FC Barcelone 3-1 FC Atlante : La sixième Coupe leur tend les bras

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 17 Décembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Malgré un but encaissé très tôt, le Barça a assuré sa place en finale du Mondial des clubs en écartant facilement la très faible équipe mexicaine du FC Atlante.

    Les faits et le jeu :
    Le Barça s’est qualifié sans surprise pour la finale de la Coupe du Monde des Clubs, compétition qui a pris la suite (en fusionnant) depuis 2005 de feu la Coupe Intercontinentale. Le sextuplé est donc à portée de tir de l’arsenal blaugrana, lequel n’aura pas eu à trop s’employer pour battre l’équipe mexicaine du FC Atlante.

    [​IMG]

    Pourtant tout avait mal commencé pour les Catalans avec un but encaissé dès la 5ème minute sur une énorme approximation de la défense et notamment de Rafa Marquez, toujours aussi peu à son aise cette saison. Mais comme à Kiev, le Barça, sans se montrer très convaincant dans l’exploitation de sa formidable possession de balle (80 % après une demi-heure…), ne s’est pas affolé (malgré une certaine panique à la 10ème minute de jeu avec un joli contre aztèque) et a tranquillement attendu que son heure vienne pour trouver la faille et l’égalisation. Celle-ci aurait pu intervenir immédiatement après l’ouverture du score mexicaine avec une double occasion pour Pedro et Busquets en moins d’une minute. Elle n’est finalement arrivée que vers la fin du premier acte sur corner avec une tête de Yaya Touré reprise victorieusement par Busquets au second poteau (34’). Dès lors l’affaire était quasi entendue, et le hold up rêvé par le FC Atlante pouvait retourner dans les tiroirs, même si le score en restait là à la mi-temps, la faute à un Dani Alves peu inspiré dans la conclusion d’une belle offensive (45’).

    Au retour des vestiaires, le Barça toujours aussi dominateur attendait l’entrée en jeu de son ballon d’or pour faire la différence et tuer le match. Une minute après avoir remplacé Yaya Touré, Messi était ainsi à la réception d’une passe lumineuse de Ibrahimovic et réussissait à tromper le gardien adversaire (54’). Après une petite alerte dans la surface blaugrana (bon retour de Puyol, 59’), le Barça se mettait définitivement à l’abri avec un troisième but signé Pedro à la suite d’une belle fixation d’Iniesta (66’).


    Dès lors le Barça se relâchait un peu dans son jeu avec un peu de déconcentration derrière (grosse occasion pour Atlante à la 74’) et peu d’efficacité devant (Ibra 70’, 87’ ; Bojan 78’, 80’, 89’). De fait le score n’évoluait plus malgré une emprise catalane totale.

    Face à des Aztèques très inférieurs dans les tous les domaines, le Barça sans Henry, Keita, Piqué et Messi dans le onze de départ (ces deux derniers entrant seulement en cours de jeu) a donc assuré sa qualification sans se montrer spécialement convaincant notamment en première mi-temps avec un jeu très statique dans la lignée des prestations à Kiev ou contre l’Espanyol. Le schéma tactique hybride entre le 4-4-2 et le 4-3-3 proposé par Guardiola jusqu’à l’entrée de Messi n’est sans doute pas étranger à ces difficultés, avec un Iniesta dont le positionnement pose vraiment problème. Ailier sur le papier, le Manchego a une nouvelle fois passé le plus clair de son temps dans l’axe avec les deux autres relayeurs, d’où un manque évident de percussion sur les côtés avec simplement un ailier (Pedro ce soir) et des montées de Dani Alves orphelines. De fait c’est toute l’animation offensive catalane qui a de nouveau déraillé avec une possession de balle « handballesque » mais stérile.

    Face à Estudiantes, une équipe à priori d'un tout autre calibre, le Barça serait ainsi inspiré de soigner son entame de match et de remettre du pétrole dans son animation offensive. Ramener un sixième titre de ce séjour à Abou Dabi sera sans doute à ce prix. Mais cela tombe bien, il parait que l’Or noir est abondant dans la région.


    Les joueurs :
    Valdes : 6
    Surpris d’entrée avec une sortie ratée sur l’ouverture du score mexicaine. Chômage technique ensuite jusqu’à la 74ème minute et un arrêt salvateur en un contre un, l’attaquant mexicain lui tirant dessus.

    Alves : 6,5
    Du flottement en défense notamment sur le but mexicain où il n’est pas au marquage (quelle naïveté de faire confiance à Marquez…). Trop seul dans son couloir en première mi-temps, il a davantage trouvé du relais en seconde mi-temps. Une belle occasion manquée en fin de première période.

    Marquez : 4
    Prestation une nouvelle fois inquiétante. Il se manque totalement sur le but mexicain en appréciant mal la trajectoire du ballon. De nombreuses erreurs techniques, de la lenteur, de la fébrilité.
    Remplacé en début de seconde mi-temps par Piqué afin de sécuriser davantage l’arrière garde.

    Puyol : 6,5
    Match sérieux du capitaine. Plusieurs très bonnes interventions.

