Formule1 2007

Discussion dans 'Motosport' créé par oisis73, 16 Mars 2007.

  1. hicham2978

    hicham2978 Bannis

    J'aime reçus:
    27
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    [22h]


     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    GP d'Espagne

    [​IMG]



    Felipe Massa (Ferrari) a résisté à un choc au départ contre la McLaren de Fernando Alonso pour l'emporter dimanche, à Montmelo. Trop agressif, l'Espagnol a terminé sur le podium mais derrière Lewis Hamilton, nouveau leader du Mondial.

    Il fait beau et chaud à Barcelone à quelques minutes du départ du Grand Prix d'Espagne. Les Ferrari et les McLaren sont sur les deux premières lignes et on s'attend à un énorme duel entre ces deux équipes.

    C'était sans compter sur la grande forme qu'affiche Felipe Massa depuis quelques semaines. Le Brésilien de la Scuderia s'est en effet promené cet après-midi pour aller cueillir une victoire méritée. D'autant plus que comme à Bahreïn, Felipe Massa a signé la pole position et le tour le plus rapide en course...

    Malgré une température ambiante de 29° et une température de la piste qui est de 47°, tous les pilotes sont en pneus tendres au moment de s'aligner sur la grille de départ.

    Jarno Trulli est la première victime de ce Grand Prix puisqu'il cale au départ et le directeur de course décide de donner le signal pour un nouveau tour de formation. La Toyota de Jarno réussit finalement à démarrer, mais il doit se placer en dernière position sur la grille de départ.

    A l'extinction des feux, Fernando Alonso prend un excellent départ et vient se mettre à la hauteur de Felipe Massa au freinage du premier virage. Mais il n'y a pas la place pour deux et Massa force Alonso à faire un tour hors piste.


    Le classement au premier passage: Massa, Hamilton, Raikkonen, Alonso, Kubica, Heidfeld, Coulthard, Kovalainen, Rosberg, Barrichello, Button, Fisichella, Sato, Speed, Liuzzi, Webber, Sutil, Davidson, Trulli, Albers et Ralf Schumacher qui est au stand à la fin du premier tour. Wurz y est aussi, mais il n'en ressortira plus.

    En tête de la course, Massa prend immédiatement le large. Il compte déjà 2"5 d'avance sur Hamilton à la fin du second tour, 4" sur Raikkonen, 4"7 sur Alonso, 6" sur Kubica et 7"1 sur Heidfeld.

    Massa semble sur une autre planète et poursuit sa chevauchée solitaire en tête de la course. Le Brésilien creuse un énorme écart sur ses poursuivants. Il compte 4"9 d'avance sur Hamilton au 7e tour. Raikkonen suit à 6"4, Alonso à 8"4, Kubica à 11"1, Heidfeld à 12"8, Coulthard à 14"7 et Kovalainen à 16"1. Jarno Trulli et Mark Webber abandonnent durant ce tour.



    Pilotes Total


    1 L.Hamilton 30
    2 F.Alonso 28
    3 F.Massa 27
    4 K.Raikkonen 22
    5 N.Heidfeld 15
    6 G.Fisichella 8
    - R.Kubica 8
    8 N.Rosberg 5
    9 D.Coulthard 4
    - J.Trulli 4
    11 H.Kovalainen 3
    12 T.Sato 1
    - R.Schumacher 1


    http://www.f1-live.com/f1/
     
  3. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    GP Monaco : La course

    [​IMG]

    Le ciel est très gris à quelques minutes du départ du Grand Prix de Monaco. La pluie menace et cela stresse tout le monde. Mais finalement, elle ne viendra pas perturber cette course dominée de la tête et des épaules par Fernando Alonso.

    Ils sont 22 à venir s'aligner sous les ordres du starter. Tous les pilotes du haut de la grille de départ sont en pneus durs... sauf Nick Heidfeld.

    A l'extinction des feux, les McLaren prennent un envol parfait. Fernando Alonso s'engouffre dans le premier virage devant son équipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Felipe Massa.

    Le classement à la fin du premier tour: Alonso, Hamilton, Massa, Fisichella, Heidfeld, Rosberg, Barrichello, Webber, Kubica, Wurz, Button, Raikkonen, Liuzzi, Speed, Coulthard, Kovalainen, Sato, Trulli, Davidson, Sutil, Albers et Ralf Schumacher.

    Vitantonio Liuzzi est la première victime de ce Grand Prix de Monaco: il tape dès le premier tour et c'est bien sûr l'abandon pour lui.

