HEZBOLLAH • Israël a-t-il sous-estimé son ennemi ?

Discussion dans 'Scooooop' créé par HANDALA, 20 Juillet 2006.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    HEZBOLLAH • Israël a-t-il sous-estimé son ennemi ?

    Après une semaine de guerre, la force de résistance du Hezbollah semble intacte. Le mouvement chiite et son leader, Hassan Nasrallah, gagnent chaque jour en popularité dans le monde arabe.



    "Depuis huit jours, l'armée israélienne pilonne le Liban sans relâche. Il a déjà largué sur ce pays des milliers de tonnes de bombes. Cependant, le Hezbollah demeure un adversaire aussi intransigeant qu'avant le déclenchement des hostilités. Il ne montre aucun signe de faiblesse", constate Ha'Aretz dans une analyse d'Amos Harel, rédacteur en chef et spécialiste des questions militaires.

    Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 juillet, vingt tonnes de bombes ont été déversées sur un bunker du Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth. Des informations collectées par les renseignements israéliens indiquaient que Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, et de hauts responsables du mouvement chiite s'y trouvaient. Mais un communiqué du Hezbollah a affirmé qu'aucun de ses dirigeants ou membres n'avait été touché par ce déluge de feu israélien. Et, lors des affrontements qui ont éclaté dans la journée du 19 juillet entre des soldats israéliens et des combattants du Hezbollah à la frontière israélo-libanaise, "les forces israéliennes ont été surprises par l'armement et les moyens dont dispose ce mouvement", relève l'auteur.

    Il semblerait que,à l'instar de l'armée israélienne, le Hezbollah s'était préparé pour cette confrontation depuis le retrait des forces israéliennes du Liban, en mai 2000, soit depuis six ans, poursuit le journal israélien. "Malgré les pertes qui lui ont été infligées et la destruction de ses bureaux de commandement, l'organisation chiite est loin d'être défaite." Amos Harel poursuit en citant des diplomates européens qui estiment qu'"Israël s'est fourvoyé dans un piège. Le gouvernement israélien ne peut pas arrêter l'opération militaire sans avoir récolté un gain politique. Mais, d'un autre côté, une confrontation trop longue endommagera sérieusement la force morale des citoyens israéliens, sans aucune garantie concernant les résultats de cette campagne militaire."

    "Avec ce pilonnage, on atteint le comble de l'absurde", estime pour sa part l'éditorialiste de L'Orient-Le Jour. Selon le journal francophone libanais, la stratégie israélienne traduit une méconnaissance des réalités "absolument stupéfiante. Ce n'est pas en mettant à l'épreuve le culte du sacrifice inhérent à la communauté chiite que l'on peut, l'espace d'une campagne militaire, dresser celle-ci contre le Hezbollah. Ce n'est pas en faisant de la banlieue sud de Beyrouth un paysage lunaire, un Nasrallahgrad, que l'on vient à bout de la véritable adulation que vouent au chef de la résistance islamique les foules palestiniennes."

    L'erreur des Israéliens, qui retombent dans la guerre et l'occupation, est également stigmatisée par l'éditorialiste du quotidien palestinien Al-Ayyam. "Israël a déclaré que son objectif n'était pas seulement de libérer les deux soldats enlevés par le Hezbollah, mais aussi de détruire ce mouvement." Mais, en transformant la lutte contre le Hezbollah en guerre contre le Liban dans son ensemble, Israël a amplifié le rôle de ce mouvement. "Face à l'une des plus puissantes forces militaires au monde, le Hezbollah fait preuve d'un énorme courage et renforce son poids politique et moral dans la région."


    Se débarrasser du Hezbollah est devenu "une illusion, un rêve irréalisable pour Israël. En effet, comment détruire un mouvement qui bénéficie d'un énorme soutien populaire ? Comment peut-on réduire à néant un parti qui représente une communauté aussi importante que les chiites du Liban ?"

    Hoda Saliby

    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=64770
     
  2. ziko30

    ziko30 Citoyen

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    38
    Reÿ: HEZBOLLAH • Israël a-t-il sous-estimé son ennemi ?

    nari kan est ce ke ca va sarreter [21h]
     

Partager cette page