GBP : Le nouvel élan du groupe Banque Populaire

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 5 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Tandis que le groupe affiche une bonne rentabilité, la BCP met le cap sur les métiers de banque de financement et d’investissement.

    [​IMG]
    Mohamed Benchaâboun

    La séance n’a pas été pénible pour le comité directeur du Crédit Populaire du Maroc et le conseil d’administration de la Banque Centrale Populaire qui se sont réunis le 22 Septembre dernier sous la présidence de Mohamed Benchaaboun pour examiner l’arrêté des comptes du Groupe, au terme du 1er semestre 2008. Pas plus que ne l’a été la rencontre qu’ils ont eue avec la presse et les analystes financiers deux jours plus tard pour communiquer leurs résultats. Les résultats dont ils avaient à prendre -et faire prendre- connaissance, confortent le nouvel élan du groupe sous l’ère Benchaaboun (le nouveau Président ayant pris ses fonctions il y a quelques mois à peine).« Croissance notable et renforcement de l’assise financière », résume le management du groupe. Les chiffres confirment…
    Premier indicateur, le Résultat Net Part du Groupe. Il a enregistré une progression de 22%, à 1,5 milliards de DH. Une forte évolution qui est portée par l’activité récurrente du Groupe.
    Le Produit Net Bancaire consolidé s’est apprécié de 17% à 4,1 milliards de dirhams, grâce à une progression sensible de l’ensemble de ses composantes. En effet, la marge d’intérêt a progressé de 16%, les activités de marché de 30% et la marge sur commissions de12%).
    Les fonds propres part du groupe ont atteint 19,3 milliards de DH en hausse de 14%. Ce qui renforce l’assise financière du Groupe et lui permet de saisir les opportunités de développement.
    Le groupe peut également se féliciter de son dynamisme commercial. Ainsi, les dépôts de la clientèle se sont appréciés de 12%, à 139,5 milliards de DH. Il faut signaler que depuis le début de l’année, le Groupe a reçu 185 000 nouveaux clients, portant le portefeuille clients à 2 800 000, soit, relève, non sans fierté le management, « la plus large base clientèle de la place !».
    Côté réseau également, la performance est au rendez vous. A fin juin 2008 (sur une année glissante), le GBP avait procédé à l’ouverture de 77 nouvelles agences, le nombre total des agences s’établissant, à ce jour, à 717 agences. Soit le premier réseau du secteur bancaire.
    Pour ce qui est du financement de l’économie, le groupe fait état d’une augmentation des crédits à l’économie de pas moins de 41%. Ce qui lui fait gagner 1,3 point de part de marché, soit actuellement, 21,6%.
    BCP : Cap sur la Banque de financement et d’investissement

    La Banque Centrale Populaire enregistre, à fin juin 2008, de bonnes performances commerciales et financières et confirme sa position d’acteur de référence dans les métiers de banque de financement et d’investissement.
    En effet, la Banque Centrale Populaire a réalisé, sur une base sociale, un résultat net de 471 millions de DH qui s’est apprécié de 28% sous l’effet combiné d’une forte évolution du PNB (+74 millions de DH) et d’un coût du risque crédit quasi-nul. Le résultat brut d’exploitation, a progressé de 24% à 706 millions de DH. Le produit net bancaire s’est établi à 692 millions de DH, en appréciation de 12%. La marge d’intérêt a enregistré une forte progression de 36% grâce à une activité d’intermédiation en pleine croissance.

    Par ailleurs, La BCP a conforté sa première place dans les activités de marché, avec un encours de 43,3 milliards de DH et un niveau d’intervention de 32%.
    L’activité corporate banking a enregistré une nette amélioration avec un accroissement des crédits à l’économie de +62% (soit +6 milliards de DH).
    Il faut cependant noter que le portefeuille d’investissement a connu un recul de 31% par rapport au 31 décembre 2007 pour se fixer à 26,3 milliards de DH, même si cette baisse s’est faite en faveur des titres de transaction et de placement qui, eux, ont été multipliés par 3 pour atteindre 13,7 milliards de DH.
    De même, les ressources ont connu une légère baisse de 1,2% à 74,1 milliards de DH en juin 2008, contre 74,9 Md à fin décembre 2007, la trésorerie excédentaire en provenance des BPR ayant été réduite de 1,4% à 64,1 milliards de DH.


    Source : lereporter.ma

     

Partager cette page