Golden League à Berlin: Bekele et Isinbayeva à leur main, Vlasic sur un os

Discussion dans 'Autres Sports' créé par angelman, 15 Juin 2009.

  1. angelman

    angelman Bannis

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    [​IMG]

    BERLIN (AFP) — L'Ethiopien Kenenisa Bekele sur 5000 m et la Russe Yelena Isinbayeva à la perche ont tranquillement réussi leur entrée dans la Golden League, dimanche à Berlin, tandis que la Croate Blanka Vlasic a déjà dit adieu au jackpot, battue par à la hauteur l'Allemande Ariane Friedrich.

    Vlasic doit maintenant espérer que l'histoire ne se répètera pas dans cette même enceinte du stade Olympique le 20 août, jour de la finale des Mondiaux.

    Après avoir assuré une barre à 2,03 m et raté sa première tentative à 2,06 m, la Croate a été contrainte de se lancer dans un duel tactique avec la locale, qui avait passé 2,06 m au 1er essai.

    Vlasic demandait alors une barre équivalente à l'actuel record du monde (2,09 m). Mais deux échecs plus tard, Friedrich, qui l'avait déjà battue aux Championnats d'Europe en salle cet hiver empochait la première manche de la Golden League.

    "A ce moment de l'année, je n'ai pas à me plaindre. Je ne suis pas blessée et je sais que je vais progresser. En tout cas, je ne suis pas inquiète", a commenté Vlasic, qui doit d'ores et déjà s'asseoir sur le million de dollars promis aux vainqueurs des six réunions de la Golden League cet été.

    Bekele et Isinbayeva, eux, lorgnent bien sur le pactole, tout comme les autres vainqueurs des dix épreuves au programme de ce lucratif circuit.

    Englué dans le peloton du 5000 m à un tour de la fin, le triple champion olympique s'en est extirpé à l'attaque du dernier tour pour contrôler la meute kényane, qui place 12 de ses représentants dans les 15 premiers.

    Pour le chrono, il faudra attendre un peu de la part de l'Ethiopien, qui effectuait sa vraie rentrée sur piste, après un 1500 m avorté le 1er juin.

    Comme Bekele, Isinbayeva n'a pas eu à forcer pour s'imposer avec une MPM 2009. La double championne olympique et du monde a assuré une barre à 4,83 m, loin de ses standards et de son record du monde (5,05 m).


    Mais la piste bleue électrique a quand même offert quelques "perfs". Outre Friedrich et ses 2,06 m, l'Américaine Sanya Richards sur 400 m et le Kényan Augustine Choge, sur 1500 m, ont réussi les meilleures performances de ce début de saison.

    Sanya Richards, prétendante logique au jackpot, a amélioré en 49 sec 57/100 le chrono qu'elle avait réussi à Eugene (Etats-Unis) le 7 juin (49.86), et devancé très facilement la Botswanaise Amantle Montsho (50.94) et la Russe Yulia Gushchina (51.10), réussissant au passage le temps le plus rapide depuis l'été 2007.

    Quant à Choge, il faut remonter à juillet 2006 pour trouver plus rapide sur 1500 m.

    "Je suis vraiment content de ma course et du chrono (3:29.47). La course a été parfaite. Mon entraîneur veut que je cours le 5000 m mais moi, je préfère le 1500 m. J'espère que cette course va le convaincre", a souri Choge, quadruple vainqueur à Berlin dans l'enceinte rénovée qui avait accueilli les JO de 1936.

    Du côté des Français, l'après-midi a été long et raté. Ladji Doucouré est totalement passé au travers son 110 m haies (7e en 13.73). Le plus inquiétant est que le quatrième des jeux Olympiques ne s'explique pas cette deuxième déconvenue après celle de New York le 30 mai.

    Salim Sdiri a pris la 5e place de la longueur (8,00 m) moins de 48 heures après son record de France (8,42 m), Martial Mbandjock (10.22) et Ronald Pognon (10.29) ont respectivement pris les 6e et 7e places du 100 m.

    Pour les organisateurs, pour le public (63.896 spectateurs) et pour les athlètes, cet après-midi berlinoise a été une parfaite répétition avant les Mondiaux (15-23 août).

    Source
     

Partager cette page