Google X : 16 000 processeurs pour identifier un chat

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 28 Juin 2012.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Google X : 16 000 processeurs pour identifier un chat


    Le laboratoire de recherche X de Google a procédé à la connexion de 16 000 processeurs pour créer un réseau de neurones permettant d’identifier des chats.
    Déjà connu pour son projet de voiture sans conducteur en encore ses lunettes pour la réalité augmentée présentés récemment, le laboratoire de Google revient encore au-devant de la scène avec des résultats concrets pour un autre de ses projets.

    En gestation depuis plusieurs années, une équipe de chercheurs de Google X s’est lancée dans un projet avec pour objectif de simuler le fonctionnement du cerveau humain.
    Ceux-ci sont parvenus à créer l’un des plus grands réseaux de neurones pour l’apprentissage machine, en connectant 1 000 ordinateurs disposant d’un ensemble de 16 000 processeurs.

    Celui-ci a ensuite été lâché sur Internet pour apprendre de sa propre initiative. Face à des images provenant de près de 10 millions de vidéos YouTube, le cerveau de Google a été capable de reconnaitre et regrouper des images des chats, sans aucun enseignement ou information sur l’animal.

    « Nous n’avons jamais dit au cours de l’apprentissage, c’est un chat » explique Jeff Dean, chercheurs chez Google. « Il a inventé le concept de chat ».

    Les performances du réseau de neurones ont dépassé les attentes des chercheurs, doublant son taux de précision dans l’identification des objets à partir d’une liste de 20 000 articles.
    Le fonctionnement de ce réseau de neurones selon le New York Times tend à prouver des théories en biologie selon lesquelles chaque neurone est entraîné à l'intérieur du cerveau à identifier des objets particuliers.

    Le système pour l’instant n’est pas encore parfait, mais les résultats produits sont déjà suffisants pour dévoiler le projet, qui sera présenté lors d’une conférence sur l’apprentissage informatique en Écosse.



    Sources : Developpez.com - New York Times
     

Partager cette page