Formule1 2007

Discussion dans 'Motosport' créé par oisis73, 16 Mars 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Un retour au Portugal ?

    Absent du calendrier depuis 1997, le Grand Prix du Portugal espère faire sa réapparition dans un avenir proche.

    Le circuit d’Estoril - où s’est déroulé l’événement de 1984 à 1996 - ne semble pas être la piste favorite pour le retour du Formula One Circus.

    Un nouveau tracé – long de 4.7 km – a déjà été homologué par la FIA en Algarve, une région très touristique au sud du pays.

    Les investissements consentis (200 millions d’Euros) ont permis de construire, sur une superficie de 300 hectares, un complexe sportif qui comprend également un stade de football, des hôtels de luxe et même une résidence avec appartements...



    « Le gouvernement fera tout son possible pour que le Portugal retrouve bientôt sa place au championnat du monde de F1 » affirmait Laurentino Dias, le ministre des sports du gouvernement portugais.

    Le tracé d’Algarve devrait accueillir la dernière manche du championnat du monde Superbike en novembre 2008. Des essais privés de F1 y sont prévus en janvier 2009.


    F1
     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Force India ne fermera plus la marche...

    L’Italien Giancarlo Fisichella espère prouver aux sceptiques qu’ils avaient tort de douter de son ralliement à l’équipe Force India. Il se dit confiant de voir l’écurie quitter le fond de grille et d’être considéré comme un outsider au cours de la deuxième moitié de la saison.

    Le Romain – qui entrera, lors du Grand Prix de Turquie - dans le club très privé des pilotes avec plus de 200 participations au compteur (ils ne sont que 9 : Riccardo Patrese, Rubens Barrichello, Michael Schumacher, David Coulthard, Gerhard Berger, Andrea de Cesaris, Nelson Piquet ‘père’ et Jean Alesi !)

    Un groupe que devrait également rejoindre Jarno Trulli à l’occasion du Grand Prix du Japon.

    « Evidemment, l'opinion générale était que j'aurais dû quitter la F1 » commentait Fisichella. « J’ai reçu des offres pour être pilote d’essais – de Renault et BMW Sauber - mais ça n’a jamais été une option pour moi. Au contraire, j'aime les défis et j'aime ce sport. »

    « Les responsables de l’équipe Force India sont très impliqués, et ils savent ce qu'ils veulent. Les gens extérieurs ne le comprennent pas, donc c'est à nous de leur montrer comment les choses ont changé » affirmait-il dans une entrevue parue sur le site officiel du championnat du monde de F1.

    « Je suis de plus en plus heureux ici parce que nous faisons beaucoup de travail important sur le châssis 2007 en préparation de la voiture 2008. Tout ce travail est nécessaire et il a abouti à un bon chrono à Barcelone lors de nos derniers tests » soulignait-il.

    Un temps d’autant plus « parlant » qu’il a été signé lors de la première journée, où la piste n’est généralement pas à son meilleur rendement.

    « Nous avons maintenant trouvé un bon set-up mécanique avec l'ancien package aérodynamique. Si nous sommes capables de traduire nos progrès en soufflerie sur la piste, cela signifie que le travail a été fait correctement » estimait Fisichella.

    L’objectif pour Fisichella, Sutil et toute l’équipe Force India est de franchir le cap de la première phase. Maintenant sous le contrôle du milliardaire indien Vijay Mallya, l’écurie basée à Silverstone est prête à prendre un nouvel envol.

    « En regardant tous les chronos, je pense que nous n'aurons pas une voiture lente, mais il est préférable d'attendre et de voir ce qui se passera à Melbourne lors de la première séance de qualification » confiait Giancarlo.


    F1
     
  3. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Renault lance sa campagne Roadshow 2008

    Après la présentation officielle de sa monoplace 2008, en janvier dernier, l'équipe ING Renault a dévoilé sa nouvelle campagne Roadshow, particulièrement riche et ambitieuse.

    Fidèle à sa philosophie, qui a toujours été de démocratiser la Formule 1 et d’ouvrir les portes de cet univers très fermé au grand public, ING Renault F1 Team poursuit, pour la cinquième année consécutive, son programme de démonstrations dans les grandes métropoles de la planète : le ING Renault F1 Team Roadshow.

