Ferguson et le "facteur Ronaldo"

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 2 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Si Manchester United brille moins dans le jeu, c'est parce qu'il lui manque le "facteur Ronaldo", juge Sir Alex Ferguson qui note malgré tout que la détermination de son groupe fait la différence. Les Red Devils, sous la pression de Chelsea, se rendent à Arsenal (15h05).


    A l'image du Real Madrid de José Mourinho ou du Marseille de Didier Deschamps, Manchester United ne recueille pas tous les suffrages. Les Red Devils sont pourtant toujours en position de remporter le Championnat d'Angleterre et la Ligue des champions mais ce n'est pas suffisant pour éviter certaines critiques. Manque de fantaisie, absence de spectacle, MU gagne mais ne séduit pas. Dans une interview à Inside United, Sir Alex Ferguson a concédé que sa formation n'avait pas la magie de ses aînées, suggérant que le départ de Cristiano Ronaldo en 2009 y était pour quelque chose. "Cette équipe n'a peut-être pas le facteur Ronaldo mais elle ne connaît pas la signification du mot défaite".


    L'Ecossais préfère en fait souligner la solidité de sa formation. "Elle est déterminée, accrocheuse et très professionnelle. Ce n'est pas comme si nous avions manqué de fantaisie tout le temps. A certains moments de la saison, les joueurs ont montré un football superbe", dit-il éclipsant rapidement la possibilité d'un retour au club du Portugais. "Ce serait très difficile de le faire revenir. Je l'ai vu après le match de Ligue des champions mercredi à Madrid. Il a vécu de grands moments chez nous et on en a profité pendant six ans. C'était un gamin à son arrivée et un homme à son départ pour Madrid, un grand club où il se plaît et où il vit aussi de belles choses désormais."

    "Pas le moment de faire nul"

    S'il était encore à Manchester, CR7 serait tout aussi heureux. Après avoir mis un pied et demi en finale de la Ligue des champions mardi (victoire 0-2 à Schalke), les Mancuniens peuvent faire un pas décisif vers le titre à l'Emirates d'Arsenal où ils restent sur deux victoires. "Il nous reste encore des matches difficiles, explique Ferguson. Il est important de les gagner pour conserver cette dynamique. Ce n'est pas le moment de faire match nul. Il n'y a que les succès qui comptent à présent". Si ce déplacement à Londres ne scelle pas le sort de la Premier League, la réception de Chelsea dans une semaine devrait offrir aux Red Devils, le 19e titre de leur histoire. Que ça plaise ou non.


    Europort
     
  2. Joseph22

    Joseph22 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    le facteur Nani n'est pas mal non plus :)
     

Partager cette page