France-Elections régionales : le PS en tête, l'UMP enfoncée

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 15 Mars 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Le premier tour des élections régionales a été marqué par une abstention massive (52%), mais aussi par l'émergence d'un nouveau paysage politique en France, qui devra être confirmé au deuxième tour dimanche et dont les conséquences se feront durablement sentir.
    Cinq résultats à retenir:

    1-Le match gauche-droite

    Avec près de 30% des voix, le PS est devant toute la majorité présidentielle à 27,3%, ce qui n'était nullement acquis pendant la campagne.

    C'est l'échec de la stratégie de Nicolas Sarkozy de réunir tous les courants de la majorité dès le premier tour, et c'est le succès de Martine Aubry, première secrétaire difficilement élue en 2008 mais qui tire aujourd'hui les lauriers de ce scrutin.

    Ségolène Royal enregistre un succès personnel avec près de 40% des voix en Poitou-Charentes, tandis que la candidate officielle du PS en Languedoc-Roussillon, Hélène Mandroux, ne reçoit que 7% des voix face à un Georges Frêche impérial à quelque 38%.


    2- Le match PS-Europe Ecologie

    Cécile Duflot au QG d'Europe Ecologie (Sophie Verney-Caillat)Les écolos ont réussi leur pari de s'installer durablement comme la deuxième force de la gauche, et la troisième force politique du pays.


    Mais il n'a nulle part réussi à l'emporter sur les socialistes, pas même en Alsace, la région que les écolos pouvaient espérer présider. Néanmoins, pour Daniel Cohn-Bendit, « la gauche sera rose-verte-rouge ou ne sera pas ».


    3- Le match Front de gauche-NPA

    Le parti de Jean-Luc Melenchon, créé après son départ du PS, allié au PCF a réussi, avec 5,7% des voix, à distancer la formation d'Olivier Besançenot, et devient le principal pôle à gauche de la gauche, incontournable composante d'une future gauche unie.

    4- L'effondrement du MoDem

    Le parti de François Bayrou a subi une défaite cuisante, menacé d'inutilité politique avec à peine plus de 3% des voix, trois ans après les 18% de son président à la présidentielle de 2007.

    5- La résurrection du Front national

    La famille Le Pen se porte bien, merci pour elle (21% pour Jean-Marie en Paca, 19,1% pour sa fille Marine dans le Nord-Pas-de-Calais), mais plus généralement le FN retrouve un score à deux chiffres à 11,2% des voix nationalement.

    Et il est en position de se maintenir dans la moitié des régions. Eric Besson, le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, a déclaré qu'il ne « croyait pas » que le débat sur l'identité nationale, qu'il a lancé à l'automne, avait contribué au score du FN.


    [​IMG]




    http://www.rue89.com/regions-en-cam...our-des-regionales-en-direct-sur-rue89-142813
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Régionales:53,6% d'abstention (définitif)

    Le taux d'abstention a atteint 53,64% dimanche au premier tour des élections régionales, selon les résultats définitifs (métropole et outre-mer) communiqués aujourd'hui par le ministère de l'Intérieur, ce qui constitue un record pour ce type de scrutin.

    Il ne s'agit toutefois pas d'une désaffection inédite pour les urnes. Aux européennes de juin 2009, l'abstention avait atteint 59,37%. Pire, pour un référendum sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie, en novembre 1988, c'est 62,7% du corps électoral qui avait boudé l'isoloir.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...653-regionales-536-d-abstention-definitif.php
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83

Partager cette page