    Lancé en 2003, ce programme a permis depuis à plus de deux millions de personnes à travers le monde d’assister à un spectacle sportif unique qui allie à la fois excellence technique, convivialité et passion.

    Après Moscou, Séville, Tokyo, Johannesburg ou encore Mexico, l'équipe prépare cette année un programme de démonstrations ambitieux avec près d’une dizaine d’événements prévue à ce jour, en parallèle bien entendu de sa course au championnat du monde FIA de Formule 1 2008 et de ses représentations lors des World Series By Renault.

    Après cinq années d’existence, la volonté de ce programme reste inchangée : rapprocher les passionnés et néophytes du cœur de l’action et partager avec eux un moment convivial et exceptionnel autour du sport automobile et de la Formule 1.


    Bernard Rey, Président de ING Renault F1 Team, déclarait à l’annonce du programme 2008 : « La Formule 1 est un des principaux piliers de la stratégie globale de l’entreprise pour les ventes et le marketing. Sur les marchés non traditionnels, c’est un outil puissant dans la construction de l’image de marque - sur les marchés plus anciens, cela permet de positionner Renault comme un constructeur à la pointe de la technologie et en mesure d’offrir des véhicules fiables et performants. »

    « Notre programme Roadshow a été retenu comme l’outil promotionnel le plus efficace et économique de la discipline - ce qui résume tout. C’est un levier exceptionnel pour apporter une exposition médiatique dans des pays qui n’accueillent pas de Grand Prix » souligne-t-il. « A Mexico l’an dernier, des centaines de milliers de gens ont assisté au passage de nos voitures dans l’avenue principale de la ville. Parmi eux, il y avait de nombreux clients potentiels pour Renault et ses partenaires. En outre, des millions d’autres sont touchés par la couverture médiatique de ces événements uniques en leur genre, qui connaissent un succès mondial. D’où l’intérêt pour nous cette année d’étendre ce programme à de nouveaux marchés. »


    F1
     
  4. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Raikkonen garde les pieds sur terre

    Très véloce à l’occasion des essais au Bahreïn, le champion du monde 2007, Kimi Raikkonen estime que Ferrari doit encore beaucoup progresser avant le début de la saison.

    En dépit des chronos impressionnants réalisés depuis le lancement de la F2008, le Finlandais estime qu’il y a toujours la possibilité d’améliorer le package. Il admet toutefois être satisfait des performances de la nouvelle voiture jusqu’à présent.

    « Les tests se sont bien déroulés » avouait-il à la Gazzetta dello Sport. « Mais cette semaine au Bahreïn a également démontrée qu’il restait certains petits problèmes. Nous voulions faire mieux connaissance avec la voiture, ce que nous avons fait. »

    « C'est un bon début pour Ferrari. Il y a déjà eu des améliorations. De toute évidence, la fiabilité n’est pas automatique, mais deux ou trois chronos sont déjà intéressants » ajoutait Kimi.

    « Avec les nouvelles pièces à venir, les performances devraient encore s'améliorer » prévenait-il. « Nous avons progressé dans de nombreux domaines. Maintenant, nous attendons avec impatience le nouveau package aérodynamique. Nous l’essaierons lors des prochains essais à Barcelone. Là-bas, nous serons face à nos adversaires, nous saurons un peu mieux où nous en sommes.»

    « Évidemment nous devons encore améliorer beaucoup de choses, mais pour moi, c’est plus facile aujourd'hui par rapport à 2007 » reconnaissait Raikkonen. « L'étape décisive sera la prochaine séance de travail, et puis Melbourne, parce que c’est seulement lors de la première course que nous pourrons vraiment comparer avec les autres équipes. »

    Pour le directeur technique de l’équipe italienne, Aldo Costa, le bilan des tests effectués au Bahreïn est également jugé satisfaisant : « Tout s'est bien passé, conformément aux plans. Cette piste a confirmé être idéale pour les essais, car elle vous permet de travailler avec une continuité qui est sans équivalent, dans des conditions compatibles. Le seul regret, ce sont les problèmes que nous avons eu dimanche ! »


    F1
     
  5. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Doublé des McLaren à Jerez

    Ce sont les McLaren MP4-23 de Lewis Hamilton et Pedro de la Rosa qui ont signé les deux meilleurs chronos de la journée, aujourd'hui sur le circuit de Jerez, dans le sud de l'Espagne.

