Grippe A: Le vaccin au Maroc... pour les Français!

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 3 Décembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · Elle se déroulera dans les établissements de la mission

    · La démarche jugée discriminatoire par des parents d’élèves

    · Le Maroc attend ses vaccins


    La première campagne de vaccination contre le virus pandémique A/H1N1 commence le 5 décembre. Mais elle est proposée aux Français du Maroc seulement, dans le cadre de la campagne mise en place par la France pour prévenir la grippe A.

    Déjà l’opération suscite de nombreuses interrogations dans les foyers marocains, gagnés par la psychose au fur à mesure que le ministère de la Santé égrène le nombre des cas enregistrés dans le pays.

    En tout cas, les autorités françaises semblent avoir bien verrouillé l’opération. Les consulats ont mis en ligne les modalités de la campagne. Une campagne lancée à titre gratuit, selon un communiqué, et en concertation avec les autorités sanitaires marocaines. Celles-ci ont d’ailleurs mis à la disposition de la communauté française des médecins et des infirmiers qui seront rémunérés pour l’occasion. Question pratique, les personnes recevront vaccin grippal pandémique (H1Nl) avec adjuvant. Il s’agit du Focetria réalisé par les laboratoires Novartis. Une fiche détaillée du vaccin (condition d’injection, effets secondaires, etc.) est également disponible sur les sites consulaires.

    La vaccination concerne près de 30.000 ressortissants. Ces derniers devront présenter une pièce d’identité française et le livret de famille pour les enfants. Ainsi qu’une fiche médicale individuelle, téléchargeable sur le site des consulats. Selon une source proche des services consulaires, les conjoints non français pourront aussi bénéficier de la vaccination. La campagne se déroulera dans cinq établissements scolaires relevant de la «mission française» à Mohammédia, Casablanca et El Jadida. Une décision qui choque de nombreux parents d’élèves marocains scolarisés dans ces établissements. «La mesure est discriminatoire», déclare un père de famille. Toujours selon notre source, la question a été abordée «en haut lieu» et il serait question d’élargir la vaccination à tous les élèves des établissements français.

    D’autant plus que 830 cas ont été enregistré dans les écoles du pays depuis l’apparition du 1er cas en juin dernier. Au total et à ce jour, 1.832 cas ont été révélés. La réaction des parents d’élèves pourrait avoir un effet boule-de-neige sur l’ensemble du territoire. «Pourquoi vacciner les uns et pas les autres», est-il demandé. Contactée par L’Economiste, la ministre de la Santé est demeurée injoignable.

    Sur le site, un communiqué indique que «le gouvernement a commandé suffisamment de doses du vaccin pour la population qui aura besoin de la protection qu’il procure». Sans plus de détails. Pourtant, le ministère avait annoncé l’arrivée du vaccin en novembre (cf. www.leconomiste.com). A ce jour, les doses ne sont pas disponibles. «La livraison doit s’effectuer la semaine prochaine», affirme une source au département de la Santé. Et d’ajouter que «le ministère décidera alors s’il y aura une campagne générale ou ciblée».


    Centres de vaccination


    La campagne de vaccination contre la grippe A, au profit des ressortissants français au Maroc, se déroulera les samedis 5 et 12 décembre de 14h à 18h et les dimanches 6 et 13 décembre de 8h à 12h et de 14h à 18h. L’opération aura lieu dans les établissements scolaires français: école Claude Monet (Mohammédia), collège Anatole France, lycées Lyautey et Massigon (Casablanca) et lycée Charcot (El Jadida). Les femmes enceintes ne seront vaccinées qu’au lycée Lyautey les dimanches matin, sur présentation d’un certificat de grossesse.

    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page