François Fillon se prononce pour une loi sur la burqa

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 12 Janvier 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]
    François Fillon a fait un pas vers Jean-François Copé pour tenter de mettre fin à la cacophonie sur le dossier de la burqa.


    Le premier ministre s'est prononcé mardi pour une «résolution ferme» assortie de «textes législatifs et de décisions réglementaires». Il prend à contre pied les cadres de l'UMP qui jugeaient la proposition de loi de Jean-François Copé prématurée.

    L'interdiction de la burqa n'en finit plus de faire parler d'elle. Fin décembre, Jean-François Copé avait surpris les députés, notamment dans les rangs de l'UMP, en annonçant le dépôt en janvier d'une proposition de loi interdisant le port du voile dans l'espace public sans attendre les conclusions de la mission parlementaire, prévues pour fin janvier. Mardi, alors que les parlementaires faisaient leur rentrée, le sujet était encore sur toutes les lèvres.

    Mardi matin, la majorité des cadres de l'UMP ont d'abord reproché à Jean-François Copé d'avoir agi trop vite. Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez a ainsi accusé le député-maire de Meaux de vouloir utiliser le débat pour une «opération d'autopromotion». Le président de l'Assemblée nationale lui-même est intervenu mardi : Bernard Accoyer assure qu'il «serait prématuré de déposer une proposition de loi par un seul groupe politique ou par quelques députés alors qu'il y a possibilité de trouver une solution partagée».

    D'autres émettaient des doutes sur la légitimité d'une loi. A l'image de Nathalie Kosciusko-Morizet qui a estimé qu'une loi précipitée risque de tomber sous le coup d'une annulation du Conseil constitutionnel». La secrétaire d'Etat a plaidé pour «une résolution adoptée à l'unanimité» contre le port du voile intégral. La résolution parlementaire permet aux députés de s'exprimer solennellement sur une question de leur choix. Mais reste non-contraignante.

    Une disposition pas assez contraignante pour François Fillon, qui est venu recadrer la majorité. S'exprimant mardi à huis clos lors de la réunion hebdomadaire des députés UMP, le premier ministre a déclaré que l'interdiction du port du voile intégral devait «passer par une résolution suffisamment ferme pour fixer les principes, ainsi que des textes législatifs et des décisions réglementaires pour appliquer ces principes». «L'objectif, c'est de faire en sorte que la burqa n'ait pas sa place en France», a assuré François Fillon. «Il faut que la mission parlementaire aille à son terme au plus vite, ça n'empêche pas les uns et les autres d'exprimer les positions», a ajouté le premier ministre.






    http://www.lefigaro.fr/politique/20...on-se-prononce-pour-une-loi-sur-la-burqa-.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Burqa: le rapport sera rendu le 26/01


    La mission parlementaire d'information sur le port du voile intégral rendra son rapport au président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer le mardi 26 janvier, a annoncé l'entourage du président (PCF) de la mission, André Gerin.

    La remise du rapport, qui présentera ses préconisations, aura lieu à l'Assemblée nationale à 12H30 et sera ouverte à la presse, a-t-il été précisé. La mission, formée de représentants de l'ensemble des groupes politiques, a terminé mi-décembre ses dernières auditions.

    Elle penche pour l'interdiction du voile intégral en France, éventuellement par la loi. Le premier ministre, François Fillon, s'est rallié hier au principe d'une loi sur l'interdiction du port du voile accompagnée d'une résolution. Le chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, devrait déposer sa proposition de loi au même moment.




    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...00726-burqa-le-rapport-sera-rendu-le-2601.php
     

Partager cette page