    Derrière ce duo, on retrouve une BMW et une Williams. L'une et l'autre semblent en bonne forme cette semaine. Quant à la Renault R28, cinquième avec Piquet aujourd'hui, elle pourrait faire un peu mieux demain, lorsque Fernando Alonso sera de retour à son volant.

    Aucun incident particulier à signaler pour cette journée qui a finalement été très calme. Les essais se poursuivront demain et jeudi.


    Jerez

    12/02/08


    1. L. Hamilton - McLaren Mercedes MP4-23 - 1'19"102 - 89 tours
    2. P. de la Rosa - McLaren Mercedes MP4-23 - 1'19"287 (+0"185) - 88 tours
    3. R. Kubica - BMW Sauber F1.08 - 1'19"539 (+0"437) - 91 tours
    4. K. Nakajima - Williams Toyota FW30 - 1'19"601 (+0"499) - 93 tours
    5. N. Piquet - Renault R28 - 1'19"660 (+0"558) - 120 tours
    6. N. Heidfeld - BMW Sauber F1.08 - 1'19"958 (+0"856) - 94 tours
    7. M. Webber - Red Bull Renault RB4 -1'20"013 (+0"911) - 113 tours
    8. N.Rosberg - Williams Toyota FW30 - 1'20"029 (+0"927) - 125 tours
    9. S. Vettel - Toro Rosso Ferrari STR2B - 1'20"105 (+1"003) - 53 tours
    10. D. Coulthard - Red Bull Renault RB4 - 1'20"176 (+1"074) - 111 tours
    11. S. Bourdais - Toro Rosso Ferrari STR2B - 1'20"418 (+1"316) - 82 tours
    12. R. Barrichello - Honda RA108 -1'21"133 (+2"031) - 71 tours
    13. L. Di Grassi - Renault R28 - 1'21"200 (+2"098) - 92 tours
    14. T. Sato - Super Aguri SA07 - 1'21"400 (+2"298) - 90 tours
    15. V. Liuzzi - Force India Ferrari VJM01 - 1'21"553 (+2"451) - 103 tours
    16. A. Wurz - Honda RA108 - 1'21"950 (+2"848) - 86 tours


    F1
     
  6. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    S. Aguri: Présentation reportée

    La présentation de la Super Aguri, prévue initialement le 19 février, a été reportée afin de finaliser les accords de sponsoring.


    Eurosport
     
  7. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Renault : premier des trois jours à Jerez

    L’équipe ING Renault F1 est de retour en piste cette semaine pour une séance de travail de trois jours sur le circuit de Jerez, dans le sud de l’Espagne.

    L’équipe se prépare en effet à attaquer la partie la plus importante de son programme de développement hivernal avec trois séances d’essais de trois jours alors que le coup d’envoi officiel de la saison 2008 aura lieu dans un mois à peine à Melbourne, en pour le Grand Prix d’Australie.

    Pour cette première journée, l’équipe a bénéficié de conditions de piste quasi printanières avec des températures certes fraîches ce matin mais qui ont grimpé dans la journée pour avoisiner les 17°.

    C’est au volant de deux châssis R28, que Nelson Piquet et son compatriote et troisième pilote de l’équipe, Lucas Du Grassi, ont pu balayer l’intégralité de leur programme d’essais sans rencontrer de difficulté.

    Nelson Piquet a travaillé ce matin sur la mise au point de sa monoplace de sorte à améliorer son équilibre général et se sentir à l’aise sur ce circuit de Jerez. Il a ensuite pu attaquer une distance de course en bouclant une série de longs runs.