    Alonso creuse très vite un petit écart. A l'entame du cinquième tour, l'Espagnol compte déjà 2"5 d'avance sur Hamilton, 4"4 sur Massa, 8"2 sur Fisichella, 13"2 sur Heidfeld, 14" sur Rosberg, 18"1 sur Barrichello et 18"8 sur Webber. Raikkonen est douzième avec un retard de plus de 25 secondes.


    Nick Heidfeld qui est le seul des hommes de tête en pneus tendres ne semble pas être en mesure de profiter de ces gommes: il est fortement menacé par Nico Rosberg qui est visiblement plus rapide que lui... mais à Monaco, on ne passe pas si le pilote qui se trouve devant ne commet pas une erreur, petite ou grosse.

    Le tops 10 au 12e tour: Alonso, Hamilton à 5"5, Massa à 8"5, Fisichella à 16"5, Heidfeld à 33"2, Rosberg à 33"8, Barrichello à 38"3, Webber à 38"9, Kubica à 39"5 et Wurz à 42"2. Raikkonen est douzième à 43"9 et toujours bloqué derrière la Honda de Jenson Button.

    [​IMG]

    Avant même la fin du 18e tour, on se dit que Lewis Hamilton aura des difficultés à contester la victoire de Fernando Alonso, sauf grosse surprise, meilleure gestion du dépassement des attardés... ou meilleure stratégie de course. En revanche, le jeune pilote britannique ne compte qu'un peu plus de trois secondes d'avance sur la Ferrari de Massa à ce moment-là de la course...

    Mark Webber est la seconde victime de ce Grand Prix de Monaco. Il rentre au stand pour abandonner, ce qui fait les affaires de Kubica qui, grâce à ça, rentre dans la zone des points.

    Fisichella et Rosberg sont les premiers à ravitailler au 23e tour. Sato et Albers rentrent au 25e tour, Alonso et Massa au 26e, Hamilton au 28e et Heidfeld au 32e.

    Après cette première vague de ravitaillements, la messe est dite pour la victoire: elle devrait se jouer entre Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Au 35e tour, Alonso compte 3"9 d'avance sur Hamilton, mais ce dernier a un avantage de 26"8 sur Massa. C'est énorme! A noter que parmi les hommes de tête, Massa est le seul à avoir demandé des pneus tendres lors de son premier ravitaillement.

    Barrichello rentre pour ravitailler pour la première fois au 37e tour, Davidson au 38e, Button au 41e, Coulthard au 43e, Wurz, Kovalainen et Sutil au 45e, Kubica et Speed au 46e.

    Le classement au 47e tour: Alonso, Hamilton à 9"7, Massa à 39" et Fisichella à 58"4. Suivent à plus d'un tour: Kubica, Heidfeld, Raikkonen, Wurz, Barrichello, Button, Rosberg, Speed, Kovalainen, Coulthard, etc.

    Raikkonen et Trulli leur seul et unique ravitaillement au 48e tour. Le Finlandais remonte en piste en 11e position et l'Italien à la 17e place. Ralf Schumacher est le dernier à effectuer son unique ravitaillement au 49e tour. L'Allemand remonte en piste en 16e position, à plus de deux tours du leader de la course.

    Quant à Alonso, il effectue son second ravitaillement au 50e tour. Hamilton imite son équipier au 52e passage et remonte en piste derrière lui. Massa et Fisichella ravitaillent pour la seconde fois au 55e tour, Sato au 58e, Rosberg au 60e, Barrichello au 61e et Jenson Button au 62e.

    [​IMG]

    Pendant ce temps, Adrian Sutil a tapé au Casino et c'est l'abandon pour lui. Mais c'est en tête de la course que les choses deviennent très intéressantes: Hamilton est revenu dans les roues de Fernando Alonso et au 59e passage, les deux équipiers ne sont plus séparés que par sept dixièmes de seconde!

    Hamilton devra finalement se contenter de la seconde place et c'est donc Fernando Alonso qui remporte la victoire ici, la seconde de la saison pour lui. Cela permet surtout à Fernando Alonso de revenir à la hauteur de son équipier au Championnat du monde et même de prendre la tête grâce à ses deux victoires contre aucune à Hamilton.

    Felipe Massa termine en troisième position et limite les dégâts au championnat. Suivent pour les points: Fisichella, Kubica, Heidfeld, Wurz et Raikkonen.


    Dans le Championnat du monde des constructeurs, McLaren frappe un grand coup en marquant 18 points contre 7 à Ferrari...

    Prochain rendez-vous: le Grand Prix du Canada qui se disputera à Montréal du 8 au 10 juin.


