erina le koora kifach katetl3ab fe dak le match wellah

    sans messi sans ibra et un vrai spectcle de foot vraiment

    BRACO FCB:)
     
  3. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    khelaha youssef sife! gualik lbarca kano assatida o l'inter homa talamide f had lmatch <D
     
    1 personne aime cela.
  4. prince d'amour

    prince d'amour ZaKaRiA

    J'aime reçus:
    210
    Points:
    63
    fakertini fe bel khder gal le pako fe wahed le match contre le saragoze je pence

    kaygoulo le barça katdir la3eb dyal playstation

    gallih pako makandench anna fel playstation chi la3eb bhal hakka [22h]
     
    1 personne aime cela.
  5. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    wa rah gualha lihom aussi f had lmatch ysf sife hhh gual lihom rah f l play station o madirch had le3b [22h]
     

Partager cette page