France-Nord :il tire avec un fusil, 2 morts

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 13 Avril 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Un forcené retranché dans un logement a fait feu sur trois personnes, "toutes en état de mort apparente", dans une rue de Douchy-les-Mines (Nord), près de Valenciennes, cet après-midi peu après 17H00, a-t-on appris auprès des secours.



    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...W00357-nord-il-tire-avec-un-fusil-3-morts.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    L'homme a tué dimanche après-midi un jeune couple d'une vingtaine d'années, dans une rue de Douchy-les-Mines. Retranché dans son domicile, le forcené s'est finalement rendu aux forces de l'ordre, sans expliquer son geste.

    Pour une raison encore inconnue, un forcené a fait feu sur trois personnes dans une rue de Douchy-les-Mines (Nord), près de Valenciennes, lundi vers 17h00. Deux passants ont été tués, tandis que les pompiers avaient fait état dans un premier temps de trois victimes potentielles. Les deux personnes tuées sont un couple d'une vingtaine d'années, abattues devant le seuil de la maison du forcené.

    L'homme, âgé de 65 ans, s'est ensuite retranché dans un logement et a menacé de se suicider, avant de se rendre aux forces de l'ordre vers 19h15. Le groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) encerclait le domicile depuis environ un quart d'heure lorsque le forcené a ouvert la porte et s'est rendu dans le calme.

    Selon La Voix du Nord, l'homme n'était pas connu des services de police, et les victimes n'avaient pas de liens familiaux ou amicaux avec le forcené. Mais le procureur général de Douai estimait lundi soir que le drame pourrait être dû à «une querelle de voisinage». «C'était un homme qui avait la réputation d'être quelque peu violent et qui avait pu justifier l'intervention de la police» par le passé, précisait de son côté Jean-Michel Bérard, préfet de région.


    L'homme réserve ses déclarations au juge

    Le sexagénaire, qui paraissait «calme» lors de son arrestation, «a dit qu'il ne souhaitait pas s'expliquer sur son geste et qu'il réservait ses déclarations au juge», selon le procureur général Jean-Jacques Zirnhelt.

    Seules deux douilles avaient été retrouvées en début de soirée, à proximité des lieux du drame, mais les forces de police devaient encore passer la maison au peigne fin, ainsi que les alentours. L'homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire régionale, saisie par le parquet de Valenciennes pour les besoins de l'enquête.


    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...tue-trois-personnes-pres-de-valenciennes-.php
     

Partager cette page