    Source
     
  4. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    le joune L.HAMILTON howwa lwa7id l7ed l2an lli tle3 le podium fel mosaba9at kolhom llowla 7tel fiha lmarkaz ttalet o reb3a llekhraneyyin l martab ttani o howwa le7addi l2an a9wa monafis ded alonso o taye7tel m3ah ssafe l2awwel fettartib l3am b 38 ne9ta.


    01 F.ALONSO 38
    02 L.HAMILTON 38
    03 F.MASSA 33
    04 K.RAIKKONEN 23
    05 N.HEIDFELD 18
    06 G.FISICHELLA 13
    07 R.KUBICA 12
    08 N.ROSBERG 5
    09 D.COULTHARD 4
    10 J.TRULLI 4
    11 H.KOVALAINEN 3
    12 A.WURZ 2
    13 R.SCHUMACHER 1
    14 T.SATO 1
     
  5. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Classement general des constructeurs :

    1 McLaren 76
    2 Ferrari 56
    3 BMW 30
    4 Renault 16
    5 Williams 7
    6 Toyota 5
    7 Red Bul 4
    8 Super Aguri 1
     
  6. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    FIA World Championship Formula 1 2007
     
  7. hicham2978

    hicham2978 Bannis

    J'aime reçus:
    27
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Selon Un communiqué de la F.I.A du lundi 28 mai "La FIA a lancé une recherche sur des incidents qui impliquent l’équipe McLaren Mercedes au cours du Grand Prix de Monaco 2007 à la lumière d’une possible infraction du code sportif international. Les éléments appropriés sont à l'étude et une autre annonce sera faite en temps opportun. "
    L’écurie McLaren Mercedes est soupçonné d avoir ordonne a ses pilotes,a l issue des premiers pitstops, de garder leurs positions pour éviter d eventuel accrochages.
    a la fin de la course, les médias "surtout" britannique se sont plaintent de la décision de Ron Dennis ,le Boss chez Mclaren, qui a privée ainsi leurs Star "Hamilton" d une victoir éventuelle.
    Ron Dennis lui, avait répandu:"moi aussi j aime pas dire a mon pilote de reduire ca vitesse,parceque je suis un vrai racer.mais c est comme ca que se fait gagner le GP de Monaco...tout le monde s aurait tapé une sur la tete et s aurait dit ,quelle idiot est le chef de la Mclaren,qui a laisser ses pilote s entre attaqué si l un des deux n aurait pas fini la course "
     
  8. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Lewis Hamilton s'affirme

    [​IMG]

    Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) s'impose pour la première fois de sa carrière. Il remporte le Grand Prix du Canada, sixième des 17 épreuves du Championnat du monde de Formule 1.

    Au terme d'une course marquée par de nombreux accidents, Lewis Hamilton s'impose devant l'Allemand Nick Heidfeld (BMW Sauber) et l'Autrichien Alexander Wurz (Williams-Toyota). Hamilton prend ainsi seul la tête du Championnat du monde pilotes, son coéquipier Fernando Alonso n'ayant pu faire mieux que 7e.

    Au cours de ce Grand Prix très chaotique, le Polonais Robert Kubica a été victime d'un violent accident. Sa BMW Sauber a été complètement déchiquetée dans le choc après avoir frappé de plein fouet deux murs de béton et avoir effectué plusieurs tonneaux en pleine piste. Seule la cellule de survie, avec la roue arrière gauche encore miraculeusement accrochée, a résisté et s'est arrêtée posée sur le flanc, la tête du pilote pendant inerte sur la droite. Le Polonais a été transporté conscient dans un hôpital de Montréal pour y subir des examens complémentaires, mais il semblait ne souffrir qu'au niveau des jambes.
     
  9. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007


    Classement

    1. Lewis Hamilton GBR McLaren 1:44:11.292
    2. Nick Heidfeld GER BMWSauber +4.343
    3. Alexander Wurz AUT Williams +5.325
    4. Heikki Kovalainen FIN Renault +6.729
    5. Kimi Räikkönen FIN Ferrari +13.007
    6. Takuma Sato JPN SuperAguri +16.698
    7. Fernando Alonso ESP McLaren +21.936
    8. Ralf Schumacher GER Toyota +22.888
    9. Mark Webber AUS RedBull +22.960
    10. Nico Rosberg GER Williams +23.984
    11. Anthony Davidson GBR SuperAguri +24.318
    12. Rubens Barrichello BRA Honda +30.439

