Grave crise d'énergie électrique dans les deux prochaines années

Discussion dans 'Info du bled' créé par linvite, 5 Septembre 2007.

  1. linvite

    linvite L'âme de samurai!!

    J'aime reçus:
    135
    Points:
    63
    RABAT- Le Maroc connaîtra une grave crise de production et de distribution de l'énergie électrique dans les deux prochaines années, averti jeudi l'office marocain de l'électricité (ONE) selon lequel cette situation est le résultat "de retards dans les investissements"




    [​IMG]


    Selon des experts de l'ONE cités par la presse spécialisée, la situation est déjà préoccupante: "sur le court terme, nous sommes déjà en difficulté, il faut réagir tout de suite pour le moyen terme, et des investissements s imposent.

    "Grosse ombre au tableau dans l'euphorie ambiante: le spectre des coupures de courant n a finalement pas disparu, et les années à venir s annoncent même difficiles", souligne ' l'Economiste, qui précise que "à partir de 2008 et sur au moins une période de deux ans, l'office ne pourra plus faire face à la demande".


    Pour les experts de l'ONE, la hausse de la demande, les surcoûts d importation de charbon pour les centrales thermiques et la faiblesse des investissements pour l'augmentation de la production d énergie électrique sont à l'origine de cette crise de la production électrique.

    Pourtant, hors zones urbaines où la consommation est la plus importante, les zones rurales marocaines ne sont alimentées en électricité qu'à hauteur de 72-80 %, selon un rapport annuel de l'ONE.

    Dans son rapport 2004, la direction générale de l'ONE prévoyait en fait cette crise de la production d énergie électrique en lançant un appel d offres pour la réalisation à l'orée de 2011 d une centrale à charbon à Cap Ghir, dans la région d Agadir d une capacité de deux fois 660 MW.

    Pour l'ONE, si la réalisation de cette centrale thermique controversée du fait de l'utilisation du charbon, un polluant majeur, n est pas réalisée, la situation deviendrait très vite inquiétante pour la production de l'énergie électrique (utilisation à 75 % du charbon) au Maroc.

    La production d électricité au Maroc est assurée en grande partie actuellement par la centrale de Jorf Lasfar (1.356 MW/heure, soit 50 % de l'énergie produite au Maroc), implantée sur le grand littoral casablancais et que le groupe émirati ADWEA a racheté à travers sa filiale "Taqua" aux groupes helvético-suédois "ABB" et américain "CMS Energie".

    Dans les années 90, le Maroc, où le charbon et le bois constituent toujours une source énergétique privilégiée, particulièrement dans les zones rurales, avait connu de graves perturbations dans la production et l'alimentation en électricité des consommateurs, alors que dans les grandes villes les industriels ont été obligés d acquérir des groupes électrogènes.

    Le Maroc achète sur le marché international tous les produits d hydrocarbures, notamment le gaz, avec une facture de 44,25 milliards de dirhams (environ 4,4 milliards d euros) à fin décembre 2006.

    http://www.emarrakech.info/Grave-cr...s-deux-prochaines-annees-au-Maroc_a10839.html
     
  2. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    nekalbo8a chme3 o lambbat deyal el gaz (bitrone)<D
     
  3. wah

    wah wjada secs

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    vous voulez semer la panique parmis les citoyens a sahbi??!
    galsin katkhel3ou f nnas wana yallah gales m3a le dg dial l'one simana lli ddazet kaneddakrou 3la la nouvelle politique energetique qui favorise la rationalisation de l'utilisation de l'energie electrique et la promotion des énergies alternatives dans les quelques années à venir...
    faut toujours élargir le spectre de votre vision de telle ou telle sujet; et ne faites pas le zoom uniuement sur lemsayeb lkehla!! aww!!?
    :-D
     
  4. linvite

    linvite L'âme de samurai!!

    J'aime reçus:
    135
    Points:
    63
    c'est la réalité

    on ne veut semer la trouble , mais il vaut mieux réagir et anticiper des solutions à ce problème qui existe.

    cette année il y a eu des coupures d'électricité dans différentes régions , alors bien que la demande est en forte croissance, et le prix de l'électricité va augumenter de plus en plus ( c'est ce que confirme les gens de l'ONE) , et c'est pour cette que l'ONE a lancé un nouveau projet " constrcution de parc eoliyenne à terfaya " pour s'approprier d'une source d'elec moins chere.
     
  5. wah

    wah wjada secs

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    chwi d'accord avec toi; mais croyez moi, l'enjeu de la problematique énergetique est beaucoup plus grave pour le restreindre à des coupures électriques dans les foyers de temps à autres.
    car il faut savoir que le consommateur d'énergie électrique n'est pas uniquement le citoyen, c'est l'industrie, les bureaux, les écoles, les hopitaux, les trains(sauf entre fes et oujda biensur :) où on est encore à l'age du charbon pour ne pas dire la pierre ;))
    bref; toute une économie et tout un pays
     

Partager cette page