Hamid Karzaï en fume du bon !

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 9 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Le Président afghan, Hamid Karzaï, est-il un opiomane ?

    C'est l'hypothèse avancée par l'ex-numéro deux de l'ONU à Kaboul pour expliquer la menace de Karzaï de se rapprocher des talibans.

    D'où vient la sortie surprise du Président afghan Hamid Karzaï, affirmant que si les Américains continuaient à vouloir écarter ses proches de la gestion des prochaines élections (de septembre), il pourrait reconnaître les talibans comme un mouvement légitime, voire se joindre à eux ?

    L'ancien numéro deux de l'ONU en Afghanistan, Peter Galbraith, a une hypothèse : le Président en fume du bon !


    C'est ce qu'a dit mercredi à la chaîne américaine MSNBC, cet ex-diplomate américain de haut rang, qui avait dénoncé les fraudes lors de l'élection présidentielle afghane de l'an dernier, ce qui lui avait valu d'être limogé par le secrétaire général de l'ONU.

    La principale exportation afghane est, évidemment, l'opium (le pays est le premier producteur mondial) et des proches du Président sont régulièrement accusés d'être impliqués dans le trafic d'opium.


    Galbraith n'a pas indiqué qu'il avait une connaissance directe d'une consommation de stupéfiants par le Président, mais affirme qu'« il y a des informations en ce sens ».


    Pendant l'interview sur la chaîne américaine, Peter Galbraith répond d'abord à l'accusation lancée par le Président afghan qui, devant 70 parlementaires (en privé), l'a accusé personnellement d'avoir voulu truquer l'élection présidentielle d'août dernier pour le faire perdre.

    Voici la retranscription de l'entrevue :

    « Les accusations de Karzaï étaient initialement amusantes, mais j'ai été limogé par le secrétaire général de l'ONU justement parce que je voulais faire quelque chose contre les fraudes. Or ces fraudes étaient organisées par les partisans de Karzaï et à son profit.

    Cette nouvelle sortie soulève des questions sur sa stabilité mentale. Ça inquiète les diplomates à Kaboul depuis longtemps ».

    Le journaliste : « Qu'entendez vous par là ? »

    « Karzaï est coutumier des diatribes, il peut être très émotif, impulsif. En fait, des personnes proches du palais présidentiel disent qu'il a un certain goût pour l'un des produits d'exportation les plus rentables de l'Afghanistan. »

    « Si vous lancez une telle accusation, soyez explicite : vous pensez qu'il a un problème d'addiction à des substances ? »

    « Il y a des informations dans ce sens. Mais la réalité est qu'il peut être extrêmement émotif. Ce n'est pas dans l'intérêt de l'Afghanistan. Il y aura bientôt 100 000 soldats américains en Afghanistan : quel intérêt peut-il avoir à agiter l'idée de se rallier aux talibans, ou d'accuser les Etats-Unis d'avoir organisé les fraudes électorales qui lui permettent d'accomplir un second mandat ? Ce sont des commentaires très étranges.

    “Je n'y comprends plus rien. Que veut-il ? Chasser les Etats-Unis ? Alors que les troupes américaines le maintiennent au pouvoir ? Que se passe-t-il ? ”

    “C'est le problème et c'est ce que doivent se demander les décideurs américains. Pourquoi fait-il ça ? Que veut-il ?

    Il ne s'agit pas seulement d'une question d'éthique de leadership. Ce qui est en jeu, c'est le succès ou l'échec de la stratégie du Président Obama. Il s'agit d'une stratégie de contre-insurrection, et une telle stratégie dépend d'un partenaire local fiable, capable de mener une direction honnête et gagner le soutien de la population une fois que nos troupes ont chassé les talibans. Avec un Hamid Karzaï maintenu au pouvoir par la fraude, on n'a pas un tel partenaire.”

    “Que peuvent faire les Occidentaux ? Que peut faire Obama ? ”

    “Les Occidentaux n'ont pas beaucoup de moyens de pression. Mais cela soulève une question : si nos troupes ne peuvent pas accomplir la mission qui leur est attribuée en raison de l'absence de partenaire fiable, pourquoi sont-elles là ?

    C'est un gaspillage de nos ressources militaires précieuses, tant financièrement qu'en termes de vies humaines.”

    “S'il n'a pas confiance dans les Etats-Unis ou l'ONU, y a-t-il quelqu'un d'autre qui puisse le raisonner ? ”

    “Il ne s'agit pas de le raisonner. Il a dirigé depuis huit ans un gouvernement corrompu et inefficace. Il est maintenant au pouvoir grâce aux fraudes, délégitimé aux yeux de nombreux Afghans : de ce fait, il ne peut pas être un partenaire fiable. Ce n'est pas un problème soluble.

    Il est temps que les Etats-Unis parlent ouvertement de cet homme, au lieu de continuer à l'aider sans aucune contrepartie. Au minimum exiger qu'il n'y ait personne directement nommé par Karzaï dans les ions chargées d'organiser les élections.”


    http://www.rue89.com/2010/04/08/le-president-afghan-hamid-karzai-est-il-un-opiomane-146616

    Vidéo : http://www.msnbc.msn.com/id/21134540/vp/36192324#36192324
     

Partager cette page