Guardiola prend ses distances avec le club

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 24 Juillet 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    L’entraîneur du FC Barcelona Josep Guardiola a commencé la nouvelle saison en se distançant de l'administration du club, sur la base de remarques qu'il a faites au cours de sa première conférence de presse.

    [​IMG]

    Alors que la nouvelle saison démarre lentement parce que la plupart des joueurs internationaux sont absents, Pep Guardiola s’est à nouveau exprimé hier à la Ciudad Deportiva.

    Ainsi après avoir dit au revoir à l’ancienne saison avec un titre de Liga, son septième trophée en 2 ans, Guardiola devait prolonger son contrat pour une année, peu importe le nom du nouveau président. Chose faite après l’introduction de Rosell. Lors de la conférence de presse, l’entraineur catalan a donné le sentiment de ne pas être proche du nouveau projet qui impliquera certains changements.

    Ainsi la période de renouvellement de son contrat, qui a finalement été conclu pour un an seulement au lieu des 2 ans plus un optionnel que le club souhaitait traduit un premier élément de la complexité dans la relation entre le coach et l’administration du club, bien que Pep ait évité la controverse en justifiant ceci par une raison personnelle.

    Le « feeling », mot utilisé par Pep pour justifier le départ de Eto'o, peut maintenant être utilisé aussi pour expliquer sa volonté de ne pas attacher son avenir aux 6 années du nouveau président, ni pour une évaluation à mi parcours, période qui aurait été souhaitable pour donner une image de stabilité.

    L'entraîneur a dit qu'il se sent plus «confortable» avec un contrat à court terme. Il aussi déclaré que maintenant, avec des raisons suffisantes il continue, mais dans le club, il y a eu et il y aura des changements, et il ne veut pas faire un faux pas : "J'ai besoin de savoir que nous nous entendons. Si nous sommes ok, je serais ravi de continuer. Mais je sais aussi que les choses peuvent tourner mal et là je ne pourrai pas continuer. "

    La négociation du contrat n'a pas été facile et a créé certains problèmes qui ont empiré avec des rumeurs indiquant que les retards de la signature n'ont pas été causés par des désaccords sur la partie financière du contrat de Pep et de son adjoint Tito Vilanova. Guardiola, dont le salaire est inférieur à celui d'autres entraîneurs comme Mourinho, Capello et Ancelotti, a décidé de ne pas donner trop d'importance à ces différences, ce qui a retardé la signature de seulement 5 jours avant la première journée de travail. «Je suis très bien payé. Le nouveau président avait mille choses à faire et a donné une plus grande priorité à d'autres tâches. Il y a très peu de clauses complexes. Je suis un entraîneur très facile à gérer », a-t-il ajouté.

    Aussi, parmi les autres symptômes de cette rupture, figure le cas Johan Cruyff. Peu importe combien la nouvelle direction tente de se distancer de Johan, ses relations avec son ancien entraineur ne changeront pas. «Quand j'ai besoin de conseils, j’appelle encore Johan", a déclaré Pep.

    Celui qui n'a toujours pas signé son contrat c’est Andoni Zubizarreta, le directeur technique qui remplacera Txiki Begiristain, et qui n'a pas participé à la présentation d'Adriano. Il est un élément clé du nouvel organigramme technique, dans lequel Guardiola se sent un participant, mais a indiqué clairement que toutes les décisions ne lui appartenaient pas. « Une fois qu'une décision doit être prise, je donne mon avis, mais c'est le club qui décide à la fin. Bien que pendant la campagne présidentielle il a été dit que j'étais le maître de cette maison, je suis seulement un employé de ce club. "

    Le «fier» employé du Barça a admis que la relation qu'il avait avec Laporta était «bonne» ainsi que sur la connexion qui le maintient en contact avec Johan Cruyff. Sur les différences qui peuvent exister entre ce dernier et le club, ainsi que son refus d'être un président d'honneur, il a expliqué « Quelque chose a été mal faite. Je sais que le président va le rencontrer, et ce serait bien s'ils pouvaient trouver une solution ». « Johan ne le mérite pas, et le Barça non plus », a t-il ajouté.


    source

     

Partager cette page