    Lucas di Grassi de son côté a bouclé aujourd’hui sa première journée d’essais en tant que troisième pilote de l’équipe. Il a donc profité de cette séance pour se familiariser avec la R28 et a pu ensuite cumuler les kilomètres sur le nouveau package R28 et ainsi mettre à l’épreuve sa fiabilité.

    En fin de séance, Nelson, qui a couvert 120 tours au total, s’est montré particulièrement régulier lors de ses longs runs et décroche le cinquième temps en 1’19.
    660. Avec 92 tours au compteur, Lucas conclut cette première journée de roulage avec un chrono de 1’21.200.

    Nelson Piquet : « C’est une nouvelle fois une bonne journée de travail que nous concluons aujourd’hui. Plus je roule, plus je me sens à l’aise et plus je suis satisfait du comportement de la voiture. C’est une bonne préparation pour la première course. La voiture s’est bien comportée toute la journée et nous n’avons pas eu le moindre problème pour boucler notre distance de course, ce qui est encore une fois très satisfaisant. »

    Lucas Di Grassi : « C’était ma première séance en tant que troisième pilote et ma première journée d’essais à proprement parler sur un véritable circuit, ce qui change tout au niveau des sensations ! Je suis très satisfait de ma journée, j’ai fait beaucoup tours, dans un bon rythme et je me suis senti à l’aise dans la voiture et au sein de l’équipe que je connais déjà très bien. Nous avons fait une longue série de tours cet après-midi qui s’est très bien passé et j’ai hâte maintenant de reprendre le volant jeudi pour poursuivre mon programme. »


    F1
     
  8. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Toro Rosso reprend le boulot

    L’avant-dernière séance d’essais privés de l’intersaison s’est ouverte sur le circuit de Jerez, mardi, pour les deux Seb’ de la Scuderia Toro Rosso. Un beau ciel bleu, du soleil – mais des températures plutôt fraîches et du vent « tourbillonnant » – étaient de mises.

    Vettel et Bourdais ont repris leur travail sur le set-up de la STR2B en effectuant plusieurs longues séries de tours.

    Ils ont également peaufiné les réglages des programmes électroniques, réalisé quelques essais de départ et simulé des arrêts ravitaillement.

    Sebastian et Sébastien continueront sur la lancée mercredi et jeudi à Jerez.


    F1
     
  9. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Liuzzi ouvre le bal à Jerez

    Quelques jours après avoir présenté ses nouvelles couleurs, l’équipe Force India était de retour en piste – mardi – sur le circuit de Jerez.

    Troisième pilote de l’écurie, Tonio Liuzzi était le premier à prendre les commandes de la VJM01. Au programme, le test de nouvelles pièces de la boîte de vitesses, les réglages des systèmes électroniques 2008 et les freins.

    Tonio a pu boucler plus d’une centaine de tours pendant la journée. Adrian Sutil prendra la relève mercredi, et Giancarlo Fisichella terminera la semaine, jeudi.

    « C’était une bonne journée. Nous avons réussi à faire beaucoup de kilomètres, ce qui était le principal objectif après les difficultés rencontrées lors des précédents tests » commentait le pilote italien. « Nous avions quelques nouvelles choses à essayer et nous sommes parvenus à boucler le programme avec certains résultats prometteurs. »

    « Comme j'ai eu une journée bien remplie, j'ai suis parvenu à être totalement à l'aise dans la voiture – c’est très positif. Il s'agit désormais de regrouper toutes les informations, analyser les données, et continuer à aller de l’avant » expliquait Liuzzi.

    Dominic Harlow, ingénieur en chef de l’écurie, ajoutait : « C’était une journée avec des conditions de pistes très différentes entre le matin et l’après-midi. Nous avons concentré notre travail sur la course, avec différents niveaux de carburants et mis à l’épreuve certaines pièces de la boîte de vitesses.
    Tonio a également réalisé une série de tests sur le système de freinage et des nouveaux composants électriques. »


    F1
     
  10. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    BMW Sauber doit encore progresser

    Les essais ont repris – sur le circuit de Jerez - pour l’écurie BMW Sauber. Nick Heidfeld et Robert Kubica n’ont pas chômé lors de la première des trois journées prévues : l’Allemand a couvert 94 tours, et son équipier polonais 91.

