France-Immigration :17.350 étrangers expulsés depuis janvier

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 3 Septembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]
    Eric Besson

    Le ministre de l'Immigration et de l'Intégration, qui dressait ce jeudi le bilan de ses huit mois à ce poste, a annoncé des chiffres «conformes aux objectifs» tout en insistant sur l'asile et l'intégration.

    «Ce ministère est d'abord celui de l'asile», «la politique d'intégration sera ma priorité pour les quatre prochains mois», «intégration et maîtrise des flux migratoires sont les deux faces d'une même médaille»... Lors de sa conférence de presse de rentrée ce jeudi, Eric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire, s'est employé à arrondir les angles, mettant davantage l'accent sur la «tradition d'accueil de la France» que sur le nombre de reconduites à la frontière opérée depuis janvier 2009.

    Huit mois durant lesquels l'ex-socialiste, nommé le 15 janvier, a eu son lot de chausse-trappes et sujets explosifs: quotas, «délit de solidarité», immigration choisie, tests ADN, Calais, statistiques ethniques, bras de fer avec la Cimade sur l'accompagnement en centre de rétention...

    104.827 titres de long séjour (plus de trois mois) ont été délivrés entre le 1er janvier et le 31 juillet 2009, a annoncé le ministre, soit «une progression de 0,7%, par rapport à la même période de 2008» et qui s'explique notamment selon lui par la nette progression des autorisations de séjour délivrées aux demandeurs d'asile (7049 depuis janvier, soit +22%): «La France reste le premier pays européen pour le taux d'acceptation des demandes d'asile, actuellement un demandeur sur trois obtient le statut», a ainsi souligné Besson.

    Les «trafiquants des migrants» dans le collimateur

    Les naturalisations (64.744) ont également augmenté de 12,6%, toujours sur la même période, plaçant aussi la France en tête des pays européens pour l'acquisition de la nationalité.

    Le tour de vis se confirme en revanche sur le regroupement familial, avec 7,6% de titres de séjour délivrés en moins en 2009 par rapport à la même période en 2008. Le nombre de titres de séjour délivrés à titre professionnel baisse également de 1,8% (de 18.249 à 17.927), inflexion que le ministre attribue à la «dégradation du marché de l'emploi».


    S'agissant de l'autre volet, celui des reconduites à la frontière, Besson a donné le chiffre de 17.350, dont 12.526 retours forcés et 4.824 retours volontaires. Commentaire du ministre: «C'est 10% de moins que sur la même période en 2008 mais conforme à l'objectif [de 27.000] fixé pour l'ensemble de 2009.». La pression est maintenue sur la lutte contre les filières d'immigration illégales. 3043 «trafiquants de migrants» ont été interpellés depuis janvier sur la période (+12,7%) avec un objectif total de 5000 pour l'ensemble de 2009.

    Mineurs isolés

    Interrogé sur la présence de mineurs en centre de rétention, sujet particulièrement sensible cet été, le ministre a répondu qu'«aucun mineur isolé n'a jamais été placé en rétention» mais que «lorsqu'il s'agit d'une famille, les parents qui font un passage en centre de rétention peuvent choisir de garder leurs enfants auprès d'eux». Quinze mineurs ont été dans ce cas depuis le 15 août, précise-t-il.

    Enfin, le ministre s'est refusé à tout commentaire autre que «j'ai demandé un réexamen du dossier» sur la situation, médiatisée ces jours-ci, de ce petit garçon de 5 ans et demi qui devait rentrer jeudi en maternelle à l'école Jean Vilar de Saint-Denis et dont le père, sans-papier angolais, est menacé d'expulsion.


    http://www.liberation.fr/societe/0101588628-17-350-etrangers-expulses-depuis-janvier
     

Partager cette page