     
  10. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007


    Fahrer-WM der Saison 2007
    1. Lewis Hamilton 48
    2. Fernando Alonso 40
    3. Felipe Massa 33
    4. Kimi Räikkönen 27
    5. Nick Heidfeld 26
    6. Giancarlo Fisichella 13
    7. Robert Kubica 12
    8. Alexander Wurz 8
    9. Heikki Kovalainen 8
    10. Nico Rosberg 5


     
  11. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    [​IMG]
    GP DES ETATS-UNIS

    DETAILS DU CIRCUIT

    Circuit : Indianapolis, Etats-Unis d'Amérique
    Heure locale : GMT -5
    Capacité : 250.000 spectateurs
    Premier grand prix : 1950
    Longueur : 4.192 km
    Distance : 73 tours - 306.016 km
    Sens : horaire - Pole position à droite



    Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après le Grand Prix des Etats-Unis, dimanche, à Indianapolis.

    Lewis Hamilton (McLaren, vainqueur) : "C'est un rêve d'arriver sur deux circuits que je ne connaissais pas et d'être compétitif à ce point. En une semaine, je fais les deux meilleures courses de ma vie, en gagnant au Canada et aux Etats-Unis ! L'équipe a travaillé d'arrache-pied pour faire une bonne voiture. Ici, les mécaniciens ont fait du super boulot, les réglages étaient bons, la stratégie aussi : l'équipe a été parfaite. Je suis ravi de pouvoir les remercier comme ça. J'ai eu la pression pendant toute la course, surtout dans le deuxième relais. Dans les premiers tours de la course, c'était très serré mais j'ai ensuite pu le contenir et maintenir mon rythme. Dans le deuxième relais, mes deux premiers tours n'ont pas été bons, puis mes pneus ont grainé et Alonso est revenu très fort. J'ai dû trop attaquer, trop leur demander tout de suite. Ensuite, à chaque fois que je gagnais du temps dans le deuxième secteur, je le reperdais dans la grande ligne droite. A la fin, je suis parvenu à prendre de l'avance. Nous avons tous les deux été capables de maintenir notre écart sur nos poursuivants. Mais quand la radio m'a dit : 'Il reste quinze tours', je me suis dit 'Mince !'. Ce furent les 15 tours les plus longs de ma vie ! Il fallait ne pas trop attaquer pour éviter d'abimer la voiture, mais en même temps Fernando était derrière. Je suis très ému, très content d'avoir gagné."

    Fernando Alonso (McLaren, 2e) : "Le départ a été très serré, mais je ne suis pas parvenu à le dépasser (Lewis Hamilton). Quand on suit quelqu'un, on perd un peu d'appui et c'est difficile de maintenir les pneus en bonne température pour aller vite tout au long du relais. Sinon, on les abime. J'ai essayé dans le deuxième relais : nous avons été côte-à-côte une fois, dans la ligne droite des stands, mais ce n'était pas suffisant pour doubler. Dans le dernier relais, nous avons été conservateurs. C'est difficile de doubler ici et j'ai commencé à penser au GP de France. Le départ a été le point clé de cette course. Ensuite, quand on deuxième ici, on termine deuxième. Le départ est toujours un peu risqué et je me rappelle le Canada, où j'étais parti dans l'herbe. On essaie de doubler, mais on essaie d'abord de ne pas terminer sa course dans le premier virage. Deuxième, c'est mieux que rien. On a augmenté notre écart sur Ferrari, ce qui est l'un de nos objectifs dans cette première partie de championnat."

    Felipe Massa (Ferrari, 3e) : "J'avais une grosse pression à la fin. Kimi [Räikkönen] n'avait pas les mêmes pneus que moi et il avait plus d'adhérence et de motricité. Il était capable de se rapprocher… Mais j'ai fait un bion départ, et pas lui. J'ai pu ménager un bon écart sur lui à ce moment là. Ensuite, il a été bon, moi aussi ! Il a fallu garder la voiture en piste. Dans le premier relais, j'étais proche des McLaren, mais tour après tour ils prenaient trois-quatre dixièmes. Elles étaient plus rapides, tout simplement. Elles s'envolaient. Je ne pouvais pas attaquer plus, sinon je glissais. 3e, c'est bien."

    Eurosport
     
  12. .:T-baG:.

    .:T-baG:. Bannis

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Wiliams sadqa liha had l3am deux pilotes sont à la téte des pilotes et proposent des circuits vraiment de haut niveau [17h]
     
  13. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    [​IMG]

    GP DE FRANCE

    DETAILS DU CIRCUIT

    Circuit : Magny-Cours, France
    Heure locale : GMT +1
    Capacité : 130.000 spectateurs
    Premier grand prix : 1991
    Longueur : 4.411 km
    Distance : 70 tours - 308.586 km
    Sens : horaire - Pole position à droite
     
  14. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Ferrari revient aux affaires

    [​IMG]


    Les Rouges ont signé leur premier doublé de la saison dimanche, à Magny-Cours, avec Räikkönen devant Massa. McLaren a subi : Hamilton a pris un mauvais départ et Alonso a été enfermé dans le trafic.

