Google Code se propose d' héberger des projets Open Source

Discussion dans 'High tec' créé par Le_Dictateur, 28 Juillet 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Encore un nouveau service Google. Cette fois, le géant du Web confirme son intérêt pour l'Open Source en ouvrant le portail Google Code, un service d' hébergement de projets libres.

    Le groupe entend-il répliquer le succès de SourceForge.net ? Cela y ressemble. Google Code permet aux développeurs d'un projet de rendre public le code source de leur logiciel sous couvert d'une licence , mais surtout de gérer les versions . Google Code utilise Subversion (SVN) qui permet de gérer les versions des fichiers d'un projet géré par de nombreux utilisateurs.

    Mais le moteur souligne qu'il ne s'agit pas de concurrencer directement SourceForge. Il désire aller plus loin que le simple hébergement de projets. Google proposera également des API et des outils de développement exploitables à travers ses différentes applications.

    Pour entrer dans le Google Code, un projet open source devra être issu de l'une des licences suivantes : Apache, Artistic, GNU General Public License (GPL), Lesser General Public (LGPL), Mozilla License, BSD, ou MIT.


    Source - Indexor.info
     
  2. nadr

    nadr Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Google Code se propose d' héberger des projets Open Source

    Je me demande qui ce qu'un géant comme google cherche derière une initiative pareille???
     
  3. sadalif

    sadalif Visiteur

    J'aime reçus:
    105
    Points:
    0
    Re : Google Code se propose d' héberger des projets Open Source

    C'est simple: à dominer le monde!! :D
    google aime l'innovation et etre au premier plan, c'est un atout non negligeable...
     
  4. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Google Code se propose d' héberger des projets Open Source

    au moins il mérite, par contre pour Microsoft [:Z]
     

Partager cette page