Grand Prix national de la Presse

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 13 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Le jury de la 6ème édition du Grand Prix national de la Presse a annoncé, mercredi soir, les noms des lauréats de ce prix, dans ses différentes catégories, lors d'une cérémonie organisée au Théâtre national Mohammed V à Rabat, à l'occasion de la Journée nationale de l'information et de la communication.La cérémonie de remise de ce prix dédié à la presse a été présidée par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, et s'est déroulée en présence de députés, d'ambassadeurs ainsi que de représentants des différents médias nationaux.
    Le prix de la télévision a été attribué ex-aequo à Soumia Dghoughi et Mohamed Ait Lachguer, respectivement journalistes à la deuxième chaîne de télévision 2M et à la chaîne Al-Oula. Mme Dghoughi a été récompensée pour son reportage sur "l'Expulsion abusive des Marocains d'Algérie", tandis que Mohamed Ait Lachguer a été primé pour son documentaire intitulé " Fès, l'Africaine".
    Dans la catégorie "Radio", Mohamed Al-Aouni, journaliste à la Radio Nationale a été récompensé pour son dossier traitant de "La contrebande: entre évasion sociale et ruine économique".
    Le prix de la presse écrite et électronique est revenu à Lahcen Lyasmini, journaliste au quotidien "Al Alam", pour son article sur la "cession de l'u assiette foncière du parc zoologique national de Rabat".
    Quant au prix de l'Agence, il a été attribué au journaliste de l'Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), Mustapha Elouizi, pour son article intitulé "Quand les chèvres alpines sèment la joie aux douars de Ouarzazate".
    Le prix de la meilleure photo est revenu au photographe-journaliste du quotidien "Assabah", M. Abdelmajid Bziouat, pour sa photo sur les protestations contre la visite du Roi d'Espagne aux présides occupés de Sebta et Mellilia.
    Le jury a également remis un prix honorifique à M. Abdellah Stouki, journaliste, écrivain et éditeur, en hommage à son action au service de la profession.
    Le prix de la presse accréditée a été décerné ex-aequo aux journalistes palestinien Ouassif Mansour (journal palestinien Al-Hayat Al-Jadida) et français né au Maroc, Jean-Pierre Koffel, qui collabore notamment avec "Al-Bayane" et "Tel Quel".
    Le jury, présidé par M. Seddik Maâninou, journaliste et ancien secrétaire général du ministère de la Communication, était composé de MM. Ahmed Tahiri, journaliste à la MAP, Mohamed Mamad, directeur des programmes à 2M, Abdellah Amrani, directeur de l'hebdomadaire "La vérité", Fahd Yaata, Directeur de l'hebdomadaire "La Nouvelle Tribune", Mehtat Raqqas, journaliste à "Bayant Al-Yaoum", Driss Azdoud, professeur et chercheur, Mimoun Al Ibrahimi, enseignant à l'Institut Supérieur de l'information et de la communication, Rachid Sabbahi, journaliste à la SNRT, Mohamed Mali, Photographe et Rédacteur en chef du magazine "News Photo", et Mme Atika Asermouh, Chef du département des programmes à la RTM.
    Intervenant à cette occasion, le président du jury, M. Seddik Maâninou, a appelé les médias nationaux à accorder une plus grande attention au Grand prix national de la presse, en encourageant et en améliorant la qualité de leur participation à ce concours. Le développement de la presse nationale passe par la promotion du journalisme d'investigation en tant que genre journalistique et, généralement, du travail de terrain, a-t-il souligné.
    Les questions de proximité et les préoccupations quotidiennes du citoyen doivent elles aussi être placées au rang des priorités pour les professionnels de la presse, a-t-il estimé.
    Concernant le journalisme d'agence, M. Maâninou a mis l'accent sur l'émergence de nouveaux genres de reportages traitant de sujets de proximité et d'actualité, recommandant de s'ouvrir davantage sur ce genre de produit.
    Le jury était chargé de sélectionner les lauréats parmi 156 journalistes candidats dans six catégories, dont 51 articles de la presse écrite, 19 dépêches d'agence, 20 photos, 36 productions radiophoniques et 30 autres télévisuelles.
    Le Grand prix national de la presse a été institué par SM le Roi Mohammed VI dans le message que le Souverain avait adressé, le 15 novembre 2002, à la famille de la presse et des médias à l'occasion de la Journée nationale de l'information et de la communication. Ce prix vise à récompenser les efforts individuels et collectifs des journalistes et à encourager les meilleures productions nationales dans tous les domaines de l'information.


    http://www.tangermagazine.com/__n43...at85_laureats_du_grand_prix_de_la_presse.html
     
  2. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    ra8 3taw8a l nini kbel el waket .
     
  3. ID^^

    ID^^ Accro

    J'aime reçus:
    375
    Points:
    83
    9rit'ha Grand Prix national de la Paresse <D


     

Partager cette page