France Télécom acquiert 40 % de Meditel

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 21 Septembre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]
    Marc Rennard, le Monsieur Afrique de France Télécom.

    En signant un accord avec le deuxième opérateur du royaume chérifien, le numéro un du mobile français part à la conquête des parts de marché d’un autre groupe français : Vivendi. Qui possède 43 % des actions de Maroc Télécom.

    C’est confirmé : France Télécom (FT) est sur le point de s’implanter au Maroc. L’opérateur historique français a signé ce mardi 21 septembre un mémorandum d’entente en vue d’acquérir 40 % de Meditel, le deuxième opérateur mobile du royaume. Pour réaliser cette opération, le groupe français s’apprête à débourser 640 millions d’euros. Un investissement à la mesure de ses ambitions puisqu’il désire doubler son chiffre d’affaires dans les pays émergents à l’horizon 2015, et notamment en Afrique, où sa filiale Orange est très présente.

    Le Maghreb, un objectif prioritaire


    Par cette nouvelle acquisition, FT compte bien marcher sur les (larges) platebandes de Maroc Télécom, détenu par un autre groupe français, Vivendi, maison mère de l’opérateur SFR. Et réalise par là une opération très prometteuse, puisque la marge opérationnelle de l’opérateur marocain - 45 % - ferait pâlir d’envie n’importe quel industriel. Un chiffre à comparer aux modestes 19,5 % de SFR en France…

    http://www.jeuneafrique.com/Article...comfrance-telecom-acquiert-40-de-meditel.html
     
  2. la3ziza

    la3ziza Visiteur

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    0
    on verra ce que ça va changer pour le consommateur
     
  3. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    rien du tt <D
     
  4. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    esperant une baisse des prix des tarif de communication car tot ou tard ghadi ndouz meditel :D
     
  5. la3ziza

    la3ziza Visiteur

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    0
    ysf : tu as un réalisme sans pareil lol
     
  6. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    ra had france telecom ma jate ta 3arfa li kayne !
    rah lmaroc aghla dawla fel 3rab f les tarifs tél we chafra 3ayn bayn makaynch li yhdar !
     
  7. la3ziza

    la3ziza Visiteur

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    0
    je le sais
    de tout manière, même-si les opérateurs télécom se multiplient au bled, ça ne change rien pour le consommateur du moment où cesdits opérateur se mettent d'accord pour tirer le max de profit

    les tarifs sont les mêmes, les offres sont les mêmes, les plages soidisant promotions sont les mêmes, seuls les couleurs changent
     
  8. bouga

    bouga Touriste

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    18
    hhh,tzzz f la competence ou sem7ou lia 3la had ta3bir daniee
     
  9. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Méditel/France Télécom: Le deal est scellé

    · L’opérateur français acquiert 40% du capital

    Marché conclu. Le deal entre Méditel et France Télécom est scellé. Le deuxième opérateur télécoms vient enfin de céder 40% de son capital à France Télécom. Un mémorandum d’entente a été signé hier mardi 21 septembre en fin de matinée à Rabat, en présence du PDG de France Télécom, Stéphane Richard.

    Dans le détail, FinanceCom et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ont cédé 20% chacun. Les deux actionnaires marocains gardent à parts égales 30% chacun dans le capital. Montant global de la transaction: 640 millions d’euros (environ 7 milliards de DH).

    Les premières indiscrétions parlent de 640 millions d’euros qui seront versés en plus de 80 millions d’apport au compte courant. Soit une transaction globale de 720 millions d’euros.

    Les deux actionnaires marocain ont ainsi réalisé une plus value de 120 millions d’euros (plus de 1,3 milliard de DH). La réalisation de cette transaction est prévue pour la fin de l’année 2010. Néanmoins, elle reste soumise à l’approbation préalable du régulateur télécoms.

    De sources sûres, les groupes CDG, FinanceCom et France Télécom ont convenu d’introduire Méditelecom à la Bourse des valeurs de Casablanca dès 2011. Mais juste avant, et selon les termes de la convention, France Télécom compte monter encore de 5% dans le capital de Méditel.

    Fort de cette acquisition, le groupe français devient ainsi concurrent au Maroc d’un autre opérateur français, Vivendi. Ce dernier, rappelons-le, est actionnaire majoritaire à Maroc Telecom (IAM).

    Selon les premières lectures, les enjeux de ce rapprochement devront se traduire dans les mois à venir en termes de business, de relais de croissance et de solutions à forte valeur ajoutée.

    «La cession des 40% à un opérateur français de référence qui plus est a développé une expertise avérée aussi bien dans des pays développés qu’en Afrique et au Moyen-Orient devra se traduire par le transfert d’un savoir-faire et surtout des services à forte valeur ajoutée en téléphonie (fixe et mobile) et Internet», confie, dans une déclaration à L’Economiste, Ahmed Réda Chami, ministre du Commerce et de l’industrie.

    La prise de participation de France Télécom intervient dans le cadre de sa stratégie de croissance sur les marchés émergents et ce, pour compenser une demande atone et une concurrence des plus acerbes en Europe.

    L’enjeu pour France Télécom est de faire de Méditel un levier pour le déploiement en Afrique de l’Ouest et probablement de contrer son compatriote et non moins concurrent Vivendi. L’une des pistes de ce déploiement en Afrique consisterait en un appui via le réseau de BMCE Bank.

    C’est le cabinet Norton Rose LLP (cabinet d’avocats d’affaires international) qui a conseillé Fipar Holding (filiale d’investissement de CDG) dans le cadre de ce protocole d’accord.

    Pour sa part, le groupe FinanceCom a été conseillé par Hicham Naciri, associé du bureau Gide à Casablanca, avec le support de Sylvain Aoust. Quant à l’opérateur français, son conseil a été représenté par Eric Laplante, associé du cabinet White & Case LLP, assisté de Guillaume Vallat. Quant à Méditel, elle a été conseillée sur les aspects financiers par Guillaume Hannezo, associé gérant et Laurent Fabry, directeur à la banque Rotschild.


    Business plan


    Il s’agit d’un business très ambitieux avec un objectif de croissance moyenne de 7% par an. L’apport en expérience marché du mobile et smartphones de l’opérateur français (30 millions de clients dans le monde) devra révolutionner le marché des télécoms au Maroc. La première étape consiste en la fertilisation de l’entreprise et l’arrivée de compétences de France Télécom.


    http://www.leconomiste.com/
     
  10. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
  11. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    France Télécom opportuniste jusqu’au bout

    · Le groupe français a profité de la faille du saoudien Itissalat

    TOUT est allé vite. Très vite. Les négociations entre Méditel et France Télécom «particulièrement efficaces et rapides n’ont duré que quelques mois». Il aura fallu d’une petite faille avec le saoudien Itissalat dont les transactions avec Méditel étaient près d’aboutir, «en tout cas sur le prix de cession», pour que France Télécom s’y engouffre.

    Le tout nouveau DG de l’opérateur historique français, en poste depuis seulement six mois, semble tenir là une belle revanche… sur Vivendi.


    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page