Formule 1 : McLaren fait le ménage

Discussion dans 'Motosport' créé par simo160, 3 Avril 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Conséquence de l'affaire Lewis Hamilton à Melbourne, McLaren a sanctionné son directeur sportif Dave Ryan, coupable d'avoir poussé le pilote à faire une déposition mensongère.


    Martin Whitmarsh, P-DG de Team McLaren Mercedes, a indiqué avoir suspendu Dave Ryan de ses fonctions de directeur sportif, vendredi à Sepang, en marge de la 1ère manche du championnat du monde. Dimanche dernier, une heure après l'arrivée du Grand Prix d'Australie, Dave Ryan avait fait une déposition mensongère devant les commissaires à Melbourne, et poussé Lewis Hamilton à en faire de même, et nier que le pilote avait délibérément laisser passer Jarno Trulli (Toyota) sous safety car, en fin de course.

    Jeudi, les commissaires du GP d'Australie avaient rétabli la vérité, réintégré Jarno Trulli (Toyota) à la 3e place du classement final, et exclu Lewis Hamilton de cette même position, héritée de façon injuste.

    La suspension de Dave Ryan a pris effet jeudi, et le cadre de l'équipe, qui pourrait être licencié, a quitté le circuit de Sepang. "Cela fait 20 ans que je travaille chez McLaren, et je doute avoir vu quelqu'un d'aussi dédié que Davey. Il a été un membre à part entière de McLaren depuis 1974 et il a joué un rôle crucial dans de nombreux succès de l'équipe en championnat du monde depuis lors", a précisé Martin Whitmarsh, en référence aux 8 titres Constructeurs (1974, 1984, 1985, 1988-91, 1998) et 12 titres Pilotes (Fittipaldi 1974, Hunt 1976, Lauda 1984, Prost 1985, 1986, 1989, Senna 1988, 1990, 1991, Häkkinen 1998, 1999, Hamilton 2008), soit l'intégralité des couronnes remporté par Woking.

    "Cependant, son rôle dans les événements de dimanche dernier, particulièrement ses propos avec les commissaires de la FIA, ont eu de sérieuses répercussions pour le team, ce dont nous nous excusons. De fait, je l'ai suspendu ce matin et il l'a accepté", a-t-il ajouté.

    Martin Whitmarsh a précisé que "personne d'autre n'était impliqué" mais que Lewis Hamilton n'a pas non plus "entièrement dit la vérité". "Mais Dave est le responsable de l'équipe", a-t-il ajouté.


    Eurosport
     

Partager cette page