    Malgré des signes récents que la F1.08 progresse, l'équipe germanique ne s’attend pas à contester la suprématie de Ferrari et McLaren en début de saison.

    Un sentiment partagé par Nick Heidfeld dans les colonnes du journal suisse Blick : « Nous ne nous sommes pas rapprochés de McLaren et Ferrari ! »

    Kubica le confirmait à Jerez : « Oui, nous avons toujours quelques problèmes.»

    Auteur du troisième chrono – lors de la première journée d’essais à Jerez – le Polonais reste prudent sur la valeur des performances enregistrées lors de ces séances de travail.

    « La voiture est trop instable. Parfois, nous ne sommes pas aussi performants que les chronos le laissent penser. D’autre fois, nous sommes mieux que les feuilles de temps le suggèrent » concluait-il.


    F1
     
  11. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Button fait confiance à Honda

    Après Barcelone il y a une dizaine de jours, c’est à Jerez que l’équipe Honda s’est remise au travail.

    Rubens Barrichello et Alexander Wurz étaient de corvée à bord des deux RA108 disponibles.

    En attendant son tour, Jenson Button s’est dit confiant de voir l’équipe améliorer ses résultats en 2008 – malgré les débuts peu impressionnant de la nouvelle monoplace.

    En dépit de ces piètres performances, Button estime que l’équipe sait ce qu'elle doit faire pour élever le niveau de jeu. Jenson pense que le RA108 va dans la bonne direction.

    « La nouvelle RA108 est complètement neuve - ce qui signifie que nous partons de zéro en termes de développement et de mise en place » affirmait-il dans une entrevue parue sur le site officiel de la F1. « Nous travaillons aussi sur la maniabilité tout en nous adaptant au nouveau système électronique. »

    « Ces challenges à relever se sont reflétés sur notre compétitivité lors de notre premier test à Barcelone, mais notre constance lors des longues séries de tours s’est améliorée » soulignait Jenson.
    « Nous avons une bonne base de travail, avec de nouvelles opportunités sur le plan aérodynamique ainsi que dans d'autres domaines - et un plan clair pour traiter d’éventuels problèmes lors des prochaines épreuves. »

    « Nous avons encore beaucoup de choses à faire pour atteindre nos objectifs et - bien évidemment - les choses ne vont pas changer du jour au lendemain. Nous avons quelques personnes de très grandes valeurs dans l’équipe et j'ai confiance de nous voir progresser tout au long de l'année » insistait-il.

    Button reste toutefois prudent : « Nous avons encore quelques tests importants à venir. A l’heure actuelle, il serait prématuré de faire n’importe quelle prédiction. Mais je suis très confiant, le développement va dans la bonne direction et des bons résultats se profilent à l’horizon ! »


    F1
     
  12. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Pedro de la Rosa reste sur ses gardes

    Essayeur n°1 de l’écurie McLaren Mercedes, Pedro de la Rosa affirme que la nouvelle voiture de l’équipe anglo-allemande – la MP4/23 - n’est pas encore suffisamment rapide pour prendre l’ascendant sur leur principal rival, la F2008.

    « Fondamentalement, nous devons rendre la voiture plus performante » avouait le pilote espagnol au quotidien Diario As. « Et ça signifie que beaucoup de travail reste à faire sur le plan de l’aérodynamique. »

    « Nous sommes satisfaits de la fiabilité jusqu’à présent donc le principal est d’être plus rapide, ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas une voiture compétitive dans tous les domaines » ajoutait Pedro.

    Pour la saison à venir, l’Espagnol pense que les ‘flèches d’argent’ auront leur mot à dire.
    « Ferrari et nous même semblons plus forts, avec une longueur d’avance sur nos adversaires, comme c’était le cas à la fin de la saison dernière » rappelait-il.

    Il se méfie toutefois de la concurrence ! « Certaines équipes n’ont pas encore dévoilé leur jeu, et je crois que Renault en fait partie. C’est l’une des écuries qui a la possibilité de franchir un cap et revenir au top niveau dans les prochains mois » concluait le troisième pilote de l’équipe McLaren Mercedes.


