Hayari abattu en Arabie Saoudite

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 5 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Marocain Younès Hayari dont le nom figurait sur une liste de 36 personnes recherchées a été tué en Arabie Saoudite. Selon la version officielle, ce dernier serait le chef présumé d’Al Qaïda dans ce pays.

    Le chef présumé d'Al-Qaïda en Arabie saoudite, le Marocain Younès Hayari, a été tué dans un accrochage dimanche à Ryad avec les forces de sécurité saoudiennes, a indiqué l'agence de presse SPA, citant un responsable au ministère de l'Intérieur.
    Younès Hayari a été tué dans un affrontement avec les forces de sécurité après que ces forces eurent été la cible de tirs lors d'un raid contre un repaire d'activistes recherchés, a-t-on précisé de même source. Les forces de sécurité ont mené, tôt dimanche, deux raids simultanés contre les repaires d'activistes recherchés, à Ryad. "Deux personnes ont été arrêtées, sans résistance, lors du premier raid, au moment où les forces de sécurité ont dû essuyer un feu nourri au cours du deuxième raid. Ripostant, elles ont tué une personne et blessé une autre", selon la même source. "Après identification de la personne tuée, il s'est avéré qu'il s'agit du dénommé Younès Mohamed Ibrahim Al-Hayari, activement recherché par les forces de sécurité", ajouté la même source.
    Le dénommé Younès Hayari, de nationalité marocaine, figurait en tête d'une liste de 36 suspects recherchés, publiée le 28 juin par le ministère de l'Intérieur. Agé de 36 ans, Hayari était entré en Arabie saoudite en février 2001 pour accomplir le pèlerinage. Il était resté, de façon illégale, dans le royaume, précisément à Ryad. Doté d'une expérience dans la fabrication d'explosifs, Younès Hayari serait impliqué, de façon directe, dans plusieurs évènements qui se sont déroulés dans ce pays. Six policiers ont été légèrement blessés dans l'accrochage, et des armes et autres munitions ainsi que des appareils de communication ont été saisis sur place, selon SPA.


    Mohamed Boudarham


    Source: aujourdhui.
     

Partager cette page