Guardiola : "Mes joueurs sont exceptionnels"

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 4 Avril 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Les réactions des deux entraîneurs, Josep Guardiola et Massimiliano Allegri, après la victoire 3-1 du FC Barcelona sur l'AC Milan en quarts de finale retour de l'UEFA Champions League.

    Josep Guardiola, entraîneur de Barcelone
    On a joué contre un club qui a remporté sept coupes d’Europe. On a eu 21 tirs cadrés contre 3 face à une équipe italienne. Cela dit, il ne fallait pas s’attendre à ce que Milan reste regroupé derrière la ligne médiane et que le Barça fasse une démonstration. Milan a beaucoup d’expérience et représentait une grosse menace.

    La saison est très longue et il y a différentes périodes. Je ne pense pas que nous soyons favoris pour le titre. Le Bayern est là, Madrid aussi. On a gagné la Champions League deux fois en trois ans et on fait cinq demi-finales de suite. Le plus difficile n’est pas de gagner une fois mais rester au sommet. Mes joueurs sont exceptionnels.

    Nous sommes plus que satisfaits de notre saison jusqu'ici et des efforts livrés par tout l’effectif. On a gagné trois titres, on est en finale de la Coupe du Roi, on se bat en championnat et on est en demi-finale de l’UEFA Champions League.

    Massimiliano Allegri, entraîneur de Milan
    On est déçus car le deuxième penalty vient juste avant la pause, au moment où Barcelone était encore sous le choc après notre égalisation. C’est dommage car le premier penalty est un cadeau. On ne peut pas se permettre ce genre de choses contre une telle équipe.

    Honnêtement, après l’égalisation, on a cru à la qualification car le Barça était sous pression et déjouait un peu. Barcelone n’a pu développer son jeu qu’après son troisième but, assez chanceux puisque la passe décisive de Messi pour Iniesta est à l’origine un tir dévié.


    Pour gagner ici il faut être parfait mais on a fait plusieurs erreurs en défense et dans la dernière passe alors qu’on avait de l’espace en attaque. Lors des deux rencontres, on aurait pu se créer de nombreuses occasions de but mais le manque de précision dans nos passes nous a été fatal.

    Après leur troisième but on était groggy. À la pause, tout le monde était déçu d’avoir encaissé ce deuxième penalty et au retour des vestiaires on n’a pas tardé à plier de nouveau.

    UEFA
     

Partager cette page