Felipe Gonzalez :Sahara: «l¹Algérie est l¹interlocuteur effectif du Maroc»

Discussion dans 'Info du bled' créé par oisis73, 13 Novembre 2006.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    L¹ancien président du gouvernement espagnol, M. Felipe Gonzalez, a affirmé, samedi à Castellar de la Frontera (Espagne), que le principe d¹autonomie, proposé par le Maroc pour faire sortir la région de l¹impasse dans laquelle elle se trouve, constitue «la meilleure solution pour toutes les parties concernées par le conflit» du Sahara.

    S¹exprimant lors d¹une rencontre avec des journalistes marocains et andalous, organisée dans le cadre du 10-ème forum des journalistes du détroit de Gibraltar qui a ouvert ses travaux vendredi, M. Gonzalez, a souligné que l¹Algérie est l¹interlocuteur effectif du Maroc, et qu¹à partir de ce constat, il faut revoir toutes les positions afin de parvenir à des solutions consensuelles au conflit.
    L¹ancien chef de l¹exécutif espagnol a également estimé «inconcevable que les frontières entre le Maroc et l¹Algérie soient fermées», précisant que cette situation «nuit aux performances économiques des deux pays et entrave le processus de l¹Union du Maghreb Arabe (UMA) et la libre circulation des personnes».
    Il a, par ailleurs, souligné que le Maroc est un pays d¹avant-garde en matière de promotion des libertés publiques sur les plans arabe et islamique et s¹est engagé dans une démarche démocratique claire, mettant en exergue les efforts énormes déployés dans ce sens.
    S¹agissant de la question de l¹immigration clandestine, M. Gonzalez a estimé qu¹il ne faut pas se concentrer uniquement sur la dimension sécuritaire de l¹évolution de ce phénomène, mais il convient de prendre en considération son aspect humain, étant donné que les immigrés ont le droit de circuler pour chercher de meilleures conditions de vie.
    Il a, dans ce sens, indiqué qu¹il ne faut pas oublier que les Espagnols ont eux aussi émigré, il y a des décennies, aux pays voisins pour améliorer leurs conditions de vie.


    al bayane​
     

Partager cette page