    C'est sans regret que McLaren a quitté Magny-Cours et ne sera peut-être pas fâchée de ne pas y revenir en 2008, si le Grand Prix de France passe aux oubliettes de la FIA. Depuis son association avec son actionnaire-motoriste Mercedes, en 1996, l'équipe anglaise n'a remporté l'épreuve qu'une fois, en 2000, et a encore laissé échapper la victoire dimanche, au profit de Ferrari.

    Intouchable depuis trois meetings, McLaren avait manqué de réussite face aux Rouges en qualification, samedi, Lewis Hamilton échouant contre le poleman Felipe Massa pour 0.070 sec. Dimanche, en revanche, les événements ont totalement échappé aux hommes de Ron Dennis. Jamais sur les 70 tours de la 8e manche du Mondial Hamilton -et encore moins Alonso- n'a représenté une menace sérieuse pour le Cheval cabré. Pour la première fois qu'il est en Formule 1, l'Anglais n'a pas mené la course car il s'est fait déborder dès le départ par le futur vainqueur, Kimi Räikkönen (Ferrari). Le Finlandais a ensuite fait tampon avec l'autre pilote de la Scuderia, Felipe Massa.

    Massa : "J'ai été si déçu du trafic"

    Dès lors, les F2007 sont restées rivées aux deux premières places, et le trafic a fait le reste. "La voiture a été bonne tout le temps, pas parfaite mais j'en étais très content" , a dit Räikkönen, parti avec plus d'essence que Massa. "J'ai simplement essayé d'attaquer pour rester avec Felipe. Je m'arrêtais après lui. J'ai eu un peu de trafic avant mon premier pit mais après le second, je suis ressorti devant lui".

    "J'ai perdu la course à cause du trafic", a pesté Massa. "Après le premier pit, j'étais supposé être plus de 4 secondes devant Kimi et ça a parfaitement marché car la piste était dégagée : je suis ressorti quelque chose comme 4.8 sec devant lui. Dans le 2e relais, il avait trois tours d'essence de plus que moi. Là encore, je devais ressortir environ 4 secondes devant lui. J'ai été si déçu du trafic dans le 2e relais, j'ai perdu tant de temps !", a ajouté le Brésilien, à propos de la passation de pouvoir du 46e tour.

    Fisichella bat Alonso

    Muselé par Räikkönen, Hamilton a alors accepté de McLaren un ajustement de stratégie comme Magny-Cours peut en offrir par son accès direct à la pit lane. Mais le passage de deux à trois haltes n'a rien changé, et l'Anglais, qui s'est curieusement gardé comme la veille de pousser son V8 jusqu'au 19.000 t/min réglementaires, a renoncé au combat bien avant terme. "Je suis quand même content : ce sont de bons points pour moi au championnat, ce qui est la clé", s'est satisfait Hamilton, posté 14 longueurs devant Alonso (64 points contre 50). "J'attends Silverstone avec impatience, ce sera ma course à domicile. Je sais qu'il y aura une effervescence supplémentaire pour moi."

    Robert "Terminator" Kubica (BMW) solide 4e pour son retour à la compétition devant son équipier Nick Heidfeld, la 6e place a été l'objet d'une belle et loyale dispute entre Giancarlo Fisichella et Fernando Alonso, parti 10e et quasiment pris en continu dans le trafic. L'Italien de Renault, dépassé par la hardiesse de son ancien équipier au 24e tour, et finalement gagné le second duel, offrant au Losange l'accessit minimum sur son territoire. Au championnat, la 3e place de BMW n'est plus à 13 mais à 19 points.

    Enfin, Jenson Button a offert à Honda son premier point de la saison.
     
  15. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    ماتيشيتز يؤكد أن ريد بول لا يريد التعاقد مع رالف شوماخر

    [​IMG]

    ستبعد ديتريش ماتيشيتز صاحب فريق ريد بول لسيارات فورمولا -1 إمكانية وجود السائق الالماني رالف شوماخر بالفريق النمساوي خلال الموسم المقبل من بطولة العالم لسباقات فورمولا -.1

    وصرح ماتيشيتز صاحب الشركة المصنعة لمشروب الطاقة الشهير ريد بول في حوار نشرته صحيفة "سالزبورج ناشريشتن" النمساوية اليوم الجمعة قائلا "لم نجر أي محادثات مع رالف شوماخر .. إن رالف سائق جيد ولكنه يمر بمرحلة صعبة في الوقت الراهن. وإن كان كل هذا لا علاقة له بنا".

