Football féminin : Un concours sous le signe de l’improvisation

Discussion dans 'Maroc' créé par Info du bled, 29 Octobre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Durant cette saison, le championnat relatif au foot féminin en sera à sa troisième édition. Une sortie qui s'annonce, en dépit des changements au niveau de la forme, sous le signe de l'improvisation, le manque de transparence et surtout l'absence d'une gestion rigoureuse avec une visibilité nette sur l'avenir de cette catégorie. La commission centrale qui s'en charge s'est avant tout, à la veille du coup d'envoi du concours, préoccupée à calmer les mécontents et les frondeurs, soit à travers des réunions où les promesses étaient données ici et là, soit par des sanctions que ladite commission n'a pas osé encore communiquer à la presse.
    Sur le plan de la forme, le concours se jouera cette saison avec trois poules regroupant huit équipes chacune. On aura donc les groupes du Nord, du Centre et du Sud. Et pour démarrer sur des chapeaux de roue et sans protestations ni frondes, les responsables ont effectué une tournée à travers différentes régions pour faire campagne et pour promettre monts et merveilles et parfois des menaces quand il le faut. Certaines réunions se sont déroulées comme voulu par la commission alors que d'autres ont été plutôt houleuses et plus revendicatives. Si les équipes du Nord ont été plus dociles et plus compréhensives, celles du Centre et du Sud ont réclamé, avec agressivité parfois, plus de transparence dans la gestion de la chose footballistique féminine .
    Sur le plan financier, certains clubs se sont interrogés sur le sort de l'argent versé par la FIFA chaque année depuis 2004 à la FRMF pour l’émancipation de la balle ronde féminine. Question épineuse qui a fait couler beaucoup d'encre et d'interrogations et à laquelle la fédé n'a jamais apporté de réponse convaincante. Financièrement toujours, la fédé a annoncé des primes annuelles pour chaque poule et chaque club. Ainsi les équipes du Nord auront-elles à se partager la modique somme de 320 mille dirhams. Ce qui est très insuffisant si l'on veut développer ce secteur et mener à bien un club lors d'un concours footballistique. Avec 40.000 DH chacune pour toute une saison, il sera très difficile à un club de couvrir uniquement les frais de déplacements. La situation sera plus délicate pour les clubs du Centre avec seulement trente mille dirhams comme subvention annuelle. Les équipes du Sud toucheront plus avec une prime de 50.000 DH mais vu les distances qui existent entre les différentes équipes, cela reste très minime.
    D'autre part, lors des rencontres entre clubs et commission centrale, certains ont mis sur le tapis l'épineux et controversé dossier de l'amnistie générale annoncée pour les sanctionnés abusivement et pour des raisons très personnelles de certains dirigeants depuis l'installation de cette commission. Dans les coulisses, on parle de nouvelles sanctions en ce début de saison pour dissuader certains dirigeants qui osent encore se « mêler de choses qui ne les regardent pas ». Lors de ces rencontres appelées de communication, il n'a aucunement été question du sort des équipes nationales. Un sujet que la commission a tenté d'éviter laissant entendre que c'est un dossier du ressort du président A2F. Cependant, le Onze national au féminin reste le dernier souci de l'équipe fédérale qui est déjà dans le collimateur du public avec les déboires de l'équipe nationale masculine coachée par le magique quatuor, une pure invention marocaine.








    Source : libe.ma
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    on n'est même pas en mesure d'avoir un bon championnat des messieurs 3essak pour les femmes
     

Partager cette page