FC Barcelone 4-1 Numancia : Le bourreau au tapis

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 27 Janvier 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Victoire facile des catalans malgré une première mi-temps poussive. Un match également caractérisé par un grand nombre d'occasions manquées...

    Les faits et le jeu
    La rencontre de ce soir face à l'inexpérimentée équipe de Numancia avait une saveur particulière, et cela pour plusieurs raisons: d'abord parce que l'équipe visiteur est la seule formation de Liga à avoir battu le Barça cette saison, lors de la première journée.
    Ensuite parce que cette journée était la première de la phase retour. En ce sens, il était intéressant de voir comment les catalans se comporteraient et quel signal ils enverraient à leurs rivaux directs.

    Curieusement, l'équipe alignée était, -à l'exception de Piqué- exactement la même que celle alignée lors du match aller.
    À cet égard, il est frappant de voir la mutation radicale qui s'est opérée au sein du Barça. Un monde sépare en effet le Barça de ces 2 époques pourtant pas si éloignées. Le 31 Août, l'équipe de Numancia, décomplexée et loin d'être intimidée par un Barça qui ne faisait plus peur depuis 2 saisons, faisait tomber les catalans, auteurs d'un match sans relief (0-1).
    Presque 5 mois plus tard, on allait assister à un tout autre scénario alors même que les protagonistes étaient en tout point identiques. La magie du football diront certains...

    Le match commence comme la plupart du temps cette saison avec un Barça tranquillement installé dans la moitié de terrain adverse. En face, Sergio Kresic avait, comme prévu, mis en place un système ultra-défensif pour tenter de stopper les velléités offensives des blaugranas. La première occasion est logiquement barcelonaise: Alvés tente un superbe centre-tir qui s'écrase sur la barre transversale (5'). Bien que totalement maîtres du cuir, les hommes de Guardiola se montrent trop brouillons et perdent même quelques ballons. Un jeu pas assez direct et manquant de tranchant qui fait les affaires de Numancia. Les visiteurs ouvrent même la marque à la 18' par l'intermédiaire de Del Pino mais le but est injustement refusé par Perez Lasa qui invoque une charge irrégulière sur Iniesta.

    Hormis des occasions de Piqué, Xavi et 2 tirs successivement contrés de Messi et Eto'o, le reste de la mi-temps fut relativement calme. Les spectateurs venus assister au match malgré un vent infernal n'en avaient pas vraiment pour leur argent.

    Au retour des vestiaires, c'est un un tout autre visage qu'affiche le FC Barcelone. Probablement secoués par Guardiola à la pause, les joueurs accélèrent la cadence et ouvrent enfin la marque: remarquablement servi par Iniesta sur un centre en profondeur, Alvés côté droit et en pleine surface de réparation effectue un somptueux sombrero avant de passer le ballon de la tête à Messi qui n'a aucun mal à ajuster Juan Pablo (49'). 1-0
    Immédiatement libérés par ce but, les blaugranas parviennent enfin à pratiquer leur football. Il ne leur faut d'ailleurs pas plus de 4 minutes pour doubler la mise. Iniesta, encore lui, sert Eto'o (à la limite du hors-jeu) qui s'est rapidement joué de la défense adverse et s'en va battre tranquillement Juan Pablo (53'). 2-0
    Contre le cours du match, les hommes de Kresic reviennent dans la rencontre sur un coup franc magistral de Barkero (61'). 2-1.
    Profitant de ce momentum favorable, les visiteurs se montrent une nouvelle fois dangereux sur une frappe puissante de Nagore
    que Valdés parvient tout de même à capter.

    Ce sera à peu près tout pour les visiteurs qui ne feront pas illusion plus longtemps. En face, les blaugranas ont en effet décidé de prendre les choses en main et ce, une bonne fois pour toutes. Messi, sur un raid solitaire "classique", sert Henry dos au but. Le français pivote sur lui même et place une frappe déviée par un défenseur (71') 3-1.
    4 minutes plus tard, c'est Messi qui aggrave le score. Bien servi dans l'axe par Eto'o, l'argentin élimine un défenseur en contrôlant le ballon puis deux autres à la suite d'un joli double contact avant de battre Juan Pablo pour la seconde fois de la soirée (75'). 4-1.
    Les 15 minutes restantes sont totalement blaugranas mais elles sont pleines de frustration pour 2 joueurs: Eto'o et Messi. Ces deux-la vont en effet vendanger plusieurs grosses occasions de buts. C'est d'abord le camerounais qui manque l'immanquable en poussant trop son ballon alors qu'il était seul face au gardien. Vient ensuite le tour de Leo qui manque coup sur coup 2 très grosses occasions de réaliser le triplé, d'abord en perdant son duel face à Juan Pablo (83') puis en voyant la barre transversale faire avorter un joli lob.
    Le festival d'occasions gâchées (et le match du même coup) se conclut sur un énième raté du camerounais dont le tir du droit file à côté du but.

