"Fraude fiscale": La justice refuse de classer le dossier Messi

Discussion dans 'Football' créé par RedEye, 29 Juillet 2014.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    Inscrit:
    10 Décembre 2004
    Messages:
    23803
    J'aime reçus:
    4157
    Sexe:
    Homme
    Localité:
    Casablanca
    Le juge d’instruction de Gava (Barcelone) a décidé de poursuivre l’enquête ouverte contre le joueur argentin Lionel Messi et son père, accusés de fraude fiscale

    Le magistrat chargé de ce dossier a, dans un arrêt rendu public lundi, refusé de classer le procès en cours contre le joueur du FC Barcelone et son père, Jorge Horacio Messi, pour une fraude fiscale présumée portant sur 4,1 millions d'euros. Messi "pouvait être au courant et même avoir accepté la création d’une fausse société qui avait comme unique but d’échapper aux obligations liées à l’exploitation de ses droits d’image", indique le magistrat espagnol dans son arrêt.

    Il estime qu'il y avait suffisamment d'indices pour considérer que le joueur aurait "donné son accord à la création et au maintien d'une société fictive qui avait pour unique but de se soustraire à ses obligations fiscales sur les revenus tirés de l'exploitation de ses droits d'images".

    Le quadruple Ballon d'Or a été inculpé en juin 2013, tout comme son père, pour une fraude fiscale présumée portant sur 4,1 millions d'euros. Messi avait été entendu en septembre par la juge chargée du dossier à Gava et a plaidé son innocence. La justice soupçonne Lionel Messi et son père d'avoir contourné le fisc espagnol en percevant des revenus tirés de droits à l'image via des sociétés basées dans des paradis fiscaux entre 2006 et 2009. Le joueur et son père ont nié ces accusations.


    Source
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.