Fruits et légumes : Sale temps pour les exportations

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 5 Février 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    · Importants dégâts sur les tomates et clémentines

    · Plus de 606.000 tonnes expédiées au 31 janvier

    · Forte flambée des prix sur le marché local


    Le niveau des exportations réalisées en 2009 ne sera pas réédité cette année. En cause, le temps froid et humide qui a sévi partout dans les régions de production. Tout particulièrement dans la région du Souss-Massa qui assure plus de 80% des expéditions de primeurs et environ 60% de celles des agrumes.

    Rien que pour les tomates, les dégâts occasionnés par les maladies cryptogamiques sont estimées à près de 40% de la production attendue. Les clémentines et navels n’ont pas été non plus épargnées par les intempéries aussi bien au nord qu’au sud du pays. Du coup, les agrumiculteurs ont dû s’orienter, en priorité, vers le marché local. «Au demeurant, ce dernier se caractérise par des prix fort rémunérateurs», avoue un producteur.

    Oranges et clémentines (avec feuilles) se négocient en effet au gros, entre 4 et 5 DH/kg. De plus, ce débouché assure une trésorerie immédiate pour les producteurs.

    En ce qui concerne les primeurs, la flambée a plus atteint les tomates et courgettes qui présentent une forte sensibilité à l’excès d’humidité et aux fortes fluctuations des températures.
    Aussi ne faut-il point s’étonner face au niveau des prix pratiqués actuellement. Baisse de l’offre oblige, les tomates sont cédées, stade marché d’Inezgane, entre 3,50 et 6 DH/kg selon la qualité. Alors que les courgettes et poivrons sont vendus à plus de 4 DH/kg sur le même marché de gros. Pour le haricot vert, la fourchette se situe entre 6 et 8 DH/kg.

    Au détail, tous ces niveaux de prix sont à majorer d’au moins 50%.

    S’agissant des exportations, un volume de plus de 606.000 tonnes a été réalisé à la date du 31 janvier au lieu de 670.730 à la même période en 2009.


    Sur ces quantités, les agrumes représentent 306.055 tonnes. Niveau en légère régression de 4% par rapport à la même date de la campagne précédente. A noter que l’essentiel des exportations d’agrumes demeure dominé par les petits fruits en particulier les clémentines.





    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page