Guinée : "Toumba" prêt à se rendre

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 5 Février 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le lieutenant guinéen Toumba, en fuite depuis qu'il a tenté de tuer le chef de la junte Moussa Dadis Camara, se dit aujourd'hui prêt à se rendre à la justice internationale mais demande à être gracié par son pays pour les massacres du 28 septembre, assurant n'avoir agi que "sur ordres".

    Dans un entretien à Radio France Internationale (RFI), Aboubakar Sidiki Diakité, alias Toumba, accuse une nouvelle fois Dadis Camara d'être l'instigateur de la répression sanglante d'une manifestation de l'opposition par l'armée guinéenne, qui avait fait au moins 156 morts selon l'ONU le 28 septembre 2009.

    "Je suis prêt à me rendre devant la Commission d'enquête internationale voire même devant la Cour pénale internationale", affirme Toumba, excluant de se livrer à la justice nationale, qu'il juge "purement dépendante de l’exécutif en place" et sans "aucune crédibilité".

    L'ancien aide de camp du numéro un de la junte dénonce les conclusions de la commission d'enquête guinéenne sur les violences du 28 septembre, qui a blanchi mardi le capitaine Dadis Camara et a réclamé son arrestation. La commission d'enquête nationale "veut faire de moi un bouc émissaire (...). Je ne me reproche rien parce que l’armée, nous sommes sous ordres (...). Je ne peux en aucun cas me permettre de prendre un groupe de militaires comme ça et aller agir. L’armée, c’est la hiérarchie, c’est les ordres", a-t-il martelé.

    La CPI doit déterminer prochainement si les crimes commis en Guinée relèvent de sa compétence.


    Saluant l'arrivée du général Sékouba Konaté à la tête de la Guinée, comme président d'une transition politique devant conduire à des élections en juin, Toumba a salué le discours "conciliateur" d'un homme qui "mérite d'être aidé et assisté".

    "Je demande au général Sékouba Konaté de me gracier par rapport aux événements du 28 septembre parce que, ce jour, nous nous sommes bien rendus au stade mais c’était sur ordre du président de la République et même eux (les dirigeants guinéens), ils le savent", a-t-il encore dit.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...ILWWW00627-guinee-toumba-pret-a-se-rendre.php
     

Partager cette page