France: Les 2 sœurs d'origine marocaine disparues retrouvées mortes

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 20 Décembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Les corps de Souad et Najia Bouchanfour, dont on était sans nouvelle depuis samedi dernier, ont été repêchés dans leur voiture qui était immergée dans la rivière de la Baïse. Les enquêteurs privilégient la piste d'un accident de la route.

    [​IMG]



    Souad et Najia Bouchanfour, qui avaient disparu samedi dernier après avoir quitté en voiture le domicile de leurs parents dans le Lot-et-Garonne, ont probablement été victimes d'un accident de la route. Les corps de deux soeurs de 24 et 26 ans ont été repêchés dans la nuit de vendredi à samedi dans leur véhicule immergé dans la rivière de la Baïse. L'automobile, entièrement sous l'eau, a été découverte sous le pont de Vianne, à quelques kilomètres de la maison parentale de Feugarolles. Les enquêteurs privilégient la piste accidentelle.

    «L'hypothèse la plus probable est un accident, une sortie de route, sur un axe qui n'est pas très passant», le CD 642, a indiqué Jean-François Caparof, commandant de la section de recherches d'Agen. Aucun mouvement bancaire sur les comptes des victimes n'a été décelé. Une autopsie aura lieu lundi. «L'enquête criminelle se poursuit. L'enquête doit déterminer les circonstances exactes, si c'est purement accidentel ou pas», a souligné le capitaine Delphine Seguier, du groupement de gendarmerie départemental d'Agen.

    Leur voiture n'aurait pas été heurtée par un autre véhicule

    L'alerte avait été donnée vendredi par une promeneuse qui avait découvert des débris du véhicule sur le chemin de halage longeant la Baïse. Les gendarmes ont ensuite retrouvé au bord de la route, vers 18h30, à un ou deux kilomètres de Feugarolles, quelques petits débris de pare-choc puis une plaque d'immatriculation, puis aperçu la Peugeot 307 immergée dans la Baïse.
    Selon les premières constations, la voiture n'a pas été heurtée par un autre véhicule et l'accident aurait eu lieu samedi dernier, peu de temps après que les deux sœurs eurent quitté «pour dix minutes» le domicile familial. Les deux jeunes filles auraient pu se rendre dans un supermarché situé près des lieux de l'accident, à Lavardac.

    Une information judiciaire avait été ouverte dans la semaine pour enlèvement et séquestration après la disparition. Les proches de Souad et Najia avait tout de suite écarté le scénario d'une fugue. «Elles ne souffraient pas de dépression. Elles étaient proches de leurs parents », avait témoigné leur frère à la télévision.

    En outre, les victimes avaient des projets. L'aînée, Souad, devait commencer lundi dernier une formation dans une clinique toulousaine. Sa cadette, Najia, avait prévu de s'envoler vers le Maroc. Une marche en hommage aux deux soeurs aura lieu dimanche après-midi, à 14 heures, au départ de Fauguerolles et en direction de Port-Sainte-Marie.



    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...es-2-s339urs-disparues-retrouvees-mortes-.php
     
  2. Serviteur

    Serviteur Visiteur

    J'aime reçus:
    179
    Points:
    0
    moi ce que je ne comprends pas c'est les débris qui sont restés sur la route !!!! s'il n'ya pas d'accident il ne devrait pas y avoir de débris !!! donc la voiture aurait dû tout simplement quitté la route et plongé dans la rivière sans débris ou enlèvement de plaque d'immatriculation ??!

    Il est vrai qu'il neige pas mal donc il ya un risque de glissement
     

Partager cette page