Hausse de 1,2% des ventes de Vivendi au 4e trimestre

Discussion dans 'Economie' créé par Le_Dictateur, 5 Février 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Vivendi publie des ventes en hausse de 1,2% pour le quatrième trimestre, grâce à sa division jeux vidéo et dans une moindre mesure à sa filiale Maroc Telecom.

    La publication s'avère en ligne voire très légèrement en-deçà des attentes du marché, d'où une petite déception qui pèse sur l'action, d'autant qu'elle avait surperformé l'indice sectoriel des médias européens ces dernières semaines.

    La croissance des jeux et de l'opérateur marocain a permis de compenser les reculs enregistrés par Universal Music Group et surtout la filiale mobile française SFR, qui a souffert de l'impact des baisses de tarifs imposées par le régulateur français au cours de l'exercice.


    Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'est élevé à 5.545 millions d'euros, contre 5.479 millions un an plus tôt.


    Sur l'ensemble de 2006, il affiche une progression de 2,9%, à 20.044 millions d'euros, contre 20.100 millions attendu par les analystes interrogés par Reuters.

    Sur une base comparable, à périmètre et taux de change constant, la hausse des ventes a été de 3,3% en 2006 et de 2,6% sur le seul quatrième trimestre.

    En Bourse, le titre Vivendi cède 1,92% à 31,64 euros, vers 11h50, alors que l'indice DJ Stoxx des groupe de médias européens perd au même moment 0,8%. Avec une hausse de près de 9% depuis le début de l'année, l'action Vivendi surperformait jusqu'ici de près de quatre points l'indice sectoriel.

    "Il y a une légère déception, plutôt du coté de SFR", observe un analyste parisien. "Les chiffres absolus sont un peu en dessous du consensus mais les croissances organiques sont proches des attentes, la différence provenant d'effets de changes et de périmètre plus négatifs que prévu", observe une analyste.

    BELLE PERFORMANCE DE CANAL+ EN 2006

    Cette dernière ajoute que la parution surprise des chiffres au Balo, alors que la publication était prévue après Bourse, n'a pas été du goût des intervenants d'où une baisse de l'action un peu excessive à ses yeux .

    Porté par le succès de "World of Warcraft" et de "Scarface : the world is yours", Vivendi Games a vu le bond en avant de ses ventes s'accélérer en fin d'année, la progression atteignant 38,5% à données comparables sur le dernier trimestre contre 26,1% sur la totalité de 2006.

    Pour Maroc Telecom, la progression des facturations a été de 5,5% à données comparables au 4e trimestre et de 10,2% en 2006.

    A l'opposé, SFR a accusé une baisse de 2,1% de ses facturations sur les trois derniers mois de l'exercice à 2.181 millions d'euros - soit 8.678 millions pour 2006 contre 8.713 millions attendu.

    Le groupe souligne que la forte baisse des tarifs imposés en début d'année sur les SMS et les terminaisons d'appels vers d'autres opérateurs mobiles a neutralisé l'impact de la hausse du nombre de clients (+685.000 en net sur l'année, ce qui porte le parc de clients à 17,883 millions dont 11,618 millions d'abonnés) et des usages "voix et data".

    Universal Music Group, le numéro un mondial de l'édition musicale, a vu ses ventes baisser de 1,5% au 4e trimestre en données publiées mais progresser de 1,7% à données comparables.

    Selon Vivendi, la forte croissance des ventes de musique numérisée et l'augmentation des redevances, qui tient en partie au dénouement du litige avec le site de téléchargement Kazaa, a permis de compenser la baisse des ventes de musique sur des supports physiques, notamment aux Etats-Unis.

    Dans la télévision, Canal+ enregistre une progression de son chiffre d'affaires de 4,9% à données comparables sur le dernier trimestre de 2006, grâce notamment à un mois de décembre record en termes de ventes en France, et de 7,7% sur l'année.

    Au 31 décembre, le groupe Canal+ comptait plus de 8,6 millions d'abonnements (individuels et collectifs), soit 350.000 de plus qu'un an plus tôt.PARIS (Reuters) - Vivendi publie des ventes en hausse de 1,2% pour le quatrième trimestre, grâce à sa division jeux vidéo et dans une moindre mesure à sa filiale Maroc Telecom.

    La publication s'avère en ligne voire très légèrement en-deçà des attentes du marché, d'où une petite déception qui pèse sur l'action, d'autant qu'elle avait surperformé l'indice sectoriel des médias européens ces dernières semaines.

    La croissance des jeux et de l'opérateur marocain a permis de compenser les reculs enregistrés par Universal Music Group et surtout la filiale mobile française SFR, qui a souffert de l'impact des baisses de tarifs imposées par le régulateur français au cours de l'exercice.

    Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'est élevé à 5.545 millions d'euros, contre 5.479 millions un an plus tôt.

    Sur l'ensemble de 2006, il affiche une progression de 2,9%, à 20.044 millions d'euros, contre 20.100 millions attendu par les analystes interrogés par Reuters.

    Sur une base comparable, à périmètre et taux de change constant, la hausse des ventes a été de 3,3% en 2006 et de 2,6% sur le seul quatrième trimestre.

    En Bourse, le titre Vivendi cède 1,92% à 31,64 euros, vers 11h50, alors que l'indice DJ Stoxx des groupe de médias européens perd au même moment 0,8%. Avec une hausse de près de 9% depuis le début de l'année, l'action Vivendi surperformait jusqu'ici de près de quatre points l'indice sectoriel.

    "Il y a une légère déception, plutôt du coté de SFR", observe un analyste parisien. "Les chiffres absolus sont un peu en dessous du consensus mais les croissances organiques sont proches des attentes, la différence provenant d'effets de changes et de périmètre plus négatifs que prévu", observe une analyste.

    Source - EuroInvestor.fr
     

Partager cette page