    وينتهي عقد شوماخر مع فريق تويوتا بنهاية الموسم الحالي الا أن الفريق الذي يتخذ من مدينة كولونيا الالمانية مقرا له مازال بوسعه استغلال البند الذي يتيح له التمديد مع شوماخر لعامين آخرين.

    ولم يفز شوماخر /32 عاما/ بأي ألقاب منذ انضمامه لفريق تويوتا عام 2005 . ولم يجمع السائق الالماني سوى نقطتين فقط خلال السباقات الثماني التي جرت بهذا الموسم حتى الان.

    وينوي ماتيشيتز مواصلة التعاون مع سائقي ريد بول الحاليين ديفيد كولتهارد ومارك ويبر في الموسم المقبل.
     
  16. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    هوندا يؤكد عدم تلقي أو عرض أي معلومات سرية عن فريق فيراري

    [​IMG]

    أعلن فريق هوندا الياباني المنافس في بطولة العالم لسباقات سيارات فورمولا-1 اليوم الجمعة أن رئيسه نيك فراي التقى مع شخصين ، يشتبه في تورطهما في قضية تخريب بسباقات فورمولا-1 ، ولكنه لم يعرض أو يتلقى أي معلومات سرية.

    وذكر الفريق أن فراي التقى مع نايجل ستيباني ومايك كوجلان الشهر الماضي حيث كانا يرغبان في تولي منصب قيادي بالفريق الياباني حسب ما تردد.

    وجاء بيان فريق هوندا بعدما ذكرت مجلة "أوتو موتور أوند شبورت" الالمانية للسيارات بموقعها على الانترنت في وقت سابق اليوم أن المدير الفني السابق لفريق فيراري الايطالي لسيارات فورمولا -1 نايجل ستيباني عرض معلومات سرية خاصة بالفريق على منافسه ببطولة العالم لسباقات فورمولا -1 فريق هوندا. ولكن الفريق الياباني رفضها.

    وكان فريق مكلارين مرسيدس قد أعلن في وقت سابق من هذا الاسبوع أنه استبعد المصمم الرئيسي بالفريق مايك كوجلان في ضوء اتهامات فريق فيراري له بأنه حصل على معلومات عن الفريق الايطالي بطريقة غير مشروعة.

    وأشار تقرير المجلة الالمانية إلى أن ستيباني وكوجلان عرضا المعلومات الخاصة بفيراري على أشخاص يمثلون فريق هوندا والذين رفضوا هذه المعلومات بدورهم.

    ويبدو أن فريق مكلارين قد حرر نفسه من أي لوم حيث طلب المدير التقني بالفريق جوناثان نيلي لاحقا من كوجلان تدمير الملفات التي حصل عليها من ستيباني.

    وأعلن فيراري يوم الثلاثاء الماضي أنه أقال ستيباني في أعقاب إجراء تحقيق داخلي بالفريق.

    ويواجه ستيباني ، الذي يدعي البراءة ، في الوقت نفسه تحقيقا جنائيا في إيطاليا بعدما تقدم فيراري بشكوى رسمية بحقه إلى مكتب المدعي العام في مودينا الشهر الماضي.

    وخضع منزل كوجلان في بريطانيا للتفتيش بناء على طلب فيراري. وتردد أن هذا التفتيش أدى إلى العثور على وثائق فيراري.

    ويتصدر فريق مكلارين مرسيدس ترتيب الفرق العام لهذا الموسم بفارق 25 نقطة عن فيراري الذي يليه في الترتيب قبل انطلاق سباق الجائزة الكبرى البريطاني في سلفرستون بعد غد الاحد. بينما يشغل سائقا مكلارين لويس هاميلتون وفيرناندو ألونسو المركزين الاولين بالترتيب العام للسائقين.
     
  17. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    [​IMG]

    GP de Grande Bretagne

    DETAILS DU CIRCUIT

    Circuit : Silverstone, Angleterre
    Heure locale : GMT
    Capacité : 90.000 spectateurs
    Premier grand prix : 1950
    Longueur : 5.141 km
    Distance : 60 tours - 308.355 km
    Sens : horaire - Pole position à droite
     
  18. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007


    Räikkönen éteint Silverstone


    [​IMG]


    Kimi Räikkönen (Ferrari) a déçu tout Silverstone en gagnant devant les McLaren de Fernando Alonso et du chouchou local, Lewis Hamilton. Festival de Felipe Massa (Ferrari), passé de 22e à 5e.

