Ghellab fait passer l’idée d’un bras armé

Discussion dans 'Info du bled' créé par inspiration08, 26 Octobre 2009.

  1. inspiration08

    inspiration08 allahoma ghfir denoubana

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    0



    · Une Agence chargée de décliner la stratégie du gouvernement

    · Le projet de loi est actuellement à l’étude

    LE ministre de l’Equipement et des Transports est arrivé à la conclusion qu’il sera difficile de concrétiser la stratégie du développement de la logistique sans passer par une entité aux pouvoirs transversaux. D’où l’idée de créer une structure dédiée, l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL). Selon l’économie générale du projet de loi, il s’agit de mettre en place une entité suffisamment forte pour transcender les frontières institutionnelles des compétences des administrations.
    Dans une déclaration à L’Economiste, Karim Ghellab affirmait, à raison, qu’il lui faudra un «sponsor» politique pour franchir les obstacles qui se dresseraient sur la route de la stratégie de développement de la logistique. L’un des plus importants de ces obstacles est le foncier, car pour déployer le fameux réseau de plateformes logistiques, il faudra puiser des milliers d’hectares dans les réserves foncières de l’Etat. Le principe est aujourd’hui acquis.
    La question foncière ne se poserait plus en termes d’obstacle. Le gouvernement a déjà identifié un certain nombre de sites où seront aménagés les plateformes logistiques prévues dans le schéma directeur. C’était l’un des tout derniers points qui restait à régler avant la signature du contrat-programme. Selon nos informations, on en est pratiquement à la phase d’ultimes validations et la conclusion de l’accord-cadre serait imminente.
    Les choses s’accélèrent donc pour la mise en œuvre des conclusions de l’étude de McKinsey. Le réseau des plateformes logistiques représente la colonne vertébrale de la stratégie gouvernementale.
    Le schéma imaginé est de dupliquer plus ou moins ce qui a été fait pour les stations du plan Azur. Il sera fait appel aux aménageurs privés sur la base d’un cahier des charges, à eux de trouver des investisseurs et des prestataires qui prendront des positions sur ces plateformes. Celles-ci seraient des complexes qui abriteraient des activités variées, bien au-delà de la simple prestation de la logistique-entrepôt.
    Un travail en amont a été réalisé sur la cartographie des flux des marchandises, travail à partir duquel seront fixées les priorités dans le déploiement des plateformes. Tout a été décortiqué selon les catégories et les grandes masses: vrac liquide et solide, import, export, etc. L’objectif est de pouvoir optimiser les déplacements des marchandises et, in fine, de réduire les coûts. Que Casablanca continue encore à cristalliser 90% des céréales à l’import n’est pas compatible avec l’impératif de réduction des coûts de transport.


    source : la vie économique
     
  2. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    bgha ydir une agence elli yet7ekam fiha w hia elli tkoun fel wajiha m3a na9abate w sda3 rass
     

Partager cette page