hausse des prix

Discussion dans 'Info du monde' créé par Med Omar, 7 Octobre 2007.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Hausse des prix


    Attention au dérapage des contrôles!

    · La hausse mondiale des matières premières est structurelle

    · Rôle déterminant pour l’agriculture marocaine

    «LA tendance actuelle du marché mondial des matières premières est structurellement haussière», constate Ahmed Rahhou, PDG de Lesieur Cristal. Et le renversement n’est pas pour sitôt. Au contraire, les facteurs alimentant la hausse restent toujours d’actualité. Flambée des produits pétroliers, concurrence des biocarburants, sécheresse et émergence de gros consommateurs... Et la spirale de la hausse qui en résulte n’en finit pas d’affecter tous les produits de consommation de base: blés, huiles, sucre et lait. Produits éminemment sensibles que le gouvernement préfère soutenir pour le moment. Dans une ultime tentative de sauvegarder le pouvoir d’achat en cette période de Ramadan. Mais qu’adviendra-t-il après? Et jusqu’où peut-on aller avec les campagnes de contrôle accompagnant les mesures de soutien aux denrées de première nécessité? C’est vraisemblablement la question qui taraude le patronat marocain qui s’est réuni mercredi dernier dans l’après-midi (voir notre édition de jeudi 4 octobre). «En convoquant un conseil d’administration exceptionnel, la CGEM a d’abord cherché à prévenir tout dérapage de la machine du contrôle», relève un administrateur. Sans aller jusqu’à imaginer le retour du spectre de l’assainissement, certains opérateurs redoutent qu’on en fasse les boucs émissaires de la crise. Le patronat veut ensuite remettre les pendules à l’heure. «La vérité des prix impose le libre jeu de la loi de l’offre et de la demande», rappelle la même source. Maintenant, «si l’Etat veut mener une politique sociale, il y a d’autres artifices pour le faire. Notamment à travers les salaires et autres aides directes comme c’est le cas dans les régimes libéraux», renchérit un négociant de céréales. A signaler que le Conseil d’administration de l’organisation patronale a été élargi à plusieurs opérateurs du secteur de l’alimentaire et en particulier des filiales de l’ONA. Objectif? Evaluer la situation. Mais aussi plancher sur les propositions à faire au prochain gouvernement. «Car si la flambée mondiale engendre une mauvaise passe pour le citoyen et le budget de l’Etat, elle n’en demeure pas moins porteuse de renouveau», convient le PDG de Lesieur Cristal. C’est une chance à saisir dans la mesure où nombreux sont les produits marocains qui s’avèrent désormais compétitifs dans ce contexte de spirale de hausse. Ceci est surtout valable pour les céréales, les cultures sucrières et peut-être, pour bientôt, quelques oléagineuses. Pour le PDG du groupe Cosumar, Mohamed Fikrat, «la tendance actuelle du marché mondial du sucre incite plus que jamais à investir fortement l’amont agricole». Et le constat est valable pour toutes les autres filières à faible productivité agricole. A la condition d’une stratégie volontariste.

    www.leconomiste.com
     
  2. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    chkoun li 3ando l'adress dyal la comité de controle des hausses de prix bghit ndenoncé qlq marchand 7dana [36h]
     
  3. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Facile service des C.L ( el m9adam dial 7omtkom)
     
  4. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    ola tamchi i2arab centre dial 9abada cad dariba o koulihoum inspecteur de finance sawal 3lihoum houma li kaydiro inspection des prix
     
  5. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Ta hadak nadar o 7san ;)
     
  6. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    hit haduok f blassa yamchiw m3ak o ydiro lih amande ce depend 3la chno dayar had zyada

    mouhim kochlok03 thalla ana ghady ntchghal pr un momtn had ayam iwa thalla f rasak o WB
     
  7. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    awedi gbila mchit chrit 1,5L de lait 3tito 10 dh o gal liya safi
    guelt lih 3la bch7al le7lib gal liya 66 ryal
    guelt lih 3lach 66 ryal yak ghir b 62 ryal al liya wana manerbe7ch fih iwa chouf l'autre fois aussi zad 3liya f une bouteil de 5L d'eau ain saiss [36h] mais lyouma glebto m3ah
    au moin koun nit 7sseb 66 ryal khasso yred liya 2 dryal [22h]
    ana bghit un lien internet c'est mieux wela numero de telephone et desolé pour ce grand hors sujet [19h]
     
  8. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    c vrai khouya ke c un grave probleme ke l'ecionomie marocaine connai mai kama kan dan wach kayan chi lien d'internet o pr un num de telephone dsl kama dayrino ra mazalin wa9fin khassa tamchi b rajlik o saf
     

Partager cette page