Habib El Malki sur les ondes de la radio nationale : Priorité à la nouvelle citoyenne

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 1 Décembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    « 2010 sera l’année de la réorganisation de l’Union socialiste des forces populaires. Nous allons tenir une grande rencontre sur tous les aspects liés à la réorganisation de notre parti afin de rendre l’USFP un véritable outil de mobilisation, un cadre de réflexion et une structure qui a la capacité de lancer de grandes initiatives. Et parmi ces initiatives nous allons mettre l’accent sur la cohésion sociale pour faire face à la crise. Je crois que cette cohésion sociale, à travers une nouvelle citoyenneté qui va inciter le Marocain, l’électeur, les jeunes, les femmes à prendre part à la vie politique », c’est ce qu’a déclaré en substance Habib El Malki, membre du bureau politique de l’USFP, vendredi, sur les ondes de la radio nationale.
    Invité de la Chaîne Inter, M. El Malki devait auparavant corriger une certaine perception sur le débat qui anime le parti depuis le 8ème congrès. Certes, devait-il préciser, « il y a un débat sur la ligne politique du parti. Ceci est tout à fait normal, surtout qu’on a vécu une année tout à fait particulière, une année très mouvementée, une année électorale marquée par des pratiques tout à fait condamnables. Le retour à des comportements malsains qui peuvent conduire au dévoiement de la démocratie et c’est tout à fait normal que nos militants puissent se révolter contre une telle situation ».
    Que voulons-nous ? se demandait M. El Malki. De par la résolution politique adoptée à l’occasion de la tenue du 8ème congrès, nous avons établi une relation très forte entre notre participation et l’ouverture de nouveaux chantiers en matière de réforme.
    Nous avons constaté ces derniers mois qu’il y a de nouveaux chantiers de réforme qui préfigurent au lancement d’une nouvelle étape de réformes au Maroc auxquelles nous aspirons tous, particulièrement dans trois domaines : celui de la démocratie ; la régionalisation avancée est un très grand chantier qui va modifier fondamentalement la physionomie du Maroc politique. Parallèlement, l’installation dans les mois qui viennent du Conseil économique et social.
    Deuxième domaine qui nous semble fondamental, c’est celui de la citoyenneté et de la cohésion sociale à travers la réforme de la justice que nous pilotons. Et puis, la préparation d’une charte sociale. Il y a finalement un autre chantier celui du développement durable, un chantier d’avenir à travers la préparation et la mise en œuvre d’une charte portant sur l’environnement. Si on additionne tous ces éléments, il y a là une nouvelle étape en matière des réformes.
    Maintenant que la réunion du Conseil national de l’USFP est fixée pour les 5 et 6 décembre prochains, un rendez-vous très attendu, M. El Malki a saisi l’occasion pour rappeler que « l’identité de l’USFP est fortement marquée par toutes les questions ayant trait au social. Et nous tenons à ce que ce chantier qualitatif lié à la nouvelle citoyenneté et au renforcement de la cohésion sociale soit un chantier auquel nous pouvons participer de manière très active ».








    Source : libe.ma
     

Partager cette page