Google Glass : Google exclut officiellement la reconnaissance faciale

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 5 Juin 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Le Sénat américain et le Parlement australien avaient interrogé Google sur les mesures prévues pour protéger la vie privée et les données personnelles des personnes avec ses Google Glass.


    C'est probablement en réponse à cette inquiétude des parlementaires et d'autres défenseurs des droits à la vie privée que Google a fait un pas de plus en modifiant sa politique développeurs.

    « Ne pas utiliser la caméra ou le microphone afin de recouper des informations et de présenter immédiatement des informations d'identification personnelle sur une personne d'autre que l'utilisateur, cela concerne des cas d'utilisation comme la reconnaissance faciale et les empreintes vocales. Les applications qui font cela ne seront pas approuvées pour le moment » peut-on lire sur la politique mise à jour.

    Une interdiction formelle mais probablement temporaire puisqu'une note sur une page Google Plus du Project Glass précise que « les fonctionnalités de reconnaissance faciale ne seront pas ajoutées aux produits sans qu'une solide protection de la confidentialité ne soit mise en place. »

    Un message qui arrive à point nommé puisque des développeurs testant les Google Glass assurent qu'il est possible d'installer des applications sans l'accord de Google et donc sans aucune vérification. Les applications ainsi installées peuvent accéder aux données d'autres applications (Facebook ou Twitter par exemple) entraînant ainsi la possibilité de reconnaître une personne dès qu'elle est prise en photo.

    Aux moins deux entreprises travaillent déjà sur la reconnaissance faciale. Il s'agit de Lambda Labs, qui propose même déjà des systèmes de reconnaissance faciale à 250 dollars, et Rekognition.

    Lambda a gardé son sang froid après la décision de Google et a expliqué dans un tweet a des personnes voulant faire l'expérience de son application « ne vous inquiétez pas, nous pensons que c'est une caractéristique essentielle des Google Glass. Google l'autorisera ou le remplacera par un utilitaire qui fait la même chose. »

    D'autres entreprises comme inSight app vont encore plus loin en arguant pouvoir amorcer une application de reconnaissance basée sur les goûts vestimentaires d'un individu … ou leur manque de goût.


    Source
     

Partager cette page