Fernando Torres, fini...

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 18 Avril 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Il est fini. Ses jambes l’ont lâché. Il n’en veut tout simplement plus. Ce sont les propos qui ressortent le plus souvent en ce moment en Angleterre au sujet de Fernando Torres. Comme un vétéran. Torres a joué dix matches pour Chelsea sans marquer. Une pénurie de but trop longue pour n’importe quel attaquant. Alors imaginez pour un attaquant qui vaut 50 millions de livres... Et pourtant, c’est un mystère, l’Espagnol était le favori pour débuter la rencontre face aux Red Devils mardi soir et ça n'a pas loupé.


    Fini. Les fans de football adorent employer ce mot, tellement brutal, tellement définitif. Mais la vie est rarement aussi simple. Aucun doute : Torres possède encore plusieurs années devant lui. Cela fait presque dix ans qu’il a effectué ses grands débuts avec l’Atletico Madrid, devenant rapidement un titulaire indiscutable puis, à 19 ans, capitaine des Colchoneros. Sauf exception, le contrecoup dans une carrière intervient normalement lorsque l’on franchit la barre des 500 matches. Les blessures n’ont pas besoin d’être conséquentes : un claquage par ici, une entorse par là et la mobilité d’un joueur en devient réduite. Torres a eu son lot de pépins physiques au fil des années. En comptant tous les matches compétitifs en club, plus ses sélections en Espoirs et en A avec la Roja, Torres en est à 458.

    "Sur le déclin" ne veut pas dire "fini"

    Didier Drogba, de six ans son aîné, en est à 526 et, ce n’est pas négligeable, l’Ivoirien compte beaucoup de matches débutés sur le banc. Wayne Rooney, un autre débutant précoce, est quasiment ex-æquo avec Torres, avec 459 matches au compteur. Robin Van Persie en est à 350, Ruud van Nistelrooy à 478 et un autre Néerlandais, Marco Van Basten, n’a joué que 353 matches tout au long de sa carrière tronquée par les blessures. Mais même si Torres est sur une pente glissante actuellement, cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas être utile à Chelsea. ‘Sur le déclin’ ne veut pas dire ‘fini’.

    Aucune preuve tangible n'existe pour dire que Torres se dirige vers la sortie. Pas encore, en tout cas. Lors de l’exercice précédent, il avait inscrit neuf buts lors de ses sept derniers matches sous la houlette de Rafa Benitez, avant d’être victime d’une blessure qui avait mit un terme à sa saison en club, et qui lui a pourri sa coupe du monde. Mais le joueur n’a pas disparu comme par enchantement.

    Comme Shevchenko

    Torres est au devant des mêmes obstacles qu’avait rencontré Andreï Shevchenko à son arrivée en 2006. Son prix et les attentes à son égard sont immenses. Les rumeurs étaient tenaces sur l'Ukrainien : "c’est Roman Abramovich qui le voulait et non l’entraîneur". Comme sur Shevchenko, on affirme sur Torres que ses meilleurs jours sont derrière lui. Et il rejoint une formation construite autour de Didier Drogba – Chelsea emploie toujours une attaque à trois avec deux ailiers qui secondent l’Ivoirien.

    Cet imbroglio tactique mérite d’être étudié. Actuellement, on demande à Torres de jouer comme Drogba : dos au but, en remise, puis à la réception des centres dans la surface de réparation. Or, le jeu de Torres est fait de courses explosives dans les espaces, de dribbles et de départs à la limite du hors-jeu. Mais ce n’est pas comme ça que Chelsea joue, pas maintenant en tout cas.

    Que faire ?

    Trois solutions sont possibles :
    1 – Torres doit changer son jeu. C’est un garçon intelligent et un talent exceptionnel. Des grands joueurs tels que Ryan Giggs ou Cristiano Ronaldo ont appris à s’adapter, à évoluer dans différents registres. Pour 50 millions de livres, il est évident que Torres peut s’intégrer au schéma des Blues.
    2 – Si Chelsea est persuadé que Torres est le joueur qu’il lui faut, il devrait construire son équipe autour de l’Espagnol. Après tout, pourquoi effectuer un tel investissement si ce n'est pas pour profiter des qualités du joueur ?
    3 – Écarter Torres sur l’aile. Carlo Ancelotti a déjà testé Drogba sur un côté, mais il ne fait aucun doute que Torres possède un profil plus propice pour ce rôle. Nicolas Anelka, loin d’être l’opposé d’El Nino, a été reconverti ailier avec succès. Mais une fois encore, le prix du joueur entre en jeu. Chelea peut-il vraiment battre le record anglais pour le transfert d’un attaquant, et le faire jouer dans une position qui n’est pas la sienne ?

    Quoi qu’il en soit, Ancelotti doit agir, car le turnover entre Torres et Drogba ne fonctionne tout simplement pas. Plusieurs entraîneurs ont été incapables d'obtenir le meilleur de Shevchenko. Ancelotti ne peut pas se permettre de faire la même erreur. Torres n’est pas fini. Mais s’il ne retrouve pas ses qualités de buteur rapidement, c'est son entraîneur qui pourrait l’être.


    Eurosport
     
  2. Curci

    Curci Accro

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48

    j'adooooooore cet attaquant depuis l'époque d'Athletico de Madrid !! dommage pour son niveau ces dernières année surtout a cause de ses blessures ! mais ça reste parmi les meilleurs attaquants de son époque !

     
  3. blackastron

    blackastron Il vient d'un autre temps

    J'aime reçus:
    34
    Points:
    48
    Ana kount tan karho o ch7al fre7t mnine mcha l liverpool kan ki dir 9ooo9a l Valdes [22h]
     
  4. Curci

    Curci Accro

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48

    wa dekchi 3lach kan 3ziz 3lia ! kaykhrej lia fl barça et real !! daba mab9at 7ta fer9a tat7emer lwjeh f dek liga ![21h]
     
  5. blackastron

    blackastron Il vient d'un autre temps

    J'aime reçus:
    34
    Points:
    48
    wa 7ta howa khroj 3la rasso style de jeu dyal L'Angleterre mayjich m3ah côté condition physique o zadt khrajt 3lih dik darba dyal l 3am li fat
     
  6. Caesar

    Caesar iLiverpooLi

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    [17h]

    t'as oublié je crois 3 ans et demi de sa carrière avec Liverpool ( 81 buts en 142 matchs)
     
  7. blackastron

    blackastron Il vient d'un autre temps

    J'aime reçus:
    34
    Points:
    48

    Ana n3tih sa 1ere année m3a liverpool vraiment il était brillant mais après c'était pas le grand Toress et cela depuis le championnat d’Europe
     
  8. Caesar

    Caesar iLiverpooLi

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63

    parlons statistiquement et comparons avec les meilleurs attaquants de l'EPL

    les 5 premieres saisons de Rooney: il a marqué 97 buts en 237 matchs (0,41 but/match)
    cout de transfert d'everton a ManU: 45 M€

    les 5 premieres saisons de Drogba: il a marqué 92 buts en 214 matchs (0,43 but/match)
    cout de transfert de marseille a Chelsea: 28 M€

    les 3 saisons et demi de torres: il a marqué 81 buts en 142 matchs (0,57 but/match)
    cout de transfert de l'atlatico a Liverpool : 21 M€

    PS: Torres n'a tiré aucun penalty avec liverpool... Rooney et Drogba Si ;)
     
  9. Belverde

    Belverde Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Enfin, Bé3da Il a Marqué Son Premier But Avec Son Equipe Depuis Son Transfert :p
     

Partager cette page