hit parade des aliments-santé

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par bjaadiya, 2 Novembre 2006.

  1. bjaadiya

    bjaadiya Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais... Et dans l'assiette aussi. Aujourd'hui, le Dr Pierre Dukan a choisi de ne vous parler que du bon ! Voici donc son hit-parade des aliments qui protègent la vie et la prolongent.

    L'ail et l'oignon
    ces deux aromates s'approprient la médaille d'or de la bonne santé tant leur action est précieuse et polyvalente. À eux deux, l'ail et l'oignon représentent un vrai miracle pour le c½ur en réduisant le taux de cholestérol, impliqué dans l'encrassement des artères. De surcroît, ils sont très riches en sélénium.

    L'ail fluidifie
    le sang en contenant la tendance au caillot. Il réduit la tension artérielle et protège aussi du cancer de manière puissante et avérée. En consommer régulièrement éloigne modestement, mais concrètement, le spectre de cette maladie.

    Enfin, l'ail possède une action légèrement antibiotique qui favorise la désinfection du poumon et de l'urine. Hélas, l'ail est desservi par son odeur et son goût qui ne sont pas prisés de tous.

    C'est la raison pour laquelle il faut militer pour habituer très tôt le petit d'homme, voire même au cours de la grossesse, au goût surprenant de ces deux aromates.


    La belle tomate et le bon son d'avoine

    Compte tenu de sa légèreté calorique, de son goût à la fois acidulé et sucré, de sa texture croquante et juteuse et de son usage pratique, la tomate mérite de très loin la palme de l'aliment minceur. De plus, c'est l'un des aliments les plus protecteurs du c½ur et de l'infarctus grâce à sa teneur élevée et proportionnée en vitamine C et E et en carotène.

    Enfin et surtout, avec le brocoli, l'ail, l'oignon, la carotte et le soja, la tomate est l'un des meilleurs protecteurs alimentaires du cancer. Cette protection est encore majorée par sa teneur en lycopène, un pigment médicinal.

    Le son d'avoine est l'aliment le plus riche en fibres solubles de la planète, leur gélification dans le tube digestif tissant un large filet dont les mailles piègent cholestérol et sucre, mais surtout les calories. Ce qui en fait l'unique aliment amaigrissant connu, procurant à raison de trois doses par jour, une perte de poids de deux kilos en une année.

    Le soja, la sardine à l'huile et le choux

    Les bénéfices du soja ont été révélés par de grandes études épidémiologiques montrant que la femme asiatique, forte consommatrice de cette légumineuse, bénéficie d'une surprenante immunité vis-à-vis du cancer du sein et de l'utérus. De plus, elle est beaucoup mieux protégée de l'ostéoporose, des maladies cardio-vasculaires et jouit d'une ménopause bien plus sereine. La meilleure preuve ? Le terme "bouffées de chaleur" n'existe pas en japonais.

    La sardine à l'huile d'olive est une authentique médecine du coeur, tant par la présence d'huile d'olive, dont on ne se lasse pas d'honorer les vertus préventives, que par celle des acides gras oméga 3, issus de la chair des poissons bleus des mers froides. La sardine en est le plus répandu et le moins coûteux de ses représentants. Son seul inconvénient ? Sa richesse calorique qui peut contrarier un projet minceur.

    Les choux sont des crucifères connus pour leur action de protection du cancer, mais le brocoli les surpassent tous, seul sur ce podium avec l'ail et l'oignon. En prime, les choux regorgent de vitamines C, A et E et B9. Tous quatre antioxydants majeurs impliqués dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, du cancer et du vieillissement prématuré à l'½uvre dans la maladie d'Alzheimer, de la cataracte...

    Palme de la prévention à la mangue et la pomme

    La mangue est le fruit "sécuritaire" par excellence, le mieux doté en carotène, en vitamine E, en fer et aussi riche en vitamine C que l'orange.
    De plus, son goût festif et sa modeste valeur calorique, pas plus riche à poids égal que le fromage blanc à 0 % MG, en font un excellent aliment minceur.

    "Deux pommes par jour éloignent le médecin" (two apples a day keep the doctor away), disent les Anglais et il semble que ce soit exact. La pomme est d'abord un vrai coupe faim. Riche en pectine, ses sucres pénètrent très lentement dans l'organisme, à la manière d'un goutte à goutte sucré dont la présence étalée protège du grignotage sucré.

    Sa consistance fibreuse et croquante et sa saveur sucrée acidulée en font un en-cas de référence, en fin d'après midi où les envies de sucre sont si fréquentes. Mais surtout, la pomme est l'un des plus énigmatiques agents anti-cholestérol. Tant par sa teneur en pectine, connue pour séquestrer les graisses du tube digestif, que pour d'autres raisons non encore élucidées, mais dont les effets bien réels peuvent entraîner jusqu'à 40 % de réduction du cholestérol sanguin.
     

Partager cette page