    Silverstone a été le berceau du championnat du monde en 1950 et restera peut-être le lieu du renouveau de Ferrari cette saison. Dominée par McLaren à Monaco, au Canada et aux Etats-Unis, la Scuderia avait mené des tests fructueux sur le circuit du Northamptonshire, il y a 15 jours ; des travaux immédiatement validés par une victoire au Grand Prix de France.

    Le package aéro évolué et les nouveaux agréments de conduite installés sur la F2007 étaient encore des armes redoutables dans les mains de Kimi Räikkönen, dimanche, dans le cadre du Grand Prix de Grande Bretagne, 9e manche du Mondial 2007. Le Finlandais y a empoché sa troisième victoire de l'année, répondant au même scenario que Magny-Cours : en haussant le rythme lors des tours supplémentaires que renfermait son réservoir, avant son seconde stop. A la différence près que ce ne fût pas cette fois au détriment de son co-équipier, Felipe Massa, mais de Fernando Alonso (McLaren).


    Hamilton fébrile au stand

    Au 43e des 59 tours de la course, McLaren venait en fait de consommer une double défaite, car Lewis Hamilton (McLaren) avait mené le premier relais. Parti de la pole, le jeune surdoué, pour qui tous ces Union Jack s'étaient déployés sur les 5.141 km du circuit anglais, n'avait pas tenu la cadence, dépassé en vitesse pure dans le second relais. La faute à une McLaren mal réglée et à un pit stop mal géré de la part du Britannique, impatient de repartir.

    "J'avais une bonne voiture aujourd'hui", a résumé Kimi Räikkönen, victorieux pour la 12e fois de sa carrière. "En fait, j'ai eu une bonne voiture tout le week-end. Au début de la course, j'ai essayé d'économiser de l'essence, de surveiller mes pneus et de prendre soin de ma voiture. Quand Lewis [Hamilton] s'est arrêté au stand, j'ai attaqué pour gagner du temps sur lui et ça a bien marché" , a-t-il poursuivi.

    Toujours intercalé entre les McLaren, mais avec cette fois Alonso devant et Hamilton derrière, Iceman s'est alors occupé de faire tomber le double champion du monde dans son piège. "Fernando s'est arrêté très tôt et j'ai pu faire un run plus long avant mon second pit stop. Là, je n'avais plus qu'à pousser. Lorsque je suis revenu en piste, mon avance suffisait. Après ça, ce fut assez facile", a ajouté le Nordique, en conclusion de cette première victoire sur le territoire de son ancienne équipe.

    Massa part dernier

    Alonso, en tête dans le 2e relais grâce à un pit stop écourté, a estimé que les six tours qui avaient permis à Räikkönen de forcer la décision n'étaient pas à eux seuls la cause de sa défaite. "Lors des six tours de plus que Kimi a eus, je n'ai pas été en mesure d'imprimer un rythme normal", a regretté le double champion du monde. "La Ferrari était un peu plus rapide que nous. Au final, ça ne change pas grand chose au résultat. Il nous a manqué deux ou trois dixièmes par tour. Tout le week-end a été comme ça. Ce ne fut donc pas une surprise."

    Räikkönen est donc toujours dans la course au titre, comme il l'avait estimé avant l'épreuve. Plus qu'avant même, puisqu'il a pris la 3e place du championnat à Felipe Massa. Le Brésilien, dont le moteur a coupé sur la grille de départ, a offert un festival de dépassements, de la 22e à la 5e place. "C'est dommage parce que j'avais une super voiture", a-t-il dit. "Dans mon dernier relais, j'ai rapidement rattrapé Kubica et j'étais certain de pouvoir le doubler. Mais une fois dans son sillage, je perdais tellement d'appui que je ne pouvais jamais me rapprocher suffisamment. Lors du Grand Prix d'Europe, nous devrons placer nos deux voitures devant les McLaren."

    Les Ferrari étaient effectivement supérieure à Silverstone mais cela ne s'est pas vu au bilan des points : Italiens et Anglais repartent chacun avec 14 unités. L'écart reste donc de 25 points au Mondial Constructeurs, à l'avantage de McLaren.
     
