FC Barcelone 6-0 Valladolid: indomptable comme Eto'o

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 10 Novembre 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Les blaugranas ont étrillé samedi soir l'équipe de Valladolid avec notamment un superbe quadruplé d'Eto'o. Impressionnant...

    Les faits et le jeu

    Les barcelonais, qui restaient sur 7 victoires consécutives en Liga, n'avaient pas le droit au faux pas puisque le rival historique, le Real Madrid, avait battu plus tôt dans la soirée une coriace équipe de Malaga.
    Privé d'Iniesta (out 6 semaines) et d'Abidal (out 3 semaines),Guardiola optait pour une composition relativement conservatrice avec pour seule surprise la titularisation de Gudjohnsen. En défense, les clés de la maison étaient confiées au quatuor Puyol-Piqué-Marquez-Alvés. Le milieu était lui composé de Touré, Xavi et donc Gudhjohnsen. Messi, Eto'o et Henry étaient quant à eux chargés d'animer le front de l'attaque.

    Les catalans connaissent 5 difficiles premières minutes avec un jeu de passe imprécis et une légère fébrilité. Les choses rentrent néanmoins rapidement dans l'ordre avec Messi et Gudjohnsen qui se procurent très tôt des occasions. Comme à leurs habitudes depuis le début de saison, les hommes de Pep vont précocement ouvrir le score, par l'intermédiaire d'Eto'o. Servi en profondeur à raz de terre par Alvés, le camerounais s'en va facilement battre Asenjo. 1-0 (11').

    La machine catalane, libérée par ce but, se met alors en branle. Positionnés très hauts et dotés d'une aisance technique déconcertante, les blaugranas brillent de mille feux: jeu court, jeu long, passes millimétrés et combinaisons éclairs se succèdent à un rythme éffréné. Quoi de plus logique dans ce cas que de voir le second but arriver rapidement ? Messi dans l'axe trouve Eto'o qui décale Henry sur la gauche. Le Français tire mais sa frappe est repoussée dans les pieds du camerounais qui place un tir à raz de terre. 2-0 (31').

    10 minutes plus tard, le Barça enfonce le clou, encore une fois par l'intermédiaire d'Eto'o qui signe là son second hat trick de la saison: parti de la moitié de terrain, Messi emtame une petite course, enrhume un défenseur et sert tout en finesse Eto'o. Le camerounais se défait d'Asenjo et pousse le ballon dans les filets vides. 3-0 (42').

    Déchaîné, le camerounais rajoute un but, le 4ième de la rencontre, pour signer un quadruplé historique: Messi sème un vent de panique dans la défense adverse avant de se faire chiper le ballon par Calvo, mais celui-ci envoie involontairement le cuir dans les pieds d'Eto'o qui ne laisse aucune chance à Asenjo. 4-0 (44').

    Contrairement aux précédentes rencontres où ils avaient offert un visage moins flamboyant en seconde période, les blaugranas vont cette fois pousser le spectacle jusqu'aux toutes dernières secondes, pour le plus grand plaisir des culés. Il faudra cependant patienter 25 minutes pour voir le Barça inscrire un 5 ème but, par l'intermédiaire d'Eidur. Henry profite d'un mauvais contrôle de Baraja sur une passe de son gardien et sert l'islandais qui trompe le portier de Valladolid d'une belle balle piquée. 5-0 (71'). Le public, ravi par la prestation de son équipe, lance alors une superbe hola.

    Les joueurs, de leurs côtés, poursuivent sur leur rythme de folie, Alvés manquant de peu d'inscrire le 6ème but sur un coup franc vicieux dont lui seul a le secret. (74'). 2 minutes plus tard, Messi, absolument électrique ce soir, décoche une frappe à bout portant, repoussée par Asenjo. Ce n'est que partie remise puisqu'à la suite d'un une-deux avec Messi, Hleb (entré en seconde période), décale Henry qui y va égalenment de son petit but. 6-0 (83').

    Le club de Cruyff enregistre là sa huitième victoire consécutive en Liga. 33 buts ont été inscrits lors de ces rencontres, soit une moyenne impressionnante de plus de 4 buts par rencontre. Les blaugranas disposent également de la meilleure défense du championnat avec 8 buts encaissés en 10 rencontres.