    F1
     
  13. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Hamilton bien accueilli à Jerez

    Le pilote britannique Lewis Hamilton a été accueilli beaucoup plus cordialement à Jerez dans le sud de l'Espagne. Cela contraste avec l'accueil qu'il avait reçu lors d'essais à Barcelone au début du mois. Le premier pilote noir de l'histoire de la Formule 1 avait été victime d'insultes racistes.

    Eurosport
     
  14. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Trulli : « Le championnat est terminé... »

    L'italien Jarno Trulli semble avoir pris un coup au moral après les deux séances d’essais de trois jours accomplis par l’équipe Toyota et la Scuderia Ferrari.

    Trulli pense qu’il est complètement irréaliste de s'attendre à ce que Toyota puisse être en mesure de se battre pour une place sur le podium en 2008.

    « Soyons clairs : dans cette situation, non seulement Ferrari sera inégalable pour nous, mais aussi pour McLaren » affirmait Trulli dans le magazine italien Autosprint.

    Pire : « Penser obtenir quelques podiums est complètement irréaliste » ajoutait l'Italien, qui croit Toyota dans une meilleure position que l'an dernier.

    « Par rapport à 2007, la voiture s'est améliorée dans la fiabilité d'ensemble et sur ses performances avec des pneus usés, ce qui avait été notre principal problème l’an passé » expliquait-il.

    « Vu les problèmes dont BMW semblent souffrir, peut-être que pour nous, il y a la possibilité de revenir au niveau du deuxième groupe, avec Renault, BMW et Williams, mais il est impossible de faire plus que cela » avouait Jarno.
    « Si l'on examine le comportement de la Ferrari sur la piste, c’est évidemment déprimant ! »

    « Ils peuvent freiner partout où ils veulent, mais surtout, ils peuvent accélérer partout où ils veulent, alors que je dois toujours faire attention à la re-accélération qui n’est plus gérée par le contrôle de traction » ajoutait-il.

    Trulli estime sans détour que Ferrari est clairement en avance sur tous ses rivaux : « A mon avis, même par rapport à McLaren, ils sont au moins une demi-seconde plus vite au tour ! »

    « Bonne chance maintenant… je pense que le championnat est déjà terminé avant même d'avoir commencé » concluait-il.


    F1
     
  15. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Sato s’enthousiasme

    Contrainte de faire l’impasse sur certaines séances d’essais durant l’intersaison – en raison de leur situation financière, l’écurie Super Aguri ne devrait pas trop en souffrir à en croire Takuma Sato.

    De retour en piste cette semaine à Jerez, au volant d’une SA07B, le Japonais estime que l'équipe a suffisamment de temps pour se préparer.

    « Ça été difficile pour nous, bien sûr » avouait Sato à Autosport. « Mais nous avons surmonté beaucoup de difficultés au cours de ces dernières années, et je pense que cette équipe est en mesure de compenser la perte que nous avons connue au cours des dernières semaines. J'espère que les prochains essais seront un succès ! »

    La nouvelle Super Aguri SA08 a passé avec succès les divers crash-tests exigés par la FIA la semaine dernière, mais il reste du pain sur la planche avouait Takuma : « Nous sommes un peu frustré, car nous n'avons pas pu lancer le programme d'essais hivernal que nous souhaitions.
    Mais l'équipe travaille très dur pour que tout soit en ordre - je suis prêt à relever le défi aussi ! »


    « Nous avons toujours regardé le côté positif des choses. Donc, nous l'espérons, lors des prochains essais, nous pourrons trouver quelques petites choses pour Melbourne » concluait-il.

    L’écurie japonaise a reporté l’officialisation de son programme 2008. Jusqu’à présent, ni Sato, ni Davidson n'a encore vu son contrat confirmé par l'équipe Super Aguri.


    F1
     
  16. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Barrichello sera plus fort en 2008

    Pour Rubens Barrichello comme pour Honda, la saison 2007 était une débâcle. Néanmoins, le vétéran brésilien est convaincu que l’équipe en est sortie plus forte encore, et que les leçons ont été bien retenues.

