Franck Ribéry et Clément Grenier sont forfaits pour la Coupe du Monde 2014.

Discussion dans 'Football' créé par dul2, 7 Juin 2014.

  1. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
    Franck Ribéry ne verra pas le Brésil. Annoncé douteux depuis plusieurs jours en raison d'une lombalgie chronique, le joueur du Bayern Munich a vu sa blessure s'aggraver ce vendredi matin durant un entraînement. Son état de santé, qui nécessite plusieurs semaines de repos complet, l'empêche donc d'être apte pour le Mondial. Présent exceptionnellement en conférence de presse, Didier Deschamps a confirmé la nouvelle et annoncé l’arrivée de Rémy Cabella et Morgan Schneiderlin dans le groupe France.
    "C'est la mort dans l'âme que je suis contraint de quitter l'Equipe de France et de renoncer à la Coupe du Monde. J'ai toujours espéré, après avoir noté des signes encourageants ces derniers jours, pouvoir être d'attaque pour France-Jamaïque. Mais les tests poussés auxquels je me suis soumis ce vendredi matin ont réveillé mes douleurs lombaires. L'IRM passée à l'hôpital de Rambouillet n'a fait que confirmer les impressions ressenties à chaud et l'aggravation du mal, et donc mon incapacité à m'entraîner et à jouer normalement. Dans ces conditions et malgré les soins prodigués par le staff médical que je remercie sincèrement, mon forfait était inévitable", a précisé l'international tricolore sur le site de la FFF.


    " Franck se sentait mieux. On a augmenté l'intensité du travail et ce matin, lors de la dernière séance (courses effectuées avec un rythme élevé), il a stoppé net sur un faux mouvement avec une forte douleur. Le fait d'augmenter l'intensité a fait que sa situation s'est aggravée", a-t-il précisé en préambule de son point presse. Avant d’ajouter plus d’informations au sujet du Munichois : "Les examens passés en début d’après-midi ont confirmé l’aggravation de la situation. Ribéry est dans l'incapacité de pouvoir s'entraîner dans un délai de plusieurs semaines. Il n'est pas apte à jouer."

    Deschamps: " Par rapport à ce que je compte faire, les meilleurs profils étaient ceux de Schneiderlin et Cabella "

    L’air sérieux, limite froid, Deschamps n’a cependant pas voulu dramatiser la situation assez exceptionnelle que vient de vivre l’équipe de France. " J'ai d'autres joueurs qui ont joué les deux matches amicaux. J'y étais préparé ", a-t-il indiqué. Avant son apparition face aux médias, le forfait de Clément Grenier, victime d’une déchirure à l’adducteur droit, avait en effet été confirmé par L’Equipe.fr. Le sélectionneur des Bleus a officialisé ce deuxième forfait dans la foulée de celui de Ribéry. " Clément Grenier a eu un souci de pubalgie avec Lyon, il a été opéré, il a repris avec son club, il a rejoué, il a participé aux matchs de préparation avec nous. Il a effectué une séance normale jeudi matin, mais dans l'après-midi, sur un mouvement dans le jeu (dribble et frappe), il a ressenti une violente douleur à l’adducteur droit. Il a passé une IRM ce vendredi qui a confirmé une déchirure à l’adducteur droit. "

    Pour remplacer les deux hommes, Didier deschamps a décidé d’appeler deux réservistes. Rémy Cabella remplacera poste pour poste Ribéry, tandis que Morgan Schneiderlin, le polyvalent milieu défensif de Southampton, suppléera Grenier. " Par rapport à ce que je compte faire, les meilleurs profils étaient ceux de Schneiderlin et Cabella ", a souligné Deschamps. Les deux joueurs, intégrés comme réserviste en début de préparation, arriveront à Clairefontaine ce vendredi soir. Leur présence définitive est dans les mains de la FIFA, qui doit valider les deux forfaits médicaux de Ribéry et Grenier. La France affrontera la Jamaïque, dimanche au Stade Pierre-Mauroy de Lille, dans le cadre de son dernier match de préparation au Mondial. Les Bleus s'envoleront pour le Brésil le lundi 9 juin prochain, sans leur leader technique donc.

    Forfaits de Ribéry et Grenier confirmés, Schneiderlin et Cabella appelés - Goal.com
     
  2. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
    France - Ribéry défend le médecin du Bayern

    On en connaît maintenant un peu plus sur les raisons qui ont poussé Franck Ribéry à faire l'impasse sur la Coupe du monde de soccer.
    L'attaquant français a indiqué, dans un entretien avec l'agence sportive allemande SID, qu'il « ne voulait pas se faire injecter de la cortisone par le médecin français ».

    Ribéry souffre d'une lombalgie. En raison de ses douleurs, le joueur s'est retrouvé au centre d'un différend entre l'équipe française et le Bayern de Munich, son club professionnel depuis sept ans.

    Jeudi, le médecin de l'équipe française Franck Le Gall a indiqué que Ribéry aurait pu jouer s'il avait accepté de recevoir une injection de cortisone. Une hypothèse toutefois écartée en raison de la « peur des aiguilles » du principal intéressé.

    « Franck appartient à un club où le mode de traitement de toute pathologie se fait par piqûres. Il a dû en avoir au moins 30 dans l'année. À un moment, tu n'en peux plus, on ne l'a pas fait », a déclaré le médecin des Bleus en référence aux méthodes du médecin du Bayern, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt.

    « Je n'ai pas peur des piqûres, a insisté Ribéry. C'est injuste. Je ne peux pas accepter qu'on fasse des reproches au Dr Müller-Wohlfahrt. Je suis depuis sept ans au Bayern et j'ai une confiance totale en lui, il m'a toujours aidé. Il fait les choses correctement. Sans lui je ne sais pas si je jouerais au football comme je le fais. »

    Le docteur Le Gall avait également souligné que les examens de Ribéry s'avéraient très encourageants et qu'il n'y avait aucune raison pour qu'il ne joue pas au Brésil. Il se questionnait aussi sur les raisons qui avaient poussé le Bayern à faire entrer Ribéry sur le terrain à la 30e minute de jeu de la finale de la Coupe d'Allemagne gagnée contre Dortmund.

    Ribéry défend le médecin du Bayern | Fifa Brésil 2014 | ICI.Radio-Canada.ca
     

Partager cette page