Google officialise le rachat de YouTube

Discussion dans 'High tec' créé par FoX, 10 Octobre 2006.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Le moteur de recherche investit 1,65 milliard de dollars dans YouTube. Le site de vidéo communautaire bénéficiera de l’expertise technologique de Google, qui de son côté envisage la vidéo comme un débouché «fantastique pour la publicité».

    Pressenti depuis quelques jours, les deux protagonistes ont confirmé l'accord lundi soir: Google rachète le site de vidéos communautaire YouTube, pour un montant record de 1,65 milliard de dollars en actions Google. Le titre a clôturé à 429 dollars le 9 octobre, après l'annonce. L'accord devrait être finalisé au quatrième trimestre 2006.

    YouTube représenterait environ 45% du marché de la vidéo en ligne, selon des mesures d'audience de la société Hitwise. Plus de 100 millions de vidéos y sont consultées chaque jour, avec 20 millions de visiteurs uniques mensuels (source Nielsen Net Ratings).

    La société, qui conservera sa marque, poursuivra ses activités de façon indépendante. Elle garde tous ses salariés, ainsi que son siège californien de San Bruno, peut-on lire dans un communiqué.

    D'autres rachats à suivre?

    YouTube viendra renforcer et compléter l'activité vidéo de Google, qui propose très peu de fonctionnalités communautaires. Les deux entreprises vont donc collaborer en vue de créer de nouvelles fonctions pour les utilisateurs et les réalisateurs en herbe.


    «C'est l'un des nombreux investissements que Google compte faire afin de placer la vidéo au c½ur de l'expérience en ligne des utilisateurs», a déclaré le P-DG de Google, Eric Schmidt, après l'annonce du rachat. «En observant le marché, nous avons vu qu'un gagnant se démarquait de façon évidente du côté de la vidéo communautaire. C'est ce qui nous a poussé à engager des pourparlers avec YouTube.»

    Du côté du site de vidéos, ses cofondateurs Chad Hurley et Steve Chen se réjouissent de l'accord. Ils vont profiter du portefeuille bien garni de Google et de ses contacts publicitaires tout en continuant à développer leur site. «Nous disposons désormais des ressources pour faire passer notre service au niveau supérieur», indique Chen.

    Profiter de la manne publicitaire

    Améliorer la fonction de recherche sur YouTube grâce à la technologie de Google sera ainsi l'une des priorités du nouvel ensemble. Le but est d'améliorer l'utilisation du site, mais aussi de générer des revenus. «La vidéo est un canal de diffusion fantastique pour la publicité», s'est enthousiasmé Sergey Brin, son cofondateur et président, conscient de la manne financière potentielle.

    «Nous allons explorer les possibilités offertes par la technologie publicitaire de Google, afin qu'elle profite aux utilisateurs et aide les partenaires à monétiser leurs contenus», a confirmé Chad Hurley, P-DG de YouTube.

    YouTube va également y gagner sur les difficiles questions de violation de droit d'auteur. Notamment concernant les extraits de programmes de télévision de plus en plus publiés sur son site, estime l'analyste Josh Bernoff de Forrester Research: «La combinaison d'une plus grande capacité à signer des accords, avec l'habilité technique de résoudre des problèmes de copyright, les met ensemble [Google et YouTube] dans une bien meilleure posture que si YouTube restait seul».

    ZDNet
     
  2. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Google officialise le rachat de YouTube

    Wahoma li jat m3ahom, baghén idiro el i7tikar pour les technologies web 2.0... o ygoulo l Microsoft khalik m3a Microsoft Windows et Offices baraka 3lik [22h] [07h]
     
  3. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Re : Google officialise le rachat de YouTube

    daba chraw YouTube lli kane mza77em google video, katji tchouf les concurents chnou darou katl9a Yahoo chrat JumpCut ... awwel merra kansma3 ana b 8ad jumpcut ...
    o dima google 8iyya ssabi9oune o lokhrine lla7i9oune !
    l7assoul chi n8ar ghadi nwelliw ngolou a nmchi nsurfé f Google [57v]
     
  4. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Rachat de YouTube par Google : entre enthousiasme et inquiétude

    Si un bon tiers des lecteurs du JDN salue l'opération, la moitié la trouve démesurée, relevant le montant trop élevé et l'intérêt discutable du site de partage vidéo.

    Les lecteurs du Journal du Net sont partagés sur le rachat annoncé lundi soir de YouTube par Google (lire l'article du 10/10/06), à l'image des réactions que nous avons recueillies (lire les réactions du 11/10/06). Une moitié (49,5 %) trouve cette opération démesurée, et l'autre s'enthousiasme.


    [​IMG]

    Le prix - 1,65 milliard de dollars - est jugé trop élevé par un quart d'entre vous. Il est vrai que ce montant peut étonner pour un site créé il y a un peu plus d'un an et demi, et dont le modèle économique pose question. C'est surtout la croissance record de YouTube et son positionnement comme leader de la diffusion de vidéos, un secteur en plein boom, qui en feraient la valeur. Reste à savoir comment Google va rentabiliser son investissement.

    Un autre quart des lecteurs est d'accord pour qualifier YouTube de "coquille vide". Comme beaucoup de sites Web 2.0, celui-ci ne produit pas lui-même du contenu. Des inquiétudes pèsent par ailleurs sur la publication de vidéos protégées par copyright. Mais Google a lui-même des accords avec divers producteurs de contenus et devrait utiliser son nouveau site comme support de diffusion.

    Enfin, 35 % des lecteurs disent bravo à Google. Indépendamment de l'intérêt de YouTube, ce rachat lui permet surtout d'écarter une fois encore ses concurrents. Et de placer la barre très haut pour d'autres rachats. Les dirigeants du réseau social Facebook ont ainsi revu à la hausse le prix demandé à Yahoo. Jusqu'à présent habitué à faire ses courses du côté des start-ups, cette dernière acquisition montre que Google est bien le nouvel ogre du secteur Internet.

    Source - JournalDuNet.Com
     

Partager cette page