    Dans un registre un peu plus sombre , soulignons que les barcelonais sont quelque fois tombés dans la facilité. La première période en particulier a vu les blaugranas manquer quelques unes de leurs passes et afficher une certaine fébrilité défensive. Du travail, il y en aura toujours...

    Les joueurs
    Valdés: 6.5 Très vigilant depuis quelques rencontres, il a poursuivi sur sa lancée avec quelques interventions de grande classe.

    Puyol: 7.25 Énorme performance du capitaine blaugrana qui a enchainé les opérations de «sauvetage dernière minute». Au four et au moulin pendant 90 minutes.

    Piqué: 6.75 Le canterano rassure par sa présence physique très utile dans le jeu aérien. Propre dans ses relances, il est à créditer d'un match sérieux.

    Marquez: 6.75 Le mexicain est en train de retrouver une belle régularité, chose qui lui faisait défaut depuis la fameuse saison 2006. Concentré et très précis. Remplacé par Caceres à la 68ème minute.

    Alvés: 7 Passeur sur le premier but, il est proche d'inscrire son propre but sur un joli coup franc. A livré une performance très équilibrée, apportant un certain danger devant tout en étant très appliqué défensivement. Un Alvés qui défend aussi bien qu'il n'attaque, on en redemande !

    Touré: 6 La tour de contrôle a connu quelques égarements en première mi-temps, avec un jeu de passe parfois imprécis et une difficulté à se projeter vers l'avant. A su retrouver toute sa sérénité en seconde période.

    Xavi: 6.25 Placé derrière Gudjohnsen dans un rôle de couverture, il n'a pas pu mener le jeu comme il l'affectionne. Le 6 blaugrana doit évoluer juste derrière les attaquants pour exprimer son plein potentiel. En relayeur défensif, il est bridé.

    Gudjohnsen: 6 Placé en 8, l'islandais a alterné le bon et le moins bon. Souvent lent dans ses transmissions, ce qui a eu pour conséquence de casser la dynamique blaugrana à quelques reprises, il a cependant bien aiguillé le jeu, avec un but à la clé. Sa complémentarité avec Xavi laisse toutefois à désirer, les 2 joueurs aimant prendre le jeu à leur compte. Remplacé par Keita (72').

    Henry: 5.5 Auteur d'un but et impliqué directement sur 2 autres, il a paradoxalement raté tout ce qu'il a entrepris. S'est souvent compliqué la vie à la réception de bons ballons d'Eto'o et de Messi. Ses tirs ne fûrent pas assez appuyés et ses contrôles souvent indignes d'un joueur de son rang . Doit absolument se ressaisir.

    Messi: 8 La «pulga» a une nouvelle fois été décisive en étant impliqué dans 4 buts. Ses chevauchées ont fait des ravages au sein de la défense adverse. L'argentin a pris une nouvelle dimension sous les ordres de Guardiola qui a su mieux exploiter son potentiel. Le 10 blaugrana est en effet plus collectif et joue davantage avec sa tête, et ce n'est que le début.

    Eto'o: 9 Le lion a rugi encore plus fort que d'habitude. Impressionnant d'opportunisme, il signe là une «perf» d'une autre dimension. 13 buts en 10 rencontres et une soif de but toujours aussi grande. Il confirme une bonne fois pour toute qu'il est de retour au premier plan. Remplacé par Hleb (75') qui trouve le temps d'adresser une jolie passe décisive à Henry.


    Fiche technique
    FC Barcelone: Valdés; Alves, Piqué, Márquez (Cáceres, min. 68), Puyol; Touré, Gudjohnsen (Keita, min. 72), Xavi; Messi, Henry et Eto'o (Hleb, min. 75).

    Valladolid: Asenjo; Pedro López, Nano, García Calvo, Marcos; Medunjanin (Aguirre, min. 45), Álvaro Rubio; Pedro León (Cannobio, min. 45), Sesma (Escudero, min. 84), Vivar Dorado et Goitom.

    Buts: 1-0, min. 12: Eto'o. 2-0, min. 31: Eto'o. 3-0, min. 43: Eto'o. 4-0, min. 44: Eto'o. 5-0, min. 71: Gudjohnsen. 6-0, min. 83: Henry.


    Arbitre: Teixeira Vitienes

    www.fcbarcelonaclan.com
     

Partager cette page