    Les gros moyens engagés part l’écurie japonaise ont été récompensés de seulement six points – tous inscrit par Jenson Button.

    Pour le Brésilien, 2007 a été la première saison "blanche." « Ce fut une terrible année » reconnaissait-il. « Mais j'étais en paix avec moi-même. Je n'ai pas marqué de point en raison de petites erreurs stupides au cours de l'année. »

    « C’était beaucoup plus difficile d’en marquer avec Jourdan en 1993, et à l’époque, seuls les six premiers marquaient. Nous avons tous retenus certaines leçons très difficiles, et nous savions tous que ça devait changer un peu » affirmait-il.

    Avec l’arrivée de Ross Brawn à la tête de l’écurie - un homme avec qui Barrichello a travaillé en étroite collaboration chez Ferrari pendant six saisons – le Brésilien est optimiste : « J'ai toujours réussi à faire face à la pression, et je crois - je sais – que cette année va être très positive. »

    La RA108 n’est pas encore une monoplace très performante, mais elle fonctionne déjà mieux que sa devancière.
    Un point très positif pour Rubens !

    « L’an dernier, nous avons eu le problème où tout ce qui était monté sur la voiture ne donnait pas les résultats enregistrés en soufflerie »
    expliquait-il. « La répartition des masses, le freinage étaient terrible. C'était comme si quelqu'un était assis sur le museau de la voiture et enlevait l’aileron lorsque vous freiniez. C'était un sentiment terrible. Heureusement, la nouvelle voiture ne possède pas cette caractéristique - c'est beaucoup mieux ! »

    Avec le renfort d’un pilote d’expérience comme Alexander Wurz au poste d’essayeur, tout semble aller dans la bonne direction d’après Barrichello : « Alex est très bon, et je suis très heureux qu'il nous ait rejoint. Si vous demandez à quelqu'un dans le paddock, c’est probablement le meilleur pilote d’essai que les autres équipes ont eu. Il a acquis son expérience chez McLaren, et Williams plus récemment. C’est pourquoi nous sommes en totale confiance lorsqu’il est dans la voiture ! »


    F1
     
  17. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Mark Webber bat tout le monde à Jerez

    C'est la Red Bull RB4 de Mark Webber qui a signé le meilleur temps de la journée, aujourd'hui sur le circuit de Jerez. Le pilote australien devance la Williams de Nico Rosberg et celle de son équipier Kazuki Nakajima.

    Suivent dans l'ordre: Fernando Alonso, Robert Kubica, Lewis Hamilton et le reste du peloton. Aujourd'hui, c'est Adrian Sutil qui ferme la marche.

    Les équipes qui avaient l'intention de travailler sur l'aérodynamique de leur monoplace ont été perturbées par un vent soufflant très fort aujourd'hui. Il faut d'ailleurs signaler que Mark Webber a effectué son meilleur chrono très tôt le matin, avant que le vent ne se lève.

    A noter encore que le chrono de Webber est le meilleur d'une monoplace 2008 à Jerez. Il reste la journée de demain pour battre ce chrono.


    Jerez


    13/02/2008

    1 . M. Webber - Red Bull Renault RB4 - 1:18.628 - 72 tours
    2 . N. Rosberg - Williams Toyota FW30 - 1:19.091 (+ 0.463 ) - 98 tours
    3 . K. Nakajima - Williams Toyota FW30 - 1:19.215 (+ 0.587 ) - 91 tours
    4 . F. Alonso - Renault R28 - 1:19.710 (+ 1.082 ) - 104 tours
    5 . R. Kubica - BMW Sauber F1.08 - 1:19.829 (+ 1.201 ) - 116 tours
    6 . L. Hamilton - McLaren Mercedes MP4-23 - 1:19.857 (+ 1.229 ) - 68 tours


    F1
     
  18. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Adrian Sutil dans le vent à Jerez

    Adrian Sutil a relayé Vitantonio Liuzzi, hier à Jerez, au volant de la seule Force India en action cette semaine.

    Comme les autres équipes en piste hier, Force India a été fortement gênée par les fortes rafales de vent. Le programme de Sutil a donc été modifié et il s'est contenté d'adapter les réglages de sa voiture à ces conditions difficiles et d'effectuer une simulation de course et de quelques départs.

