Grippe aviaire : les experts européens appellent à la vigilance

Discussion dans 'Scooooop' créé par lawahiz, 26 Août 2005.

  1. lawahiz

    lawahiz Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Les experts sanitaires de l'Union européenne appellent à redoubler de vigilance pour éviter une extension de la grippe aviaire. L'épidémie touche actuellement l'Asie du Sud-est, la Russie et le Kazakhstan. Et pour les spécialistes européens, impossible de dire si elle pourrait ou non atteindre les portes de l'Europe. Ils recommandent donc aux Etats-membres d'intensifier leur surveillance, mais sans généraliser l'enfermement des volailles élevées en plein air.Confiner les volailles à l'intérieur. C'est pourtant le choix qu'ont fait les Pays-Bas. Durement touché par la grippe aviaire en 2003, le pays veut à tout prix éviter le contact entre ses élevages et les oiseaux migrateurs, susceptibles d'être porteurs du virus.

    C'est d'abord en Asie, notamment en Thaïlande, au Vietman et en Indonésie, que les premiers foyers ont été détectés. Le virus s'est ensuite propagé à la Russie et au Kazakhstan voisin. Or cette souche, le H5N1, est transmissible à l'homme et a déjà fait plus de 60 morts en Asie.

    A Moscou, l'épidémiologiste en chef assure que la situation se stabilise. Dans neuf des 91 localités affectées, les quarantaines ont été levées. "Mais étant donné les risques de transmission à l'homme, il va falloir recourir aux vaccins", a expliqué Gennady Onishchenko.

    Par milliers, les opérations d'abattage se poursuivent dans toutes les zones touchées. Très tôt, l'Europe a interdit les importations de volatiles en provenance des pays contaminés. Car les enjeux ne sont pas seulement sanitaires. Ils sont aussi économiques. En cas de contamination européenne, c'est tout le marché de la volaille qui vacillerait.

     

Partager cette page