Federer est immense

Discussion dans 'Autres Sports' créé par oisis73, 4 Mars 2007.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Roger Federer a facilement disposé du Russe Mikhail Youzhny (6-4, 6-3) pour s'adjuger le 47e titre de sa carrière à Dubaï. Il s'agit également de sa 41e victoire consécutive sur le circuit, tout simplement extraordinaire.

    ATP DUBAI - Finale

    Roger Federer (SUI/N.1) bat Mikhail Youzhny (RUS) 6-4, 6-3
    Face-à-face: 9-0 pour Federer

    Triple lauréat d'affilée entre 2003 et 2005, le Suisse avait entamé lundi, lors de l'ouverture du tournoi, sa 161e semaine de suite dans la peau de N.1 mondial, battant ainsi le record de Jimmy Connors, établi entre 1974 et 1977. Ce premier record en annonçait donc un autre puisque Federer a conforté ce week-end son statut de maître du Tournoi de Dubaï, avec un quatrième titre en poche. De fait, le champion suisse reste en course pour battre le record du nombre de victoires consécutives, détenu par l'Argentin Guillermo Vilas avec 46 rencontres gagnées. En attendant, il a égalé celui de Björn Borg. Federer, qui avait perdu deux sets cette semaine dans les Emirats, n'a pas eu à forcer son talent pour s'imposer face à Youzhny, pourtant en grande forme après sa victoire la semaine passée à Rotterdam.

    Une facilité déconcertante

    Le Russe, âgé de 24 ans, qui avait éliminé en demi-finale l'Espagnol et tenant du titre, Rafael Nadal, avait pourtant bien débuté sa finale, en prenant d'entrée de match le service de son adversaire. "J'ai eu des débuts de matches difficiles ici, et j'ai dû m'accrocher lors des précédents tours. Mikhail (Youzhny) a bien démarré la rencontre, alors j'ai dû réagir immédiatement", déclarait Federer à l'issue de la rencontre. En champion, donc, le Suisse annihilait immédiatement cet avantage, en recollant au score, avant de mettre la pression sur le service de son adversaire, lors d'un septième jeu fatal pour les nerfs de Youzhny.

    Le Russe concédait en effet deux doubles fautes sur son jeu de service, après avoir été plusieurs fois contraint de patienter avant d'engager, en raison de la trop grande ferveur des supporteurs russes présents, dont les bruyantes clameurs ont du être ramenées au silence par le juge arbitre. Visiblement plus dérangé que transcendé par la situation, Youzhny laissait Federer s'échapper à 5-3, avant de conclure le premier set 6-4. Dans la seconde manche, le N.1 mondial faisait montre d'une facilité déconcertante dans tous les coups tentés, rendant vains les efforts de Youzhny pour suivre un tel rythme de jeu. Le Russe faisait bien preuve d'abnégation pour sauver quatre balles de match à 5-2 contre lui, mais c'était pour mieux s'avouer vaincu (6-3). Après cette semaine historique, Federer sera dès lundi à Indian Wells, où le Suisse admet modestement "bien y jouer, généralement".

    Eurosport

     

Partager cette page