    Abidal : 6
    Des montées fréquentes, et une grosse présence physique, il continue sur sa lancée actuelle. Une énorme erreur de placement (déconcentration à 3-1) sur un coup franc rapidement joué par les Mexicains ternit un petit peu sa prestation avec à la clé une occasion pour Atlante de réduire le score.

    Touré : 5,5
    Match sans véritable relief, il a joué la sécurité avec très peu d’initiative. Sa tête sur corner amène néanmoins l’égalisation.
    Remplacé par Messi pour redynamiser l’animation offensive. L’Argentin s’est immédiatement montré décisif avec enfin un duel réussi face au gardien. Plus discret par la suite.

    Xavi : 5,5
    Omniprésent en première mi-temps pour orienter le jeu, mais avec peu de mouvement autour de lui, cela n’a pas débouché sur grand-chose avec de plus pas mal d’erreurs. Il a joué plus bas en seconde mi-temps en se contentant de gérer les affaires courantes.

    Busquets : 6,5
    Milieu relayeur, il a connu pas mal de déchet dans ses choix malgré de la bonne volonté. Son but a remis l’équipe sur les bons rails. Pivot après la sortie de Touré, il a finit le match en roue libre.

    Iniesta : 6,5
    Une première mi-temps insuffisante avec un positionnement toujours aussi problématique. Bien plus en vue après le repos et son « replacement officiel » au milieu avec notamment une magnifique passe décisive pour Pedro.
    Remplacé par Bojan qui a confirmé qu’il n’arrivait plus à mettre un pied devant l’autre en manquant plusieurs grosses opportunités de scorer.

    Pedro : 6,5
    Il a réussi son pari, à savoir marquer dans six compétitions différentes. Son but a assuré la qualification. Une participation un peu trop discrète cependant à l’animation offensive.

    Ibrahimovic : 6,5
    Pas de but, mais un vrai apport offensif même si cela l’a amené à trop abandonner son poste (il est toujours difficile d’être à la réception d’un centre quand on vient de servir le centreur…). Un caviar pour Messi et plusieurs autres gâteries. Il a cependant le chic agaçant de donner l’impression d’en faire le moins possible.


    Fiche technique :
    FC Atlante : Vilar; Miguel Martínez, Fernando Navarro, Guillermo Rojas, Luis Velásquez (Pereyra, min.63); Daniel Arreola, José González, José Guerrero, Christian Bermúdez; Santiago Solari (Carevic, min.56), Rafael Márquez.

    FC Barcelone : Valdés; Alves, Puyol, Rafa Márquez (Gerard Piqué, min.54), Abidal; Xavi, Touré (Messi, min.53), Sergio Busquets; Pedro, Ibrahimovic, Iniesta (Bojan, min.76).


    Buts : 0-1, min.5: Guillermo Rojas. 1-1, min.35: Busquets. 1-2, min.55: Messi. 1-3, min.67: Pedro.

    Arbitre : Carlos Simon (Brésil).
    Avertissements : Solari (min.8), José Guerrero (min.40), Luis Velasquez (min.61) y Ibrahimovic (min.65).

    45.000 spectateurs.


    source
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Encore une faute stupide de Marquez et voilà le but
    les même érreurs aui se repètent
    et aussi le Barça rate bcp de but surtout Messi en situation de face à face avec les gardiens
    mais comme même mabrouk pour le barça et inchallah la 6ème coupe
     
  3. taoufik236

    taoufik236 maydom 7al

    J'aime reçus:
    82
    Points:
    48
    tferejt fl match la premiere mi temps makantch lfraja w kant l barca b7al ila talfa surtt 9bel ta3adol. men be3d but dial ta3adol w surtt deuxieme mi temps ban fer9 kbiiiir bin les 2 equipes .w ban l calibre dial al barca w wlah 7ta chfoni hadok les joueurs dial atlanti banouli mwdriiiiiin w gha kayjriw .

    ibra lbare7 l3eb a7san match lih f nadari mnin ja hta l daba .

    w 6 eme coupe jaya inchalah
    visca barca a m3essssssssssssss
     
  4. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    wallah ma kdebti surtt dak tire fach kane bgha yghaffel el 7ariss wooooooooow mo3alli9 b9a tay3alle9 3lih noss sa3a. gallik 9annass momtaaaz.

    f ntidar les deux matchs li mazaline ( dial final o dak match charafi dial 21 décembre)


    el barça es el barça malgrçe dak abidal ma b9ach tay3amer lia 3ini dar des erreurs difa3yine hier [33h]

    Visca Barça Visca ESPAÑA [:Z]
     
  5. anasamati

    anasamati Accro

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    Lah ihdik a Marquez. 9olo Amine
     
  6. mr-aminos

    mr-aminos Peace & Love

    J'aime reçus:
    31
    Points:
    0
    ché pas pourquoi il ont prolongé avec lui jusqu'en 2012:rolleyes:
    Messi Sra3 Cha3b B dak Le But 3el Dakhla :cool:

     
  7. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    oui d'accord av toi walakine beda kayezeguel heta houwa surtout les faces à face li kano 3endo saheline
     
  8. nikita

    nikita P£rsOnNaG£ dOuBl£ [...]

    J'aime reçus:
    463
    Points:
    0
  9. rwicha2006

    rwicha2006 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    vive lbarça forever
     

Partager cette page