    "Le ciel était au beau fixe, mais le vent était si fort qu'il était difficile de travailler efficacement sur les réglages de la monoplace - déclare Sutil - Parfois l'équilibre de la monoplace était bon et d'autres fois il était mauvais et dans ce cas il était impossible de signer un chrono valable. Nous avons cependant réussi à boucler 86 tours sans avoir le moindre problème technique."

    C'est Giancarlo Fisichella qui sera en piste aujourd'hui à l'occasion de la troisième et dernière journée d'essais de la semaine pour Force India.


    F1
     
  19. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Mark Webber roulait à vide hier

    C'est l'Australien Mark Webber qui a signé le meilleur temps de la journée, hier à Jerez. Grâce à ce chrono, la Red Bull RB4 est aujourd'hui la monoplace 2008 la plus rapide à Jerez.

    Mark Webber affirme cependant, dans les colonnes du Blick, qu'il ne faut pas trop accorder d'importance à ce chrono. "Nous avions très peu d'essence à bord," avoue-t-il.

    David Coulthard a lui aussi des précisions à nous donner. "Nous savons que nous ne sommes pas les plus rapides, mais nous savons aussi que nous ne sommes pas parmi les plus lents. Nous avons aussi la certitude que notre niveau de fiabilité est meilleur que l'année dernière," déclare le pilote écossais à l'agence AAP.


    F1
     
  20. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Interview de Pascal Vasselon

    [​IMG]

    Le Français Pascal Vasselon, responsable technique de l'équipe Toyota, se dit ici satisfait des premiers essais de la nouvelle TF108. Elle n'est pas encore au niveau de la Ferrari ou de la McLaren, mais il est persuadé que l'écart est moins grand aujourd'hui.

    Que pensez-vous des premiers essais de l'année?

    Pascal Vasselon: Nous sommes satisfaits des progrès réalisés avec la TF108. Il a été évident pour nous que la TF108 était un animal différent par rapport à la TF107. Elle est plus stable et c'est une meilleure base pour travailler. Nos pilotes sont plus confiants à son volant et ils peuvent donc plus facilement aller jusqu'aux limites. Nous avons constaté que la recherche des bons réglages est plus aisée. Il est aujourd'hui plus facile de progresser dans ce domaine.

    Sur quoi l'équipe s'est-elle concentrée lors de ces essais?

    PV: Après avoir contrôlé le bon fonctionnement des systèmes de base, nous avons travaillé sur les réglages. Nous avons passé beaucoup de temps sur la compréhension de notre package. Nous avons aussi travaillé sur les réglages mécaniques afin qu'ils soient adaptés à notre concept aérodynamique. Etant donné que la TF108 est beaucoup plus stable, nous avons dû prendre d'autres directions dans nos réglages par rapport à la TF107.


    Etes-vous satisfait de la configuration de base de la TF108?

    PV: Oui, parce que durant la conception de la voiture, j'avais dit que notre objectif principal était d'améliorer la stabilité et le comportement et c'est exactement ce que nous avons fait. Nous avons clairement franchi une étape et il nous reste encore beaucoup de potentiel à explorer. Il est évident depuis nos premiers essais que cela va mieux pour nous.

    Dans quels secteurs pensez-vous encore progresser?

    PV: Aujourd'hui nous avons une meilleure stabilité et nous allons donc nous concentrer sur la recherche d'une meilleure efficacité aérodynamique.

    Etes-vous inquiet par l'écart qui vous sépare des plus rapides?

    PV: Si vous comparez ce qui est comparable, c'est-à-dire les chronos réalisés lors de la même séance d'essais tout en tenant compte des quantités d'essence, vous pourrez remarquer que la TF108 a gagné en performance par rapport à la TF107 de l'année dernière. Il y a bien sûr toujours un écart, ce n'est pas une bonne chose, mais nous tentons sans cesse de le combler. Par rapport à l'année dernière, je pense que nous sommes plus proches des voitures de tête.


    F1
     

Partager cette page