  19. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    [​IMG]


    GP D'Europe (Allemagne)

    DETAILS DU CIRCUIT


    Circuit : Nürburgring, Allemagne
    Heure locale : GMT+[color=red]1 [/color]
    Capacité : 140.000 spectateurs
    Premier grand prix : 1951
    Longueur : 5.148 km
    Sens : horaire - Pole position à droite
     
  20. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Formule1 2007

    Alonso, la rage au ventre


    [​IMG]

    Fernando Alonso (McLaren) a passé Felipe Massa (Ferrari) dans les derniers tours du GP d'Europe pour l'emporter dimanche, au Nürburgring. La pluie a semé la panique dans le peloton et la course a été stoppée au 4e tour. Räikkönen (Ferrari) a abandonné, Hamilton (McLaren) a fini 9e.

    Deux points, c'est désormais le reliquat qui sépare Fernando Alonso de Lewis Hamilton, leader du championnat du monde et grand déçu du Grand Prix d'Europe, 10e manche de la saison. Dimanche, le Nürburgring a probablement rendu à l'Espagnol ce que Budapest lui avait refusé l'an dernier : une victoire aux allures de triomphe pour ce funambule racé mué à l'envi en prédateur.

    Les prévisionnistes avaient annoncé la couleur du ciel avant le départ, et dès le 1er des 60 tours une pluie aussi soudaine que nourrie a placé les 22 acteurs en situation de précarité extrême, transformés en héros par leur capacité à rester sur la piste, ou plus simplement en pilotes d'exception par leur courage dans l'aveuglement des gerbes d'eau.

    En quelques secondes seulement, une indescriptible pagaille s'est emparée du peloton, emportant loin des limites Jenson Button (Honda), Lewis Hamilton (McLaren), Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso), Adrian Sutil (Spyker) ou encore Nico Rosberg (Williams), tous dangereusement empilés dans le bac à sable du virage 1, au milieu de tracteurs...

    C'est d'ailleurs l'un d'eux qui, fait très surprenant, a remis la McLaren de l'Anglais en piste. A la grande satisfaction des pontes de Mercedes et sous les applaudissements du stand McLaren. Il y a quelques années, les commissaires du Nürburgring avaient fait jaser en aidant le local Michael Schumacher à extraire sa Ferrari de la proie des graviers...

    Winkelhock en tête de son premier grand prix

    Autorisé à prendre le départ, Hamilton s'est servi de ce joker miraculeux pour tailler la route avec talent jusqu'à la 9e place finale - la première non primée-, au prix d'un dépassement sublime sur Giancarlo Fisichella (Renault), à l'extérieur, dans la remontée vers la chicane. L'Anglais a cependant raté le coche. Profitant du règlement au restart (la course interrompue au 4e tour pour raison de sécurité) pour récupérer son tour de retard, il a manqué le pari des "slick", avant tout le monde. Pendant deux tours, il a vu le peloton défiler, en gommes "intermédiaire", et de nouveau encaissé un tour.

    Cette course décidemment folle a aussi vu Kimi Räikkönen (Ferrari) obliquer au dernier moment vers la voie des stands pour aller chausser des pneus "maxi pluie"... avant de perdre le contrôle de sa Ferrari et d'être rejeté en piste pour un tour supplémentaire, quand tous ses suivants rejoignaient leurs mécaniciens. Au passage, ce désordre a fait le bonheur du débutant allemand Markus Winkelhock (Spyker), parti en "maxi pluie" et propulsé leader pour son premier grand prix !

    Alonso désigne Massa

    Après 23 minutes d'interruption, un ciel redevenu étonnement radieux a déroulé un scenario apaisé, avec un Massa ouvrant la piste devant Alonso et Räikkönen. On croyait le trio définitivement agencé jusqu'à la panne hydraulique qui a stoppé la Ferrari du Finlandais (35e tour), maudit dans l'Eifel aussi bien en gris qu'en rouge. Voilà comment Mark Webber (Red Bull) a eu les honneurs du podium.

    Tout était chaos dans cette course et le final n'y a pas échappé, ajoutant un parfum d'exception pendant huit ultimes pluvieuses rotations. Particulièrement à l'aise dans ces conditions, Alonso a fondu sur Massa, varié ses trajectoires affâmées pour créer l'ouverture. La passe d'armes laissa des traces sur le ponton gauche de la McLaren, que l'Ibère très remonté n'a pas manqué de montrer du doigt à sa descente de voiture.

    Sa colère rentrée était intacte lorsqu'il a rejoint Massa pour se préparer à la cérémonie du podium. Et c'est avec dédain qu'il a rejeté les tentatives de conciliation du Brésilien, battu mais qui reste l'autre gagnant de la journée. Ses 8 points le replacent à 11 points d'Hamilton au championnat et il a peut-être gagné une position de leader de la Scuderia.
     

Partager cette page