    8ième victoire consécutive des blaugranas en Liga qui comptent désormais quinze points d'avance -avec un match en plus- sur les merengues et les sévillans. Poussifs et pas assez volontaires en première période face à une équipe de Numancia venue pour ne pas se faire humilier et donc recroquevillée derrière, les barcelonais ont su redresser la tête en seconde période pour délivrer un récital dans les 45 dernières minutes.
    Archi-dominateur dans le jeu, le Barça continue d'affoler les statistiques. Jugez en par vous-mêmes: 72 % de possession, 24 tirs dont 8 cadrés et 517 passes réussies (seulement 136 pour les visiteurs !!).
    Les 4 fantastiques avaient l'année passée suscité d'énormes attentes mais ces dernières restèrent sans réponse. Cette année, les 4 F ne sont plus que 3 mais ils sont bien plus efficaces : le trident Messi-Eto'o Henry a en effet inscrit 45 buts en 20 rencontres de Liga, ce qui représente 71 % du nombre total de buts de l'équipe. Surtout, ce trident a inscrit davantage de buts que toute l'équipe de Manchester, de l'Inter ou encore du Real, rien que ça !

    Les joueurs
    Valdés: 5.5 Complètement à la rue la seule fois où il y avait réellement du danger, à savoir sur le but refusé de Del Pino.

    Abidal : 6 Prestation solide du français. Inutile de préciser que sa qualité de centre ne s'est toujours pas améliorée.

    Puyol et Piqué : non notés. Chômage technique pour les 2 centraux du Barça. Un seul central aurait pu suffire ce soir tant les visiteurs se sont montrés peu dangereux devant.

    Alvés: 7.5 Journée après journée, Dani montre non seulement qu'il est un des meilleurs joueurs du Barça, mais aussi l'incontestable meilleur latéral droit au monde. Quelle activité sur son couloir ! Encore une fois impliqué sur la moitié des buts de son équipe.

    Touré: 6.25 Moins impérial qu'à l'accoutumée, il a notamment perdu quelques ballons faciles, chose inhabituelle chez lui.

    Iniesta: 7.25 Le véritable chef au milieu ce soir. A joué en 6, quasiment sur la même ligne que Yaya et derrière Xavi. Il a parfaitement aiguillé le jeu, offrant une belle diversité ainsi qu'une bonne verticalité. 2 passes décisives à son actif. Le canterano devrait vraisemblablement être fixé au milieu à l'avenir, la place d'Henry à gauche n'étant plus vraiment sujette à discussion. Remplacé par Bojan (80').

    Xavi : 6.5 Moins en vue qu'Andrés, il a cependant fait le boulot, faisant preuve de beaucoup de justesse. Remplacé par Hleb (83').

    Messi: 7.75 Une performance "classique" pour la pulga, à savoir mémorable. Seule ombre au tableau: une finition toujours aussi chancelante.

    Eto'o: 6.5 Buteur une fois et passeur une fois, le camerounais a été très mobile sur le front de l'attaque. A l'instar de Messi, il a énormément vendangé. Aurait pu inscrire 4 ou 5 buts ce soir.


    Henry: 6.25 Titi a connu un bon premier quart d'heure avant de s'estomper puis de revenir en seconde période avec un but à la clé. Remplacé par Busquets (76')


    Fiche Technique
    FC Barcelone: Valdés; Alves, Puyol, Piqué, Abidal, Touré Yaya, Xavi (Hleb, min.83), Iniesta (Bojan, min.79), Messi, Henry (Sergio Busquets, min.73) et Eto'o.

    Numancia: Juan Pablo; Juanra, Sergio Ortega, Boris, Palacios, Bellvís, Nagore (Brit, min.76), Dimas, Del Pino, Barkero et Goiria (Aranda, min.62).

    Buts: 1-0: m.48: Messi, 2-0: m.52: Eto'o. 2-1: m.60: Barkero. 3-1: m.70: Henry. 4-1: m.75: Messi.

    fcbarcelonaclan
     

Partager cette page